L’Érotisme de la Voiture Sans Chauffeur : Sans les Mains On Prend Son Pied

Quand on parle de sexe en voiture, on pense généralement à un endroit désert où l’on se gare à l’abri des regards pour s’accorder une petite pause coquine méritée. Car jusqu’à maintenant, celles et ceux qui ont essayé de s’envoyer en l’air à pleine vitesse sur l’autoroute ne sont plus là pour nous le raconter…

L'amour dans les voitures sans chauffeur

Et pourtant, faire l’amour dans une voiture tandis qu’elle roule sera non seulement bientôt possible grâce aux voitures sans chauffeur, mais aussi très prisé de ces passagers aux mains libres et donc baladeuses, d’après une étude qui vient de paraître dans les « Annals of tourism research ». La voiture sans les mains pour mieux prendre son pied ?

L’étude

A la base, l’étude n’avait rien de très érotique puisqu’il s’agissait de mesurer l’impact de la voiture sans chauffeur sur le tourisme, et plus exactement sur l’hôtellerie et la restauration. En effet, la crainte de certains professionnels du milieu est que les gens dorment et mangent dans leur voiture pendant qu’elle roule, ce qui serait évidemment préjudiciable pour les restaurants et les hôtels qui gagnent leur vie en s’occupant des voyageurs itinérants.

Mais quand on se lance dans une recherche, on ne sait pas toujours ce que l’on va trouver ! Et c’est ainsi que les chercheurs ont découvert que les gens n’aimaient pas seulement dormir et manger dans leur voiture…

La partie tourisme sexuel n’était pas au cœur de cette enquête, donc, mais les chercheurs ont noté que la voiture sans chauffeur allait sans doute faciliter notamment la prostitution. S’envoyer en l’air dans cette chambre d’hôtel mobile sera sans doute moins cher et plus facile, et ce, que la prostitution soit légale ou non !

Mais du coup, cette galipette en voiture sans chauffeur, bonne ou mauvaise idée ?

Les pour et les contre de l’amour dans une voiture sans chauffeur

Les pour

Profiter des vibrations

Vous avez peut-être un jour testé les délices particuliers de la galipette sur une machine-à-laver… L’intérêt étant que les deux amants ressentent les vibrations de la machine qui vrombit de toutes ses forces jusque dans les intimités. On peut espérer ainsi les mêmes sensations dans une voiture qui emprunte les chemins de terre !

L’attrait de la nouveauté

Les spécialistes estiment que la voiture sans chauffeur sera devenue banale dans les années 2040. Cela nous laisse quelques années pour profiter encore de l’exotisme de ce bolide magique. Être dans une voiture qui avance toute seule, c’est encore impressionnant. En ayant un orgasme par-dessus le marché, cela ne se refuse pas…

Varier les plaisirs

Le lit, la salle de bain, le salon… Une fois que l’on a copulé dans toutes les pièces de sa maison de long en large et en travers, on peut avoir envie de changement. Or aujourd’hui, faire l’amour dans sa voiture demande un peu de préparation. Il faut trouver un endroit désert et sûr. Mais si la voiture est en mouvement, on n’a pas besoin de prendre de précautions. Il faut juste éviter les embouteillages…

Faire l’amour au chaud

Si faire l’amour dans nos voitures d’aujourd’hui a quelque chose de profondément érotique, c’est uniquement à la belle saison. S’envoyer en l’air dans une voiture en plein mois de décembre vous mènera plus surement à la pneumonie qu’à l’orgasme. Mais avec une voiture qui roule, on reste bien au chaud !

Les contre

Le mal des transports

Il faut avoir le cœur bien accroché pour s’envoyer en l’air dans une voiture qui roule. Si vous êtes du genre à ne pas pouvoir lire dans une voiture et à devoir fixer l’horizon pour ne pas repeindre l’habitacle, la culbute risque d’être compliquée…

La sécurité

A l’heure actuelle, la voiture sans chauffeur n’a pas encore prouvé son infaillibilité et mieux vaut garder un petit œil sur la route pour pouvoir réagir en cas de problème. Peut-être que d’ici quelques années, nous pourrons avoir une confiance aveugle, mais en attendant mieux vaut garder un peu de vigilance.

La pollution

Chacune à leur façon, la voiture à essence comme la voiture électrique contribuent à la pollution de notre planète… Il ne faut donc pas que l’on prenne sa voiture sans chauffeur juste pour le plaisir d’une bonne galipette qui roule ! Elle doit rester un bonus d’une route que nous aurions de toutes les façons emprunté.

Bonne conduite

Vous noterez que nous avons trouvé plus d’avantages que d’inconvénients à cette sexualité du futur… Mais nous ne pouvons nous empêcher de saluer toute initiative érotique qui nous semble innocente mais prometteuse en matière de plaisir. Et peut-être qu’un jour, il deviendra normal de faire l’amour en voiture sur les longs trajets, au point que « la place du mort » sera rebaptisée « la place de la petite mort » !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.