La Première Fois qui Précède les Autres

Et nos mains baladeuses s’effleurent à tâtons

L’une caresse ta nuque, l’autre mon pantalon

Dans le noir de la chambre nos deux corps invisibles

Trahissent en gémissant nos extases indicibles

poeme premiere fois

Deux tee-shirts s’envolent et nos peaux se rencontrent

Un frisson nous traverse, le désir nous inonde

Les gestes impatients deviennent moins précis

On se gêne en tirant dans le noir nos habits

Nos deux langues s’enroulent pour retarder encore

La rencontre absolue qu’attendent nos deux corps

Ta jupe tombe du lit et mon caleçon s’envole

Et bientôt nos deux sexes s’attirent cherchent et se collent

Les boucles se mélangent les pubis s’entrechoquent

La hampe de mon sexe comme un électrochoc

Réveille ton plaisir en frottant sur ta cuisse

Sa peau lisse veinée promesse de délices

Le chapeau turgescent s’agite entre tes lèvres

Excitant davantage le désir et la fièvre

D’enfin gouter aux flammes du plaisir pénétrant

De mon sexe enflammé aux braises de ton flanc

Je me glisse en ton sein, solennel et ému

Savourant chaque instant du chemin parcouru

Mon sexe a disparu dans les tréfonds de toi

On se savoure l’un l’autre pour la première fois

A chaque ondulation le plaisir nous transperce

Alors on accélère tes mains griffent mes fesses

Suppliant ma cadence de ne plus ménager

Ton corps abandonné qui brûle d’être secoué

Malmené bousculé comme un pantin de joie

Dans les bras de l’amant qui joue avec sa proie

Nos bassins affamés roulent ondulent et s’enchâssent

Nos souffles interrompus de grognements fugaces

L’extase se rapproche et l’orgasme galope

Vers nos corps encastrés que le bonheur enveloppe

Et bientôt au sommet de notre ultime ivresse

Nos membres trembleront saisis par l’allégresse

De l’explosion sensuelle et de l’apothéose

De nos chairs mélangées, de nos âmes en symbiose

Marquées à tout jamais par le sceau voluptueux

Des amants qui un jour ont joui yeux dans les yeux

Fin

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.