Un Côte-à-Côte Inattendu

Voici le planning de la soirée pour Gabriel et moi : bonne bouffe et bon vin chez un couple d’amis, Samantha et Steve. Ensuite Samantha et moi avons prévu de sortir toutes les deux et de laisser les gars à leurs jeux vidéo. Elle n’est jamais allée dans un club de danseurs nus alors il y a une première fois à tout. Heureusement que nos copains ne sont pas jaloux. Ils se disent tout simplement que nous allons être chaudes en revenant et que nous allons leur sauter dessus. Nous verrons ça.

Le souper terminé, nous aidons nos hommes à défaire la table et à ranger les restes. Ils nous taquinent à savoir si on croit que les danseurs seront plus sexy et auront un membre plus gros que le leur. Steve s’approche par derrière, faisant mine de vouloir ranger la vaisselle inutilisée et me murmure à l’oreille avec une voix mielleuse :

– Si tu as envie qu’un autre gars que Gabriel t’allume, tu n’as pas besoin d’aller aux danseurs. Il y en a plus proche que tu ne le crois.

Un frisson me parcourt la colonne. Je jette un œil de côté pour voir si Samantha a remarqué la petite séduction que son chum vient de me faire. En effet, elle a remarqué mais elle me répond avec un petit clin d’œil. Est-ce que ces deux-là on comploté quelque chose dans notre dos à Gabriel et moi ? Donc j’embarque dans le jeu de Steve et lui réponds :

– Alors, si je n’ai pas besoin d’aller si loin, dis-moi ou dois-je aller, petit malin ?

– Je peux être au courant des petits secrets ? Demande Gabriel en entrant dans la cuisine.

– Sauvée par ton chum! Me dit Steve en riant.

– Vous n’étiez pas censés faire la vaisselle ou quelque chose du genre? Va falloir que je m’en charge.

Je réponds à mon chum :

– Ce cher Gabriel m’a déconcentrée quelque peu.

– Je lui disais simplement qu’elles n’avaient pas besoin d’aller aussi loin pour trouver des mecs chauds pour les allumer. Nous sommes deux ici qui ne peuvent résister à ces deux beautés.

Steve me lance un petit regard rapide et Samantha se rue littéralement sur lui pour l’embrasser. Se faire appeler beauté par son chum lui fait de l’effet apparemment ! Je l’imite et j’embrasse Gabriel. Je crois que le vin a fait son effet parce que nous commençons à nous laisser aller. C’est comme si nos amis n’existaient plus et que nous étions dans notre bulle. Il m’embrasse avec de plus en plus de conviction et je réplique en lui agrippant les fesses et en les malaxant avec mes deux mains par-dessus son jean. Mais je suis insatisfaite, c’est sa peau que j’ai envie de toucher. Mes mains baladeuses se faufilent dans ses pantalons et même dans ses boxers. Je sens sa queue commencer à durcir et appuyer plus fort sur mon bas ventre. Je fais une pause, me rappelant que nous sommes chez des amis. Je me tourne vers Steve et Samantha. Où sont-ils? Je les entends rire dans le salon. Je fais signe à mon chum de les rejoindre. Je sens que le club de danseurs va être annulé. La soirée prend une tournure inattendue et je crois que je vais de loin préférer cela à des mecs gonflés à l’hélium et tout huilés.

– Hum! On ne vous dérange pas trop? Je leur demande en constatant que Samantha est allongée sur le divan, Steve l’embrassant avec sa main qui fouine dans sa blouse à moitié déboutonnée.

Il abandonne les lèvres de sa douce pour me faire un signe de tête qu’on ne dérange pas du tout. Samantha en profite pour me demander :

– Tu crois qu’on peut remettre notre sortie de fille? Au moins cet homme sur moi je peux l’embrasser et fouiller dans ses culottes, toucher sa peau chaude, goûter ses lèvres et lui peut me caresser comme bon lui semble.

Elle regarde Steve dans les yeux pendant qu’elle me dit tout cela et qu’elle part à la recherche de son membre dans ses pantalons. Elle vient de le trouver car un léger grognement sourd sort de la bouche de son Steve.

Le mien est drôlement excité. Il est collé contre mon dos, regardant la scène sur le divan, et il commence à me caresser un sein en m’embrassant dans le cou. Il reste un peu de place au pied de nos amis alors il me dirige vers le divan. Je m’installe à genou sur le coussin, face au mur, pour qu’il puisse continuer ses caresses. Après quelques minutes, je jette un œil de côté pour voir où sont rendus les ébats de nos amis. Samantha est en soutien-gorge et Steve a ses pantalons descendus aux genoux, mais porte toujours ses boxers. Il a l’air d’avoir de sacré belles fesses! Les deux se repositionnent pour que Steve soit assis, appuyé au dossier du divan et Samantha assise sur lui.

Son chum lui relève la jupe. Elle n’a pas de bas collant et je suis certaine que c’est un string qu’elle porte car elle n’a jamais apprécié les petites culottes. Donc dans leur position, Steve pourrait simplement descendre un peu le devant de ses boxers, tirer sur le string de Samantha et l’empaler sans même qu’on s’en rende compte Gabriel et moi. Mon amie est vraiment très attirante comme ça. Elle ne semble pas trop faire de cas de Gabriel et moi et continue d’embrasser son chum sur la bouche, le cou, les épaules, le torse, débarquant de sur lui et le divan, s’agenouillant par terre, continuant de répandre des baisers sur son ventre, elle descend, tire les boxers et engloutit d’un coup le pénis de Steve.

Woah! A-t-elle oublié que nous étions là? Je suis toujours à genoux face au mur avec mon chum derrière qui explore tout mon corps de ses mains. Il soulève le bas de ma robe et d’un seul coup, me l’enlève complètement. Il m’embrasse dans le cou, la nuque, et descend dans mon dos, sans oublier de détacher mon soutien-gorge, mais ne l’enlève pas. Dans notre cas, c’est lui qui se met à genoux à mes pieds et se met à déposer des baisers sur une de mes fesses, puis sur l’autre. Ses mains parcourent mes jambes de haut en bas puis reviennent sur mes hanches, caressent mes fesses. L’une d’elle part explorer mon entre-jambe. J’écarte un peu les cuisses pour lui laisser libre passage. Il se rend compte que je suis déjà pas mal mouillée. Il me retourne et embrasse mon pubis en caressant mon clitoris avec ses pouces. Sa bouche descend sur mon clitoris et il commence à donner des petits coups de langue dessus. Je me mets à gémir de concert avec les grognements de Steve qui se fait déguster par sa douce. Donc, résumé de la scène : Samantha suce Steve et moi je me fais faire un cunnilingus; les deux couples côte-à-côte. Qui aurait cru cela possible?

Cette scène continue comme ça encore un moment, jusqu’à ce que Steve et moi n’en puissions plus. Je me libère de mon homme pour lui faire comprendre que s’il n’arrête pas je vais jouir. Même chose pour Steve. Je regarde Samantha et, comme si nous revenions tranquillement sur terre, nous rions d’un petit rire gêné. Je m’assois sur le divan et fait signe à Samantha de venir me rejoindre. Elle s’installe à genou sur le divan à côté de moi, approche son visage du mien et pose ses lèvres chaudes sur les miennes. Je suis surprise sur le coup mais je me laisse vite emporter par son baiser et je décide de mener la danse. Je pose une main sur sa joue et mon autre main agrippe ses cheveux. Je lui penche la tête vers l’arrière et je commence à l’embrasser dans le cou puis mes lèvres trace un chemin jusqu’à ses seins. Je détache son soutien-gorge et lui enlève. Ses mamelons pointent, durs et excités. J’en mordille un et pince l’autre entre mes doigts. Elle gémit et commence à se tortiller de plaisir. Steve s’est assis sur la partie libre du divan, derrière sa blonde et lui caresse le clitoris. Mon copain lui, s’est installé dans le fauteuil tout près et se masturbe en regardant la scène. Je lui fais signe de se joindre à nous mais il prend vraiment plaisir à jouer les voyeurs et continue de se caresser en nous regardant. Une idée me vient alors en tête. Je veux que Samantha s’assoie sur Steve, dos à lui, et s’empale sur son membre.

– J’aimerais vraiment te voir jouir sur ton mec, Samantha. Assis-toi sur lui.

Elle se lève aussitôt. S’installe sur Steve, dos à lui, lui caresse légèrement le pénis pour s’assurer qu’il est toujours aussi bandé et descend lentement, pour sentir chaque millimètre de cet objet de plaisir l’emplir. Steve émets des sons sourds, presque animal. Une fois bien installée sur lui, elle me prend la main et me dirige pour que je m’agenouille par terre, devant eux, comme si elle avait lu dans mes pensées. Je l’embrasse quelques secondes et je baisse la tête entre leurs jambes. Elle se cambre vers l’avant pour me donner accès à son pubis et son clitoris. Je pose mes lèvres dessus et avec une main, je caresse les couilles de Steve en faisant exprès de frôler l’entrée de son anus. Un son bestial, mêlé de surprise, sort de sa bouche. Même lui se surprend à être aussi expressif et Samantha a un petit sourire. Je suis assez fière de moi. Ça me donne l’impression que mon amie n’a jamais vraiment osé aller caresser cette partie de l’anatomie de son homme. Elle pourrait être surprise de voir à quel point ils aiment ça mais n’osent pas le dire.

Ces caresses continuent longtemps encore. Je m’adapte au mouvement de mon amie et de temps en temps je jette un petit regard coquin à mon homme pour m’assurer qu’il prend toujours plaisir à regarder la scène. Je confirme mes pensées quand je le vois accélérer ses mouvements et être de plus en plus excité. J’abandonne aussitôt Samantha et Steve et je vais m’assoir sur Gabriel et me mets à le chevaucher en le regardant dans les yeux. Nous jouissons presqu’aussitôt et l’orgasme de nos amis suit pas longtemps après. Samantha et moi nous affalons sur nos hommes, épuisées.

Je ne peux pas dire combien de temps s’est écoulé avant que nous reprenions tous nos esprits mais, étrangement, aucun de nous quatre ne s’est senti mal à l’aise par la suite. Nous nous sommes mis un film, question de se changer un peu les idées.

Je crois que nous sommes tous d’accord pour dire que cette soirée sera mémorable et surement à recommencer!

FIN

CindyArticle écrit par Cindy

Comptable de jour, rêveuse de nuit. Cindy nous livre ses fantasmes à travers ses nouvelles remplies d’érotisme, d’aventures et bien sûr, de sexe !

Laisser un commentaire