Le Mystère Douloureux des Testicules Bleus

Après l’effort, aucun réconfort, mais une douleur fort désagréable. Voilà comment nous pourrions résumer le syndrome des testicules bleus. Car il est dû à une érection prolongée sans éjaculation pour venir délivrer l’engin de sa raideur inébranlable. Cet état de chose entraîne alors une congestion temporaire des testicules qui prennent une couleur bleutée.

C'est quoi les blue balls ?

Ce cas assez peu décrit par la médecine a tout de même un nom scientifique sérieux : l’hypertension hyperdidymale. On vous en dit plus pour que vous sachiez comment réagir le jour où vos testicules vous feront un mal de schtroumpf.

Est-ce grave docteur ?

L’hypertension hyperdidymale est bien plus effrayante dans son appellation que dans sa réalité du terrain. Elle est par ailleurs assez peu décrite dans les revues scientifiques, puisque seule une vieille étude datant de l’an 2000 a été publiée sur le sujet dans le « Pediatric Medical Journal », un magazine scientifique spécialisé dans les cas pédiatriques !

Il s’agissait en effet de la description du cas d’un garçon de 14 ans s’étant présenté aux urgences avec une forte douleur aux testicules après un rapport sexuel sans la délivrance de l’éjaculation. Les médecins ne parvenaient pas à déterminer l’origine du problème du jeune homme. Et pour cause, aucun manuel d’urgence médical ne fait référence aux testicules bleus. Il n’y a guère que sur internet que l’on trouve des mentions de ce problème désagréable sous la forme d’anecdotes qui font parfois froids dans le dos.

Quelles sont les causes des testicules bleus ?

Cette douleur des testicules accompagnée de la teinte bleue homogène serait due à l’augmentation de la pression sanguine après une excitation un peu trop prolongée. La piste privilégiée est que l’afflux sanguin dans les testicules peut finir par exercer une pression douloureuse dans les testicules sans soulagement arrivant à temps.

D’après certains urologues, la jolie teinte bleutée serait due quant à elle à l’hyper oxygénation dans le scrotum et les testicules.

Si vous prenez des médicaments contre la dysfonction érectile ou que vous utilisez un cockring pendant vos ébats, vous aurez plus de chance de connaître un jour les aléas des testicules bleus. Mais à part une gêne désagréable éphémère, vous ne risquez rien à vivre cette expérience des boules azur.

Que faire si j’ai les testicules bleus ?

Pas de panique si vos boules virent au turquoise, il existe un remède extrêmement simple et plutôt agréable : avoir un orgasme ! En effet, dès que vous êtes enfin parvenu à l’éjaculation, toute la pression et la tension dans votre scrotum sont enfin soulagées. L’orgasme vous redonne le sourire à tous les niveaux… Et cela fonctionne évidemment en solitaire comme en couple. Si le rapport s’éternise et que vos testicules deviennent indigo, un coup de main suffira à faire rentrer les choses dans l’ordre.

Bleu bénin

Les testicules bleus ne sont donc pas qu’une légende pour faire peur aux grands enfants, le mal est bien réel. Mais s’il est impressionnant à vivre et observer, il est en revanche bénin et gérable en un tour de main… Un passage par le septième ciel et vous serez guéri, pas de quoi avoir le blues !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.