Recettes et Secrets du désir par la Racine : le Gingembre à toutes les Sauces

Plante dont la racine possède une réputation sulfureuse solidement établie, le gingembre appartient au cercle très fermé des aliments aphrodisiaques unanimement reconnus comme tels, au point de faire sourire lorsqu’on annonce à la ronde que dans le plat qu’on vient de préparer, il y en a.

Le Gingembre Aphrodisiaque

D’où vient cette renommée internationale de boosteur de libido ? De quoi est composé le gingembre pour être à ce point salué par des générations de conseillers en élévateurs de désirs ? Une fois que nous vous aurons dévoilé les secrets de cette petite plante aux grandes vertus, nous vous offrirons quelques recettes qui mettent en valeur toutes ces propriétés parce que vous pouvez toujours tentez de croquer dans du gingembre à pleines dents mais vous vous demanderiez alors surement si le jeu concupiscent en vaut la chandelle gustative…

Que recèle donc le gingembre pour entretenir une telle réputation ?

Le gingembre est riche en antioxydants, réputés pour lutter contre les radicaux libres responsables du cancer et du vieillissement et possède également des vertus anti-inflammatoires grâce aux gingerols qui le composent. Le gingembre contient aussi des minéraux tels que le magnésium, le phosphore ou la manganèse, bons pour le cœur et pour lutter contre le cholestérol. Le gingembre est par ailleurs reconnu pour aider à combattre la migraine ainsi que les états grippaux ou encore contre les nausées liées au mal du transport ou à la grossesse.

Vous allez dire que tout cela est bien beau, mais que le rapport avec la sexualité n’est pas limpide…

Le gingembre est considéré également comme un tonifiant qui donnera donc de l’énergie à revendre à votre corps assoiffé d’activités et les gingerols auraient un effet bénéfique sur les spermatozoïdes. Par ailleurs, la consommation de gingembre provoquerait chez certaines femmes des montées de chaleur au niveau du bassin !

La réputation coquine du gingembre repose donc principalement sur son effet tonifiant et sur le puissant pouvoir placebo entretenu par la clameur populaire. Même si aucune étude n’a pu mettre en avant l’existence d’effets directement bénéfiques sur la libido, aucune autre n’a non plus affirmé avec certitude l’inexistence de composants enflammant… L’importance n’est pas de voir, c’est de croire !

Quelques recettes

Magique ou pas, si vous proposez un repas où le gingembre est roi à votre moitié, une aura lubrique planera nécessairement au-dessus de votre couvert et l’effet tonifiant au moins s’avèrera bienvenu pour l’après repas…

Le cocktail : Punch au gingembre

Napper le fond d’un verre de sirop de sucre de canne, ajouter environ 6 cl de rhum (3 ou 4 cuillères à soupe), un peu de jus de citron vert puis ajouter un morceau de gingembre frais de la taille de deux phalanges environ. Fendez préalablement le morceau de gingembre et laissez-le répandre son parfum pendant environ 10 minutes. Remuez le contenu du verre, ajouter trois glaçons et mettez deux fois plus de jus d’orange que vous n’avez mis de rhum. Juste avant de servir, retirer le morceau de gingembre.

L’entrée : salade carottes et tomates au gingembre

Râpez 2 carottes et coupez 1 grosse tomate en petits dés. Mélangez les deux ingrédients et ajouter un morceau de gingembre frais râpé de la taille d’environ (encore) 2 phalanges. Ajouter du sel, du poivre, un peu d’huile d’olive et du citron. Servez bien frais !

Le plat : crevettes au gingembre et riz

Dans un plat creux, versez le jus d’1/2 citron vert, ajoutez 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 1 cuillère à café d’huile de sésame, 1 cuillère à soupe de sauce de soja et l’équivalent de 2 phalanges de gingembre frais râpé. Faites mariner dans ce mélange 250 g de crevettes pendant au moins 1 heure. Faites ensuite griller vos crevettes dans une poêle avant de les faire mijoter dans le reste de marinade. Servez avec un bol de riz blanc sur lequel une petite boule de gingembre râpé fera office de décoration…

Le dessert : mousse au chocolat et gingembre confit

Si vous voulez réaliser le gingembre confit vous-même : mélangez 30 g de sucre et 30 cl d’eau que vous portez à ébullition jusqu’à l’obtention d’une texture de sirop. Ne laissez pas brunir, vous obtiendriez du gingembre au caramel (pourquoi pas ?)… Plongez des fines lamelles de gingembre frais épluché dans le sirop et laisser cuire à feu doux pendant 20 grosses minutes environ. Retirez vos lamelles de gingembre et laissez-les refroidir sur du papier cuisson. Ensuite, préparez votre mousse au chocolat et laissez-la refroidir dans des coupes à desserts. Au moment de servir, plantez autant de lamelles de gingembre confit que vous le souhaitez dans la coupe de mousse au chocolat… Vous pourrez également agrémenter la coupe de quelques fruits réputés aphrodisiaques comme une fraise et quelques rondelles de bananes pour la déco !

La force de l’habitude

Vous n’êtes évidemment pas obligé de suivre ce modèle de repas susceptible de vous faire haïr le gingembre d’écœurement pour un moment, mais vous pourrez clairsemer votre menu de certaines de ces idées en omettant pas, chaque fois que vous décrirez un plat à votre moitié, d’insister sur le mot « gingembre » en le regardant droit dans les yeux et avec un air entendu… Cette racine n’a peut-être pas l’appui scientifique quant à son pouvoir érotisant, mais elle a 3000 ans de coutumes internationales qui devraient la maintenir en haut du podium des aphrodisiaques pour encore un bon moment !

En Savoir Plus sur les Aphrodisiaques :

 

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.