Qu’est-ce que la Saison du Cuffing ?

Nous venons d’entrer dans les mois de fin d’automne et de début d’hiver. On connaît la chanson : il fait froid, il pleut, il fait nuit tôt, les manches sont longues, les bonnets à poste et le petit noir se transforme en pumpkin latte. Mais la saison a aussi ses bons côtés : la raclette est de retour.

Mais revenons à nos moutons : avez-vous remarqué qu’avec l’arrivée du froid et des jours qui raccourcissent l’envie d’avoir quelqu’un à vos côtés dans les bras duquel vous pourriez vous blottir se fait de plus en plus forte ?

C’est parce que la saison du cuffing, terme poli pour parler d’un plan cul pour l’hiver, a commencé !

Ainsi donc :

Qu’est-ce que la saison du cuffing ?

Si vous êtes actuellement en train de lire cet article, c’est que son titre vous a sans doute intrigué.e. Pour être tout à fait honnête, l’auteure de ses lignes n’en savait pas plus que vous avant de s’atteler à leur rédaction. A force de voir le terme un peu partout dans différents articles, nous avons pensé qu’un article sur notre blog pourrait être utile !

Le terme nous vient de l’anglais. Cuff signifie menotte. Il ne s’agit pas de décrire ici une saison qui verrait une recrudescence de cette pratique parmi les couples. Quoique, cela pourrait avoir son charme et vous donnerait une bonne excuse pour ne pas vous rendre à un énième after-work entre collègues. On parle ici d’une tendance saisonnière à avoir envie de se trouver un compagnon ou une compagne pour passer les mois d’hiver. Vous pourriez le/la retrouver plusieurs soirs par semaine, vous lancer dans des marathons Netflix en sa compagnie, tester le spooning avec lui/elle…

L’idée ici n’est pas forcément de se projeter dans une relation à long terme (même si évidemment cela arrive) mais plus d’une relation saisonnière qui prendrait fin avec l’arrivée des beaux jours et l’envie de ressortir de sa tanière.

Pourquoi l’hiver ?

Il existe quelques raisons biologiques à cette envie d’être en couple pendant l’hiver. Selon différents spécialistes, cette envie se manifesterait depuis l’origine des temps. Chez les premiers hommes par exemple, à la tombée du jour, la nourriture se fait plus difficile à trouver et l’on se sent plus en sécurité en groupe et au sein de ce groupe : en couple. Se rassembler en groupe ou en couple permet de plus une meilleure surveillance des enfants en bas-âge.

Pour le dire clairement, votre envie de vous lover dans un plaid sur votre canapé pour enchaîner les épisodes de Squid Game ou de Sex Education n’est que la résurgence d’un phénomène que connaissaient dejà nos ancêtres les hommes et femmes des cavernes.

Des pics de naissance sont par ailleurs observés en juillet et août, ce qui veut dire que les mois d’automne ont été particulièrement riches en copulation sous la couette. Aujourd’hui, on constate une augmentation des connexions et inscriptions sur les applis de rencontre dès les premiers frimas.

Dépression saisonnière

Le phénomène est connu, ressenti avec plus ou moins d’intensité. Il n’est pas rare d’avoir une petite baisse de régime avec l’entrée dans l’automne. Chez certain.es, elle prend la forme de troubles dépressifs caractérisés qui s’allègent en général au printemps. Pas étonnant donc d’avoir envie de rester chez soi et de partager de bons moment avec une personne rassurante.

A garder en tête

En apparence, le cuffing est un phénomène qui correspond bien à notre époque et qui prône une certaine liberté sexuelle. Pour autant, on a du mal à se dire que partager autant de bons moments avec un ou une partenaire ne puisse pas donner des idées à l’un.e ou l’autre des personnes malgré tout engagées dans cette relation. Comme toujours, on préconise des mises au point régulières avec l’autre afin de bien vérifier que les deux sont toujours sur la même longueur d’ondes. Pour éviter les déceptions et/ou gérer les éventuelles bonnes surprises (dans le cas où vous seriez à la recherche d’une relation durable).

Allez-vous vous laisser tenter par l’expérience ? Avez-vous dans votre entourage des ami.es qui tentent le cuffing cette année ? Si oui, comment le vivent-ils ?

On vous conseille de faire un tour sur Spotify et de regarder un peu les playlists appelées Cuffing Season… Beyoncé et son « Crazy in Love » y figurent en bonne place… Ce qui nous fait dire que les choses ne sont définitivement pas très claires 😉