Quelques Chiffres Coquins et Franchouillards pour en Savoir Plus sur la Gaule

Symbole du romantisme et des amants qui roucoulent leur amour sous des balcons, la France a cette réputation de territoire où l’on voit la vie en rose quand nous nous tenons dans les bras et où les amants avancent enlacés sous les airs d’accordéon à travers des ruelles pavées… Image exagérée ou réputation méritée, l’homme au béret tricolore et la femme en froufrou fripon doivent tenir leur rôle, au moins pour la vitrine, et quelques enquêtes récentes sont allées chercher ce qu’il y avait sous la jupe de notre Marianne…

la France coquine, des statistiques intéressantes

Plongeons donc dans le chauvinisme salace avec ce petit aperçu de la France en quelques chiffres coquins, voyons un peu ce qui se passe dans les recoins de notre hexagone, espionnons le pays du coq et de ses poules, glissons nous dans l’intimité secrète de la Gaule…

La France des célibataires

Une enquête du site Linternaute.com nous donne le classement des villes de plus de 100 000 habitants où il y a le plus de célibataires, une façon de choisir sa prochaine destination week-end quand on cherche chaussure à son pied.

  • Limoge arrive en 30ème et dernière position de ce classement avec 45,77% des plus de 15 ans qui sont célibataires, ce qui n’en fait pas le lieu idéal pour trouver votre âme sœur. Votre venue au pays de la porcelaine risque de laisser de marbre…
  • Paris arrive en milieu de classement avec une très modeste place de 17ème et 51,85% de célibataires. L’avantage étant qu’à défaut de trouver votre dame, vous pourrez toujours visiter Notre-Dame !
  • Toulouse vous permettra d’avoir de votre côté les statistiques à la fois météo et amoureuses avec sa place de 4ème et ses 56,49% de célibataires. Sans compter que son surnom de « ville rose » est plutôt un bon présage…
  • Lille sera votre destination prioritaire si vous cherchez la ville n°1 en nombre de célibataires puisqu’elle en compte 60,20%. De belles soirées romantiques en perspective autour des moules et des frites…

La France du train

Il faudra bien trouver un moyen de locomotion pour vous rendre à Toulouse, Paris ou Lille et pour cela, nous vous recommandons grandement de prendre le train ! En effet, Thalys a commandé une enquête IFOP afin d’en savoir plus sur les relations des voyageurs à bord des trains en Europe… Voici ce que ça donne du côté gaulois :

  • 21% des Français interrogés déclarent s’être déjà fait draguer à bord d’un train ! Oubliez le jean basket et le magazine people, abordez votre voyage en train comme une soirée de célibataire et montrez-vous sous votre plus beau jour afin d’être accosté par cette belle inconnue de la voiture 14 place 27…
  • 18% des Français se sont déjà laissés aller à des jeux de séduction dans le train… L’avantage du train est qu’il mène toujours quelque part : de quoi entamer facilement la conversation avec ce beau mâle en s’enquérant de la raison pour laquelle il se rend justement à Lille, ville n°1 des célibataires…
  • 5% des français ont débuté une relation amoureuse dans un train ! Vous ne serez peut-être ainsi même pas parvenu jusqu’à Lille, Paris ou Toulouse pour trouver l’homme ou la femme de votre vie… Les chemins qui mènent à l’amour sont parfois de fer !

La France aux sports d’hiver

La neige ne laisserait pas non plus les français de glace puisqu’une étude récente menée par le site de rencontre extraconjugale ashleymadison.com a révélé quelques dérapages coquins des Français au ski…

  • 30% des français se sont déjà « roulés dans la neige » dans un but autre que de construire un bonhomme de neige…
  • 11,5% ont déjà fait l’amour sur un télésiège, ce qui prouve le goût français pour la galipette en lieu carrément insolite ainsi qu’une certaine résistance au froid !
  • 1,8% seulement se sont ébattus dans une télécabine, plus confortable que le télésiège, mais plus fréquentée aussi… Le goût du risque, mais pas de l’exhibition.
  • 6,4% ont profité du charme romantique de l’igloo et ont ainsi opté pour le scénario coquin du couple Eskimo sous sa fourrure de phoque.
  • 39% ont pris très à cœur et beaucoup à corps leurs leçons de ski en poursuivant les cours avec leur moniteur en dehors des pistes…

Plaisirs de voir et d'etre vu

La France des sex-toys

Le site de ventes en ligne Priceminister a utilisé ses propres bases de données pour établir le profil des français acheteurs d’accessoires coquins… En considérant près de 100 000 transactions, voici ce qui en ressort :

  • 70% des achats de sex-toys sont effectués par des hommes ! Il semblerait donc que ces objets coquins soient d’abord achetés pour être offerts, puisque la plupart d’entre eux sont à destination féminine, même si ces Messieurs ont quelques accessoires voués à leur plaisir
  • Montpellier est la première ville consommatrice de jouets coquins avec 0,52 sex-toy par habitant ! Paris et Marseille sont avant-dernier ex-æquo avec 0,31 jouet par habitant…
  • La plupart des acheteurs, tous sexes confondus, ont entre 26 et 35 ans. Entre 18 et 25 ans, ce sont surtout des femmes qui achètent avec 29,96% de consommatrices d’objets de plaisir contre 21,75% chez les hommes.

Billy

La France des nouvelles technologies

L’éditeur de logiciels McAfee a commandé de son côté une étude afin d’en savoir plus sur l’utilisation des moyens de communications modernes dans la vie intime des français…

  • 56% des français entre 25 et 44 ans ont déjà envoyé des sexto ! Ce n’est donc pas la prime jeunesse la plus adepte du message coquin et de la photo qui ébouillante, et si l’on se réfère à la tranche d’âge qui achète le plus de sex-toys, on remarque que c’est bien après 25 ans que l’on manie les armes coquines !
  • 46% des interrogés ont déjà filmé leurs ébats à l’aide de leur téléphone ou tablette. 100% d’entre eux ayant une confiance totale en leur partenaire quant à l’absence de risque de diffusion publique…
  • 1 femme sur 5 et 1 homme sur 3 conservent les sextos de leurs ex… Nostalgie, chantage ou souvenir, mieux vaut bien savoir à qui l’on envoie du contenu intime pour éviter de devenir une star involontaire du web !

Les pieges du sexto

Baguettes et braguettes

Voilà pour ce tour de France de nos habitudes coquines et qui nous permettent désormais de nous figurer plus clairement l’image du Français moyen épanoui sexuellement : Il habite à Toulouse, mais préfère se rendre à Montpellier pour acheter ses sex-toys, il a entre 25 et 40 ans et passe la plupart de ses vacances aux sports d’hiver auxquels il se rend plutôt en train !

Sources :

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.