Le Maître-Nageur

Je sors de la piscine, comme d’habitude il est tard, j’aime aller nager aux dernières heures d’ouverture pour me délasser tranquillement en effectuant quelques longueurs lorsqu’il n’y a plus qu’une poignée de nageurs.

Lorsque je quitte le bassin il n’y a plus personne, j’attends toujours d’être la dernière pour aller aux douches. Je récupère ma serviette sur le bord du bassin et me dirige vers les douches collectives avec mes affaires.

Je sais que le maître-nageur n’attendait plus que mon départ pour éteindre les lumières et fermer. Il est nouveau, c’est un jeune homme sportif dont le short et le tee-shirt réglementaires mettent en valeur une musculature avantageuse comme je les aime. Je crois qu’il a repéré que j’apprécie l’observer lorsqu’il fait les cent pas sur le bord de la piscine.

Je me rince les cheveux et profite de la chaleur de la douche. Je verse du gel douche dans le creux de ma main et j’entends des pas qui s’approchent. Je me savonne sans me retourner. Je sens l’attache de mon haut de maillot de bain se défaire dans mon dos puis ma nuque, ce qui libère mes seins de leur carcan. Après s’être versé une noisette de gel douche dans le creux de la main, il commence à me savonner le dos.

Je sens son corps musclé contre le mien, il se sert contre mon dos et ses mains me caressent le ventre puis les seins qu’il prend à pleines mains, son souffle près de mon oreille m’électrise. Il s’est débarrassé de son short de bain et je sens son sexe durci contre mes fesses, j’aimerais déjà le sentir me pénétrer.

Ses mains devenues plus baladeuses font glisser la culotte de mon maillot de bain pour m’en débarrasser. Il m’écarte légèrement une jambe en me prenant la cheville puis ses mains remontent le long de mes chevilles, mes mollets, mes cuisses et enfin elles s’attardent sur mon intimité. Il me caresse le clitoris du bout des doigts et me tient par la taille de l’autre main. Je gémis de plaisir et me retiens des deux mains contre le mur. Il m’embrasse la nuque et les épaules pendant que ses doigts s’immiscent en moi, d’abord un, puis deux. Il maintient le plat de sa main contre mon clitoris pour poursuivre ses caresses tout en accentuant le va et vient de ses doigts. Je sens de douces décharges de plaisir aller et venir depuis l’intérieur de mon vagin vers mon clitoris, par vagues qui montent en puissance doucement. Son autre main me prend les seins et les caresse, les pince, les serre.

Il m’écarte un peu plus les jambes avec ses pieds et je sens son sexe se présenter à l’entrée de mon vagin, je cambre le dos pour l’accueillir enfin dans un souffle et lorsqu’il me pénètre, je le sens me remplir pleinement et profondément. Il m’attrape les hanches et commence un va et vient d’abord lent puis de plus en plus rapide. J’ai toujours une main sur le mur et j’ai agrippé sa fesse avec l’autre, l’eau chaude coule entre nos corps dont le claquement à chaque pénétration raisonne dans les douches vides.

Je suis au bord de l’orgasme. Lorsque ses mains attrapent mes deux seins et qu’il s’enfonce une fois de plus au plus profond de mon intimité, mon plaisir explose dans un long gémissement impossible à retenir et ces vagues douces et chaude dans mon ventre continuent d’affluer a chacun de ses coups de rein jusqu’à ce que je sente de petites vaguelettes de sperme à l’intérieur et qu’il gémisse à son tour.

Nos corps se séparent rapidement, je reste pantelante sous l’eau chaude, le temps de me retourner, il n’est plus là. Je finis de me doucher, encore rêveuse de ce moment d’extase qui n’aura duré que quelques minutes, puis je quitte la piscine totalement délassée et avec une faim de louve !

PhlauArticle écrit par Phlau

Ancienne ambassadrice sextoy, je parle de sexe sans tabou et j’aime les nouvelles aventures. Partager avec vous les nouvelles érotiques venant de mon imagination et parfois d’expériences vécues ou entendues est un plaisir 😉

Laisser un commentaire