X

Encore vierge à 20 ans (ou plus) : et alors, quel est le problème ?

Tout le monde le fait. À la télévision, sur les panneaux d’affichage, dans les pages des magazines et dans les livres, sur les réseaux sociaux, tout le monde fait l’amour, et d’après ce que l’on peut en voir : le fait beaucoup et souvent. Selon le Baromètre Santé publique France de 2016, les filles perdent leur virginité vers 17,6 ans et les garçons vers 17,0 ans. Pour la plupart des gens, cela se produit lorsqu’ils sont encore adolescents, à l’arrière de la voiture de leurs parents, ou lors d’une soirée entre amis lorsque les parents sont absents.

Mais malgré cette « moyenne », beaucoup de gens n’ont jamais eu de relations sexuelles à ce jeune âge. Et malgré l’obsession de notre société pour la virginité, être vierge à 20 ans (ou plus) est plutôt mal vu, mal perçu, mal compris (et souvent jugé).

LE MYTHE DE LA VIRGINITÉ

Avant de nous plonger dans les raisons pour lesquelles les gens choisissent de rester vierges passé 20 ans, nous devons d’abord discuter du concept de « virginité » en lui-même. Le terme « vierge » trouve son origine dans le mot latin « virgo », qui signifie jeune fille, souvent utilisé dans la mythologie grecque pour désigner plusieurs déesses. Cependant, au Moyen Âge, le sens du mot évolue et est utilisé pour désigner les femmes n’ayant pas été pénétrées par un pénis.

Le Moyen Âge est également l’époque où la virginité d’une femme « acquiert » une valeur, ce qui en fait le bien le plus précieux. Une femme avait une grande valeur si elle était vierge jusqu’au mariage et ce concept perdure aujourd’hui encore dans de nombreuses cultures à travers le monde. Et cela a toujours un impact énorme sur la façon dont nous percevons le sexe.

Malgré l’accent mis sur l’importance de la virginité, il n’existe aucune preuve biologique de son existence. Pendant de nombreuses années, les gens ont cru qu’il était possible de savoir si une femme était vierge grâce à l’état de son hymen. Si elle a eu un rapport sexuel avec un pénis, l’hymen est rompu et elle n’est plus vierge.

Cependant, cette logique de virginité physique invalide complètement toutes les autres expériences des personnes qui ne sont pas cis hétérosexuelles. Si une femme homosexuelle n’a jamais de rapports sexuels avec pénétration, cela signifie-t-il qu’elle est vierge pour autant ?

Dans son livre Come As You Are, le Dr Emily Nagoski fait une remarque pertinente sur la tendance de la société à métaphoriser l’anatomie pour obtenir divers avantages : « Voici un organe [l’hymen] qui n’a aucune fonction biologique, et pourtant la culture occidentale a inventé il y a longtemps une histoire puissante sur l’hymen. Cette histoire n’a rien à voir avec la biologie et tout à voir avec le contrôle des femmes. »

La virginité n’est pas une chose physique que vous avez ou n’avez pas, mais il s’agit plutôt d’une absence d’expérience sexuelle. Et avoir conscience de cette distinction est important pour construire une relation saine avec le sexe et la sexualité.

CHOISIR D’ÊTRE VIERGE À 20 ANS

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne choisit de rester vierge à l’âge, peu importe son âge. Le plus souvent, les gens attendent d’avoir des rapports sexuels pour des raisons religieuses. Dans le christianisme, la culture de la pureté est forte et de nombreux jeunes attendent le mariage pour avoir des relations sexuelles. Il en va de même pour de nombreuses autres cultures et religions où il est important d’être vierge et « pure » jusqu’au mariage.

Une autre raison pour laquelle les gens peuvent choisir de ne pas avoir de relations sexuelles est qu’ils sont à la recherche de la « bonne » personne pour passer à l’acte. Avoir des rapports sexuels pour la première fois peut être effrayant et intimidant, il est donc naturel d’avoir besoin d’être accompagné par une personne de confiance lorsque cela se produit.

Attendre la « bonne » personne est également un conseil que l’on entend fréquemment afin de perdre sa virginité « de la bonne manière ». Lorsqu’ils entendent des doutes sur le bien-fondé ce cette attente, la plupart des gens conseillent de ne pas se précipiter car l’expérience est bien meilleure avec la « bonne » personne. Sur Reddit, une femme explique qu’attendre d’avoir 19 ans et d’être à l’université était la bonne chose à faire : « Cela n’a jamais été un combat pour moi de ne pas avoir de relations sexuelles en tant que vierge jusqu’à ce que je rencontre un garçon en particulier. Soudain, rester vierge m’a semblé être une lutte. À partir de ce moment-là, j’ai réalisé que j’étais tout simplement prête. »

Cependant, attendre la « bonne » personne et le « bon » moment peut parfois se révéler très très long et être vécu comme un échec. Des regrets peuvent arriver de n’avoir pas plus profité des occasions qui se sont présentées et générer une baisse de confiance en soi.

Bien que la virginité soit prisée dans de nombreuses cultures et religions, les gens ressentent beaucoup de pression pour avoir des relations sexuelles de la part de la société. On a beaucoup dit aux jeunes femmes que leur valeur dépend du fait que les hommes les trouvent attirantes et veulent avoir des relations sexuelles avec elles. Et les hommes ont souvent l’impression que leur virilité dépend de leur capacité à avoir ou non des relations sexuelles avec des femmes. Fort heureusement, certaines lignes sont en train de bouger mais tout cela est très lent.

LE MONDE DES FEMCELS ET DES INCELS

Parfois, les gens disent ne pas choisir de rester vierges passé la vingtaine, mais ils ont plutôt l’impression que d’autres font ce choix pour eux. Ils subissent le fait de rester vierges. Et ces personnes se retrouvent dans des communautés en ligne connues sous le nom de « femcels » et « incels ».

Le terme incel désigne un homme qui ne trouve pas de partenaire sexuel(le) et romantique parce qu’il est soi-disant « non baisable » selon les normes de la société. Bien que la communauté soit active en ligne depuis des années, elle a été révélée au grand jour en 2018 lorsqu’Alek Minassian a commis un meurtre de masse en conduisant sa camionnette dans une foule de personnes, comme un acte de vengeance pour ne pas pouvoir s’envoyer en l’air. Depuis lors, les incels ont été mis à jour comme un groupe de criminels haineux, misogynes et sont interdits dans la plupart des forums en ligne.

Les incels reprochent aux femmes d’avoir des critères trop élevés concernant les hommes, ce qui les empêcherait d’avoir des relations sexuelles et les condamnerait à la virginité à vie. Cependant, les hommes ne sont pas les seuls à parfois rencontrer des difficultés à avoir des rapports sexuels, et c’est là que les femcels entrent en jeu.

Femcel est le terme utilisé pour décrire les femmes qui pratiquent le célibat involontaire parce qu’elles ne correspondent soi-disant pas aux normes de beauté de la société. La communauté est active en ligne depuis plusieurs années : des milliers de femmes partageant leurs difficultés à trouver des partenaires romantiques et sexuels malgré leur désir d’avoir des rapports sexuels et de construire des relations.

Ce que ces deux communautés ont en commun, c’est que la majorité des personnes s’identifiant comme des incels ou des femcels ne choisissent pas d’être vierges. Elles se disent (et se vivent comme) contraintes au célibat en raison des désavantages physiques qu’elles auraient dans la vie par rapport à d’autres personnes supposées plus belles.

CHOISISSEZ CE QUI EST LE MIEUX POUR VOUS

Quelle que soit la raison de l’abstinence sexuelle, la décision d’être vierge à 20 ans ou plus tard ne doit pas nécessairement être une expérience négative. Et surtout, elle ne doit concerner que vous. Bien sûr, il peut être difficile de naviguer dans le monde des applis de rencontres lorsque vous avez plus de 20 ans et que vous n’avez jamais eu de relation sexuelle. Cependant, tout dépend de votre attitude envers votre inexpérience sexuelle en fin de compte.

Le manque d’expérience sexuelle, même à un stade avancé de la vie, ne définit pas qui nous sommes, pas plus que notre valeur. La virginité est une construction sociale qui ne nous influence que si nous la laissons le faire. Et être vierge à 20 ans (ou plus) peut être amusant et génial si nous laissons tomber la peur et le jugement qui entourent notre sexualité.