“Dictionnaire du BDSM” : Pratiques X de A à Z

Popularisé par le phénomène « 50 Nuances de Grey », le BDSM continue sa sortie de l’ombre pour mieux se faire connaître du grand public avide de découvertes érotiques. Avec son « Dictionnaire du BDSM », l’auteure Gala Fur n’en est pourtant pas à son premier livre sur le sujet ! Spécialiste du genre, elle a déjà écrit quelques livres et réalisé quelques films autour de l’univers BDSM.

Mais qu’est-ce que c’est exactement que le BDSM ? Quatre lettres intrigantes qui couvrent un monde suffisamment étendu pour qu’un dictionnaire soit nécessaire afin d’en découvrir toutes les branches et les subtilités. Si vous avez un flot de questions sur ce thème que vous n’avez jamais osé demander, voilà un ouvrage qui devrait combler vos lacunes culturelles et voluptueuses.

Présentation

Depuis les personnes et personnages liés au monde du BDSM jusqu’aux pratiques les plus extrêmes et aux règles les plus fréquentes, Gala Fur vous dit tout ce qu’il faut savoir sur l’univers BDSM. Rassurez-vous, il ne s’agit pas d’un austère dictionnaire où les mots s’enchainent sobrement, de nombreuses illustrations de grande qualité viennent aérer la lecture. On feuillette ce dictionnaire avec plaisir, entre la définition de l’acromotophilie, des images extraites de films de Luis Buñuel ou des estampes japonaises… De nombreux extraits de livres mettent par ailleurs les définitions en contexte.

Quelques définitions pour entamer votre instruction

Ballbusting

La pratique consiste à bourrer de coups de pied les testicules (balls) d’un homme qui le réclame à cor et à cri. Si la personne qui frappe est pieds nus, les meurtrissures sont légères et la douleur supportable, alors que
le sang coule abondamment sous quelques coups de bottes. La plupart des nombreux amateurs de ballbusting se contentent de prendre un plaisir solitaire devant des vidéos du Net. (…)

Viragophilie

(…) Les viragophiles sont des fétichistes ultra-spécialisés qui se partagent entre voyeurs et amateurs de combats vécus. Femmes body-buildées qui se battent entre elles, catfight, résistance à la force que l’autre déploie, contrainte douloureuse sous les clés d’arts martiaux, bondage forcé, kidnapping, l’attirance pour le combat à mains nues propre à certains hommes soumis est liée à des expériences survenues dans l’enfance. Dans le film culte de Russ Meyer, Faster, Pussycat ! Kill ! Kill ! (1965), deux femmes en Porsche arrivent chez des fermiers du Midwest qu’elles rudoient avec cruauté. Amateur de combats mixtes, l’Anglais Michael Mc Murran, qui donne des ateliers de lutte, confesse : « Affronter la personne que l’on aime augmente terriblement l’excitation. » Livre de référence : l’essai L’Amour des femmes puissantes : introduction à la viragophilie de Noël Burch.

Vous aimerez si…

Le BDSM est un sujet que vous maitrisez déjà bien

A moins que vous ne soyez vous même un éminent spécialiste, même en étant fin connaisseur, vous allez apprendre des choses. La grande richesse des références littéraires, cinématographiques et artistiques est très intéressante et montre à quel point le BDSM est un art de vivre et possède une dimension philosophique qui va au-delà du simple rapport sexuel hors rail. En terme de vocabulaire pur, vous ne découvrirez peut-être rien de très nouveau, mais vous aurez quand même un petit rappel des diverses branches du BDSM dont on parle moins souvent.

Le BDSM vous intrigue

Si vous avez longtemps pensé que le BDSM, c’est juste des gens étranges qui se fouettent dans des caves mais que depuis « 50 Nuances », votre curiosité s’est développée, ce dictionnaire est fait pour vous. C’est avant tout un beau livre que l’on feuillette, en s’arrêtant aux termes qui nous attirent et nous amusent. Vous apprendrez ainsi des termes étonnants comme celui de « zombie » qui désigne un soumis cherchant désespérément une maitresse en soirée BDSM ou celui plus effrayant de « branding » qui consiste à se faire marquer au fer rouge les initiales de sa maitresse…

Vous êtes plus « beau livre » que « roman »

C’est le genre d’ouvrage que l’on met bien en vue dans son salon parce qu’il est élégant et pour montrer son ouverture d’esprit et son intérêt pour la sexualité débridée (à tenir quand même hors de portée des enfants). Et aussi parce que les images sont parfois assez évocatrices, mais toujours belles et artistiques. Le genre de livre que l’on feuillette le soir au coin du feu en le prenant par le milieu, histoire de s’instruire, se détendre ou se donner quelques idées… Un livre d’art presque comme les autres.

Vous n’aimerez pas si…

Vous trouvez que le BDSM est un truc de tordus

Ce livre n’a pas vocation de montrer que le BDSM est une pratique douce et faite pour tout le monde. Les choses sont expliquées telles qu’elles sont, sans filtre ni sous-entendus. Les images sont explicites et les définitions n’hésitent pas à évoquer les amours de certains pour l’urine ou le crachat… Si vous vous penchez sur cet ouvrage la tête pleine d’aprioris, il y a peu de chances que vous changiez d’avis.

Vous cherchez un livre qui explique pourquoi se mettre au BDSM

C’est un dictionnaire, pas un manuel de pratique du BDSM. Les définitions et les images s’enchainent, offrant un flot d’informations très intéressantes, mais qui n’ont pas pour vocation de vous donner envie de vous plonger dans les délices du BDSM… Mieux vaut vous tourner vers des fictions de type « 50 Nuances » pour avoir quelques évocations du BDSM qui donnent envie. Les nouvelles et romans érotiques seront plus faits pour vous.

Un dictionnaire à lire pour le plaisir

Le « Dictionnaire du BDSM » de Gala Fur est publié aux éditions de la Musardine, célèbres pour leur catalogue coquin. C’est un bel ouvrage aussi esthétique qu’intéressant qui ravira les curieux en quête d’un beau livre à feuilleter. Ce dictionnaire renforcera la connaissance érotique pour briller en soirée ou donner quelques pistes d’explorations BDSM. Et après avoir parcouru l’intégral de cet ouvrage, vous ne regarderez plus jamais votre cave de la même façon…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.