Contourner Les Pièges du Sexto : le Plaisir sans Dommage Collatéral

Envoyer un message coquin par le biais de votre téléphone intelligent à votre douce moitié ou à la victime potentielle de votre corps en émoi s’avère toujours une démarche coquine efficace qui permet de faire monter le désir, que l’on se trouve dans la même pièce comme à des milliers de kilomètres…

éviter les pièges en sexto

Mais de par son principe même de facilité dans l’envoi et le partage, le pouvoir du sexto peut sombrer dans le côté obscur et se retourner contre vous, changeant alors son joli minois rose et coquin en le visage hideux de la honte et du regret.

Alors pour vous éviter des désagréments éventuels et malvenus, voici pour vous les quelques erreurs à éviter, car qui connaît les pièges, sait les contourner !

Le destinataire

Ne pas se tromper

Une étude anglaise a révélé en 2012 que 11% des sexto étaient envoyés au mauvais destinataire… Soumettre une demande explicite de galipettes fougueuses via sms à un membre de sa famille, un ami, un collègue ou son plombier entraineront au mieux le fou rire du destinataire erroné, au pire une convocation au tribunal… Voilà pourquoi quelques précautions sont de mise.

Afin d’éviter cette erreur d’aiguillage, le mieux est d’utiliser la fonction « répondre » dans vos messages pour ne pas avoir à chercher le contact. En effet, entre Emilie, Ema, Emile et Emmanuelle, un dérapage de doigt est vite arrivé…

Avoir une confiance aveugle

Une photo de vous peu vêtu qui tombe entre de mauvaises mains, et vous pouvez devenir la risée de votre entreprise, votre cercle d’amis, votre ville, voire même du monde entier si vous êtes une star internationale… Il faut donc se méfier du beau Roméo parfait ou de la gentille Juliette qui ne ferait pas de mal à une mouche quand on ignore leur casier amoureux.

Pour divulguer en toute tranquillité votre corps galbe et sexy, omettez de faire apparaître votre visage sur les photos. Même si elles doivent faire le tour du web, on ne saura jamais que c’est vous !

S’adapter

Au-delà des risques d’erreurs sur la personne, il est également important de vous adapter à votre public. Tout le monde n’est pas réceptif aux missives à caractère pornographique, certains seront mal à l’aise en découvrant un cliché de nu dans leur téléphone, d’autres seront même tout simplement hermétiques à l’idée même du sexto (il faut de tout pour faire un monde…)

Pour ne pas brusquer votre destinataire, commencez toujours très doucement, avec un petit texte court, explicite mais soft, vantant son physique qui ne vous laisse pas de marbre par exemple. Attendez ensuite une réaction qui vous permettra de juger si vous pouvez alors monter de quelques degrés…

La photo

La prise de vue

Sans avoir besoin d’être Cartier-Bresson ou Doisneau, il faut un minimum soigner votre photo pour qu’elle transmette tout l’érotisme que vous voulez lui conférer… Faites ainsi attention à l’angle de la photo : les prises de dessus sont souvent plus à notre avantage que les photos prises d’en dessous… Par ailleurs, faites attention à la lumière et au flou un peu trop artistique !

Et n’oubliez pas : dès que vous apparaissez nu, faites disparaître votre visage !

Le détail qui tue

Avant d’envoyer cette photo de vous en sous-vêtements sexy, observez les détails en arrière plan : votre chat qui baille, votre boîte de tampons, la photo de votre ex… Un petit détail peut ruiner l’effet prévu, voire même vous attirer les foudres du destinataire !

Pour être certain de ne rien laisser passer, utilisez une application de retouche photo : elles sont souvent gratuites et vous permettront de gommer l’arrière plan, voire même quelques détails au premier plan…

Le déroulement

Soyez cohérent

Faites monter la pression doucement, progressivement : n’envoyez pas une photo de vous dans une position lascive et ultra explicite sans préambule (sauf si la personne est dans la pièce à côté et que ce sexto est le premier et le dernier avant galipette sauvage). Commencez par évoquer vos désirs sans les nommer, chauffez doucement le partenaire et devenez de plus en plus explicite jusqu’à l’apothéose finale, un peu avant de vous retrouver…

Vous pouvez par exemple alterner textes et photos comme si vous effectuiez un effeuillage sensuel et progressif : texte soft, photo soft, texte plus chaud, photo plus explicite, etc…

Évitez le harcèlement

L’abus de sexto n’est pas recommandé pour la libido et il faut savoir interpréter les réponses du destinataire aussi bien que ses silences. Si la personne est peu réceptive pour des raisons de travail intensif ou de désir qui n’est pas sur la même longueur d’onde, mieux vaut se faire discret. Par ailleurs, savoir se faire désirer est une arme de séduction qui a fait ses preuves ! Envoyez un sexto un peu évocateur puis gardez le silence même si votre destinataire manifeste son envie d’en savoir plus…

Le bon moment

De votre côté

Lorsque vous écrivez vos désirs sulfureux et que vous y joignez une photo de vous qui ne serait pas acceptée sur un passeport, mieux vaut être dans un lieu un peu tranquille où personne n’a d’œil par dessus votre épaule. Il serait dommage que votre collègue et voisin dans l’open-space ait finalement vu ce contenu coquin après tout le mal que vous vous êtes donné pour ne pas faire d’erreur sur le destinataire…

Du côté de votre destinataire

Inutile de tenter d’aguicher votre moitié si c’est le jour de sa réunion la plus importante de l’année ou qu’elle passe un concours qu’elle a mis deux ans à préparer et qui exige une parfaite concentration. Elle sera alors certainement plus agacée qu’émoustillée !

Si vous connaissez un peu l’emploi du temps de votre partenaire, attendez justement un moment opportun, comme ce séminaire ultra ennuyeux mais obligatoire qui consiste en de longs discours interminables…

Conclusion

Voilà donc quelques règles de base pour que le sexto reste ce petit outil technologique et élévateur de désir sans que ne vienne s’immiscer les mauvaises surprises…  Et pour magner la « textopornographie » sans peur, sans reproche et avec toute la lubricité dosée à bon escient, découvrez sur le blog plein d’idées de sexto adaptés aux contextes !

Conseils et exemples de textos coquins :

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.