Ma Première fois Avec les LELO Beads : Témoignage d’une Fan !

Voici le témoignage anonyme d’une utilisatrice des LELO Beads qui vient vous parler de sa première expérience avec ces boules de Geisha de LELO. De quoi vous convaincre d’aller vous muscler du côté de là où ça fait le plus plaisir !

Utilisation des LELO beads pour la 1ere fois

L’envie d’ailleurs

La première fois que j’ai utilisé les LELO Beads était également la première fois que mon vagin découvrait les Boules de Geisha

À l’époque, je voyais un homme avec qui nous avions des rapports sexuels de haut vol. Après plusieurs mois à faire l’amour dans toutes les positions, à toutes les heures du jours et de la nuit et dans tous les endroits possibles, les plus classiques comme les plus déraisonnables, nous avons eu envie de tenter de nouvelle expériences.

Nous avons passé tout un samedi après-midi à parcourir les pages de divers sites de vente de sex-toys en ligne, des plus beaux aux plus absurdes, jusqu’à ce que nous découvrions LELO. Nous étions évidemment très intrigués par tout ce que nous voyions, mais nous avons décidé d’arrêter notre choix sur l’objet le plus simple pour commencer (et qui était aussi l’un des moins chers pour être honnête).

Le choix du hasard

Nous avons donc commandé des LELO Beads sur internet et ensuite… nous avons complètement oublié. Peut-être parce que nous passions nos journées à nous envoyer en l’air ! Alors quand quelques jours plus tard le facteur m’a tendu un paquet, j’étais sur le point de lui dire qu’il devait y avoir une erreur. Puis, heureusement, je me suis souvenue à temps de notre petite « folie érotique »… Et j’ai été très contente de constater que l’emballage LELO était très discret !

Les LELO Beads

Week-end au rose

Nous avions prévu de partir en week-end dans une ville un peu éloignée où nous avions des amis. Alors évidemment, nous avons emporté avec nous ces boules de Geisha, façon petit trésor secret… Je les ai rangées dans la valise avec un tube de lubrifiant (j’avais lu quelque part que ça pouvait aider).

Nous sommes partis vendredi en fin d’après-midi et sommes arrivés pour le dîner. Nous avons passé une soirée très agréable avec nos amis, nous avons bu des verres toute la soirée chez eux, puis nous avons rejoint notre chambre d’hôtel. Après une douche et un déballage de nos affaires, nous nous sommes effondrés de fatigue sur le lit. Pas de sexe.

Mais au petit matin, je me suis réveillée avec l’idée de porter ces boules pendant que nous ferions du tourisme. Comme nous devions partir toute la journée, je me demandais malgré tout si ce n’était pas un peu risqué. Et si je trouverais ça désagréable ? Ou pire, si elles ne risquaient pas de tomber par terre au milieu d’une salle de musée ?

Mon copain était encore plus inquiet que moi que nous nous retrouvions dans une situation plus que gênante. Alors nous avons laissé les boules à l’hôtel. Nous sommes sortis, nous avons profité du temps exceptionnel et des sites touristiques de la ville avant de retourner à notre hôtel en début d’après-midi. J’étais sur le point d’abandonner l’idée d’utiliser nos LELO Beads et d’attendre plutôt d’être de retour chez nous.

L’essayer c’est l’adopter

Mais quand je suis entrée dans la salle de bain pour prendre une douche, j’ai vu le lubrifiant et de fil en aiguille… Je me suis dit que je pourrais au moins les essayer toute seule, juste pour voir ce que ça faisait.

J’ai commencé avec juste une boule, pour avoir un premier aperçu. Si vous êtes déjà un petit peu « lubrifiée », c’est très facile. C’est à peu près la même chose que d’insérer un tampon sans applicateur. C’était tellement plus facile que ce que je pensais, que je les ai mises toutes les deux dans leur petite gaine en silicone. Ça s’est avéré un tout petit peu plus compliqué pour les insérer, pas parce qu’il y avait deux boules, mais à cause de la gaine.

Je pense qu’en étant au calme et détendue, ça ne doit poser aucun problème, mais j’étais déjà en train de repousser mes propres limites et surtout, nos amis nous attendaient. Mon copain est venu me prévenir que nous devions bientôt partir. J’ai failli lui dire que j’avais déjà réussi à insérer une boule et que je comptais la porter pour la soirée, mais j’ai pensé que ce serait plus intéressant de le lui dire pendant le dîner, pour l’observer tentant de se contrôler !

Un dîner presque parfait

En début de soirée, je lui ai envoyé un « sexto » pour le prévenir, mais il est tellement poli qu’il n’a jamais regardé son téléphone du repas…

Nos amis n’étaient pas du genre à faire la fête jusqu’au bout de la nuit, mais après le dîner, ils nous ont emmenés dans un bar où il y avait un concert. L’endroit n’était pas destiné à être transformé en piste de danse, mais quand le groupe s’est mis à jouer des morceaux rythmés, beaucoup se sont mis à danser.

Jusque là, je ne sentais pas vraiment ma petite LELO Bead et je l’avais presque oubliée. Mais quand le groupe s’est mis à jouer « I’ve Got Friends in Low Places », tout le monde s’est levé pour danser et chanter, et c’est alors que j’ai commencé à vraiment la sentir… Elle bougeait dans tous les sens dans mon intimité.

Comme mon copain se demandait ce qui m’arrivait, je lui ai enfin révélé mon secret, et il a été tout de suite très enthousiaste à l’idée de m’aider à explorer les effets de toute la grande variété de mouvements possibles…

Plus le mouvement était marqué, plus je sentais la LELO Bead et tout mon corps qui se contractait autour. Danser doucement l’un contre l’autre avait un effet moins intense (sur moi) mais ça me permettait de me reposer !

Puis nous avons dit à nos amis que nous étions fatigués que nous voulions rentrer nous coucher, même si aucun de nous deux n’avait l’intention d’aller dormir dans l’immédiat…

Quand nous sommes arrivés dans notre chambre, il m’a jetée sur le lit avant même que j’ai eu le temps d’enlever mes chaussures. Et c’est là que j’ai découvert un autre avantage de ces boules : même en ayant commencé à faire l’amour après des préliminaires express, mon corps avait l’impression d’avoir été chauffé depuis des heures !

Après cette première expérience, j’ai essayé de porter ces boules par deux (mais seulement à la maison, j’ai peur qu’elles tombent) et même si les sensations sont évidemment plus intenses quand on porte les deux à la fois, c’est dur de retrouver des sensations aussi bonnes et spontanées que ce que j’ai ressenti la première fois avec juste une seule boule !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.