Montrer et Voir la Vie en Rose : Jeux Coquins Voyeuristes et Exhibitionnistes

Si s’introduire chez des voisins afin de les observer s’ébattre joyeusement ou s’en aller gambader devant la place de la Mairie en tenue d’Eve représentent des activités qui feront de vous un voyeur complet pour le premier et un exhibitionniste certain pour le second, il ne s’agit pas exactement du propos de ce modeste article, puisque, faut-il le rappeler, ces deux exemples sont parfaitement interdits et vous vaudront amandes, prisons, et sans doute quelques regards de travers…

Jeux de voyeurisme et d'exhibitionnisme

Mais le voyeurisme et l’exhibitionnisme ne sont pas que de vilaines habitudes ou de dangereuses pathologies tant que l’on reste dans le raisonnable et il faut être par ailleurs un peu honnête : nous avons tous quelques tendances voyeuristes ou exhibitionnistes… Les succès des réseaux sociaux où tout un chacun peut commenter le moindre de ses faits et gestes et en faire profiter la planète qui ne daigne pas de son côté y jeter un œil prouvent par exemple nos penchants à scruter et être scruté…

Car si l’homme est un animal pudique qui s’en va copuler à l’abri du regard et qui se couvre relativement en présence d’autrui, une petite incartade de temps à autre n’est pas pour lui déplaire et l’excitation provoquée lors de ces égarements n’est pas dénuée d’intérêt sur le plan coquin…

Voici donc pour vous quelques idées pour vous plonger, dans les limites du raisonnable et de la législation, dans les joies coquines du voyeurisme et de l’exhibition !

Quelques suggestions des plus sages au plus coquines…

Même si certains ont plus envie de voir quand d’autres préfèrent être vus, les deux notions restent extrêmement liées et la plupart de ces pistes de jeux vous permettront de goûter aux deux facettes de ces plaisirs semi interdits…

1) Faire l’amour face à un miroir

Au-dessus de votre lit, sur les côtés, partout, placez quelques miroirs pour des galipettes qui se reflètent et le plaisir de voir et être vu, mais dans l’intimité… Vous pourrez ainsi observer votre moitié de face et de dos à la fois et dévoiler de votre côté, votre corps à votre partenaire sous toutes les coutures… Seul petit bémol : certains apprécieront la vue de leur partenaire mais moins la leur dans cette situation un brin intime…

2) Sur la plage seins nus ou dans un camp naturiste

Si vous voulez commencer doucement, optez pour la plage la poitrine à l’air libre ou les fesses dévoilées par un bikini peu large : le cadre légitime le spectacle mais vous devriez sentir tout de même quelques regards se poser sur vous…

Si vous êtes prêts à passer directement au stade supérieur, quelques jours en couple dans un camp naturiste vous permettront de mêler contemplation des camarades et dévoilement personnel…

3) Faire des jeux coquins avec gages

Strip-poker, pangolin voyeur… Tous ces jeux de couple seront sources de prétextes pour des gages adaptés à vos envies : A la première défaite, le partenaire doit rester dix secondes en sous-vêtements devant la fenêtre au rideau transparent qui donne sur l’immeuble d’en face. La deuxième fois qu’il perd, il y retourne et enlève sensuellement un autre… Attention cependant à faire ces jeux tard dans la nuit, à l’heure où les enfants sont endormis !

4) Caresses par webcam

Pour cause d’éloignement géographique ou par pur plaisir de l’utilisation des nouvelles technologies dans vos aventures érotiques, les conversations visuelles à distance seront également une bonne source d’exhibition… Caresses autoérotiques sous le regard transi du partenaire, effeuillage sensuel et lent… Si l’un des partenaires se trouve sur son lieu de travail ou dans un lieu public quelconque alors que n’importe quel curieux pourrait poser un œil sur l’écran, la situation n’en sera que plus excitante !

5) Regarder son partenaire se faire plaisir en solitaire

L’autoérotisme étant bon pour la santé, on aurait tort de ne pas en profiter y compris à deux : Que ce soit Monsieur debout et entièrement nu au milieu du salon sous les yeux de Madame ou que ce soit cette dernière assise sur le plan de travail de la cuisine armée d’un vibreur aux courbes profondes, le principe est de s’abandonner au plaisir solitaire sous les yeux du spectateur qui n’a absolument pas le droit d’intervenir…

6) S’envoyer des sexto avec photo

Vos journées respectives sont un peu longues et les heures passent trop lentement ? Prenez-vous en photo peu vêtus ou dans des positions suggestives au milieu de votre bureau, avec le doux frisson de la peur d’être surpris… Envoyez ensuite le résultat de votre séance photo coquine et spontanée à votre moitié !

7) Filmer ses ébats et les regarder ensuite

Parfait mélange d’exhibition et de voyeurisme, truffez votre chambre de caméras et autre Smartphone et faites de vos galipettes une œuvre cinématographique ! Attendez ensuite quelques jours avant de revoir votre travail artistique… De l’auto voyeurisme qui devrait vous renvoyer à nouveau sous la couette !

8) Se promener sans sous-vêtement

Si vous êtes tenté par une promenade en public sans sous-vêtement, c’est que vous avez quelques tendances apodysophiles ! Si la nudité totale aux yeux de tous est punie par la loi, rien ne vous empêche de vous promener en couple, tous deux nus comme des vers sous vos vêtements, avec la douce excitation de déambuler au milieu des badauds qui ne se doutent de rien…

Et si vous désirez que l’on vous remarque un peu plus, optez pour le schéma inverse : munissez-vous de sous-vêtements sexy sous une fine couche de vêtement. Une très fine couche et un peu transparente.

9) Utiliser un vibreur pour couples en public

Restons dans les rues et lieux publics de votre ville : mesdames, munissez-vous d’un vibreur pour couples ; messieurs, emparez-vous de la télécommande à distance qui l’accompagne. Ensuite, promenez-vous, posez-vous prendre un verre quelque part, faites du lèche-vitrine… et dès que monsieur en a envie, dévoilez aux passants les soubresauts de plaisir qui envahissent soudain madame !

10) Faire l’amour la fenêtre ouverte

Si votre chambre d’hôtel ou votre chez-vous se situe dans une zone un peu reculée où le voisinage ne se compte pas en dizaines d’individus, ébattez-vous chaleureusement la fenêtre ouverte afin que vos murmures de satisfaction sexuelle s’ébruitent dans la campagne…

11) S’envoyer en l’air dans la nature

Variante à la fois plus risquée et plus excitante que la fenêtre ouverte : vautrez-vous amoureusement dans une clairière sur la mousse tendre et goûtez au plaisir de l’amour en pleine nature sous le regard interrogateur des chouettes et des lapins, et avec le risque d’être surpris par quelques promeneurs…

12) Tenir un journal ou publier un livre sur sa vie sexuelle

Pour de l’exhibitionnisme un peu plus intellectuel, vous avez également la possibilité de tenir un journal de vos frasques diverses et de chercher ensuite à le publier, anonymement ou pas, soit par le biais d’une maison d’édition qui a le goût de l’autobiographie érotique façon « la vie sexuelle de Catherine M. » de Catherine Millet pour la version crue ou « Fraise et Chocolat » d’Aurélia Aurita pour la version plus poétique et sous forme de BD érotique… Si votre manuscrit est refusé, il vous reste également la possibilité de tenir votre journal sexuel sur un blog !

13) Se rendre en couple dans des clubs libertins

Pour les plus aventureux et qui trouvent dans le voyeurisme et l’exhibitionnisme un plaisir particulièrement délectable, il vous reste la possibilité de vous rendre dans des clubs libertins afin d’essayer le « cotacotisme » qui consiste à faire l’amour au milieu d’autres couples qui font de même,  ou le « mélangisme » qui consiste à se laisser aller à quelques explorations sexuelles en groupe ou encore le « candaulisme » qui est le fait d’observer son partenaire en pleine galipette avec une tierce personne…

Dès lors que des contributions extérieures viennent s’immiscer dans votre vie intime, il est primordial que le dialogue dans le couple soit parfaitement établi et que l’expérience ne soit pas à l’origine de l’un des deux seulement.

Maîtriser ses ardeurs exhibitionnistes

Voyeurisme et exhibitionnisme offrent ainsi une mine de plaisirs variés pour le couple et une enquête IFOP a même été faite sur le sujet en 2013 afin d’observer notamment l’influence des nouvelles technologies sur ce type de jeux sexuels… On y apprend ainsi par exemple que 1 français sur trois admet être excité à l’idée d’observer des personnes en train de copuler gaiement, que plus d’1 français sur 2 a déjà surpris un couple en pleines galipettes dans un lieu public ou encore qu’1 jeune de moins de 25 ans sur 5 a déjà assisté à un spectacle érotique en direct via webcam…

Que ce soit dans le monde virtuel ou réel, l’éventail de jeux possibles pour des plaisirs voyeuristes ou exhibitionnistes est large mais il nécessite tout de même un peu de maîtrise de soi afin de ne pas choquer d’éventuels spectateurs qui n’ont jamais demandé à l’être !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.