Exemples de Textos Coquins Envoyés par des Célébrités : Analyse et Evaluation

Les sextos envoyés par des célébritésGenre de petit préliminaire à distance, le sexto permet de faire monter doucement la température en envoyant des petits messages coquins, avec ou sans photos explicites, à la personne de son choix que l’on aimerait bien, à moyen terme, connaître bibliquement. Cette tendance qui se généralise car à la fois ludique, simple et terriblement efficace demande pourtant un peu de maitrise et de style pour toucher là où il faut et comme il faut.

Les célébrités n’échappent pas aux modes et celle du sexto s’est plutôt bien implantée, preuve en est que l’on trouve moult traces de leurs écrits et photos dans les médias. Alors afin d’étudier un peu ce qui fait la réussite d’un bon sexto, tournons nous vers cette poignée d’exemples concrets et non théoriques, et analysons quelques sextos qui furent véritablement envoyés un jour, décortiquons ces lignes coquines qui sortirent du cerveau et du téléphone de vedettes diverses et qui voulurent, comme tout le monde, échauffer quelques corps éloignés.

Citations, jugements et verdicts

 « J’ai envie de te maltraiter. Je veux te retourner, te fouetter et te frapper »

Tiger Woods, golfeur professionnel.

Les + : Les adeptes du BDSM et qui de surcroit aiment être du côté des soumis devraient être au comble de l’émoustillement avec de telles promesses ! On apprécie également le style phrase d’introduction suivie de l’énumération progressive.

Les – : Mieux vaut être certain du goût pour la fessée de son partenaire avant de lui envoyer de telles propositions.

Verdict : A mi chemin entre la menace et la promesse, nous sommes ici au cœur d’une forme de sexualité qui ne correspond pas aux attentes de tous. Ceci étant dit, pour les amateurs, un bon 8/10 semble mérité.

« J’aimerais faire un trio avec toi et une autre femme en qui tu as confiance. »

Tiger Woods, golfeur professionnel.

Les + : En osant la proposition du trio, l’auteur assume ici ses désirs avec une certaine franchise. Si le couple est dans une osmose totale et sans tabou, ce sexto peut éveiller une certaine excitation.

Les – : Il est extrêmement risqué de tenter ce genre de proposition par texto. Si vous n’avez jamais abordé le sujet et qu’il n’est envoyé dans aucune forme de contexte, il pourra être interprété comme une forme de lâcheté lubrique plutôt que de franchise.

Verdict : Au-delà de la position de votre couple sur l’échangisme, la façon d’introduire le sujet et les mots choisis sont dépourvus de sensualité réelle. Un 4/10 à peine tiède.

« Mon clo-clo, laisse-moi terminer ma guerre et je te rejoins dans ta jolie caverne pour un repos du guerrier bien mérité »

Rachida Dati, ex Garde des Sceaux.

Les + : L’emploi du surnom affectueux et de la métaphore de la « jolie caverne » donnent une dimension poétique et tendre au sexto qui invite à une galipette toute en douceur.

Les – : La référence à la guerre n’est pas des plus sexy et si la proposition est subtile et tendre, elle manque par ailleurs d’un peu de fougue.

Verdict : Si vous préférez une forme poétique et un fond sage à une forme graveleuse et un fond qui fait rougir, ce sexto est fait pour vous. Un 6/10 parait juste.

« Tu vas faire du bruit quand je vais te prendre profondément. »

Anthony Weiner, Maire de New-York.

Les + : Suffisamment cru et explicite, il ne tourne pas autour du pot et peut faire mouche si vous et votre partenaire êtes en pleine période d’étreintes passionnées, quotidiennes et bestiales.

Les – : L’absence totale de romantisme et de subtilité, la représentation sans détour de ce qui se profile, le manque de second degré et l’arrogance de la promesse pourront déplaire à certains.

Verdict : Ce sexto mérite tout de même la note de 7/10 car il remplit sa mission et on se doit d’être indulgent puisque c’est une traduction et un beau texte souffre toujours de sa traduction…

« Je veux être prise par le futur Maire de New-York »

Lisa Weiss, croupière dans un casino à Anthony Weiner, Maire de New-York

Les + : L’atout majeur de ce type de sexto : la caresse de l’égo du partenaire qui est ainsi dans de bonnes dispositions et la subtile allusion à une tierce personne qui est en fait la même… Un effet de style qui fonctionne.

Les – : Il ne faut surtout pas envoyer ce message à un partenaire qui n’est pas Maire de New-York.

Verdict : Adaptable à tout métier, même moins prestigieux que Maire de New-York, on peut aussi changer le champ des qualificatifs en optant pour une manifestation d’envie de galipette avec une « fille blonde, environ 1m70, yeux verts et corps sublime» si cela correspond au profil de votre partenaire… 8/10

« Bah vas-y passe je suis au Park Hyatt »

Tony Parker, basketteur professionnel.

Les + : La proposition de se retrouver dans une chambre d’hôtel de luxe ?

Les – : Un manque cruel d’enthousiasme avec un « bah » d’introduction qui fait frissonner, un « passe » de camaraderie pour une impression générale de presque déranger.

Verdict : Bah 2/10. Ce court écrit a été présenté comme sexto par la presse puisque preuve des frasques de son auteur, mais sorti du contexte, il est parfaitement insipide.

« Je vais t’épuiser »

Tiger Woods, golfeur professionnel.

Les + : Court et incisif, les objectifs sont à la fois clairs et sous-entendus : une alchimie efficace.

Les – : Il y a une certaine arrogance qui pourra agacer, et il s’agit d’être capable de tenir sa promesse !

Verdict : A la fois vague et droit au but, ce style de sexto est très efficace. Un 8/10 mérité.

 « Tu portes quoi comme sous-vêtements ? »

«  Aujourd’hui, je ne porte rien… »

Conversation entre Robert Pattinson et Kristen Stewart, acteurs.

Les + : Simplicité et complicité pour cette pratique classique qui consiste à décrire ce que l’on porte… ou ne porte pas ! Cet échange est une excellente entame à une conversation pleine de promesses…

Les – : Le manque de détails, d’imagination, la réponse trop rapide… La demoiselle aurait ainsi pu créer une tension érotique et faire durer le plaisir en demandant à son compagnon de deviner par lui-même en énumérant les possibilités…

Verdict : La description vestimentaire est très efficace pour entamer un long, progressif et fructueux échange. Mais ce n’est qu’une entame qu’il faut savoir ensuite faire évoluer ! 7/10

Code secret

Outre les quelques règles de base à respecter pour qu’un texto coquin fasse le travail d’émoustillement qu’on lui demande, ajouter une photo pour illustrer le sujet peut se révéler terriblement efficace. Il faut alors cependant redoubler de prudence pour éviter que notre postérieur ne devienne un fichier très partagé sur le web…

Pour plus de sécurité, vous pouvez inventer un signe, une marque, un code secret à ajouter à vos messages et que seuls votre partenaire et vous-même saurez reconnaître : une émoticône, quelques lettres ou quelques chiffres plein d’un sens torride que vous seriez les seuls à déchiffrer ! Créez ainsi votre propre signature, à l’instar de David Cameron qui avait l’habitude de signer ses messages par un « LOL » qu’il pensait vouloir signifier « Lots of Love » (beaucoup d’amour) !

D’autres exemples de textos coquins ?

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.