Un Matin dans les Bois – Partie 2

 

Il ne peut s’empêcher de se pencher vers le visage de la jeune femme pour l’embrasser, et goûter cette bouche qui lui plait tant. Puis il se met à genoux devant elle, entre ses jambes, sur un tapis de feuilles mortes, et positionne ses mains sur chacune de ses cuisses.

sexe dans les bois

Il écarte le string noir de son entrejambe pour découvrir son sexe entièrement rasé. Il approche tout doucement son visage et embrasse délicatement ses lèvres déjà humides. Il la sent frémir et entend son soupir en réponse à son approche. Sa bouche collée à ses lèvres intimes, il sort sa langue pour la goûter.

Le contact est électrique, et comme une connexion intime il la sent en profondeur, et entrevoit tout ce qu’elle veut… Il se laisse guider par ses sensations, et sa langue s’enfonce en douceur dans le sexe de son amante pour en ressortir et remonter vers son clitoris. Elle gémit doucement, tentant de ne pas faire trop de bruit mais ne pouvant empêcher sa voix de sortir pour autant.

Il positionne les mains sous les cuisses de sa partenaire et les relève au-dessus de ses épaules, inclinant son bassin vers le haut. Son sexe lui est tout offert, et il pose délicatement sa langue dessus pour remonter tout doucement le long de ses lèvres intimes jusqu’à son clitoris. Elle cherche un contact plus appuyé et il le sent aux mouvements plus pressants de son bassin contre son visage.

Il colle sa bouche contre le sexe de son amante et inspire profondément pour attirer son clitoris dans sa bouche. Il le titille avec sa langue, en faisant le tour doucement. Puis il le branle frénétiquement, provoquant une onde de plaisir manifeste dans le corps de son Amante. Il relâche son aspiration et sort complètement sa langue pour lui lécher les lèvres intimes de bas en haut avec des mouvements appuyés et rapides.

Elle semble adorer, aussi entreprend-il une série d’allers retours entre le bas de ses lèvres et son clitoris, la léchant littéralement de toute sa langue. Les seules pauses qu’il s’octroie sont pour enfoncer sa langue durcie au fond de son intimité. Il sent à la respiration de son amante qu’elle est au bord de l’orgasme. Il aspire alors son clitoris de toutes ses forces et la finit en le masturbant aussi fort qu’il le peut avec sa langue. Elle ne tient plus et explose en réfrénant un cri qui pourrait alerter les éventuels marcheurs égarés.

Il enlève sa bouche trempée de plaisir du sexe encore tremblant de son amante. Elle reste un instant là, assise sur la souche, les membres encore agités de soubresauts… Dans le même temps, il enlève ses vêtements et sous-vêtements, qu’il pose nonchalamment sur le sol de de la clairière. Il lui tend une main pour l’aider à se relever. Elle se met sur ses pieds, la robe retombant sur ses cuisses, et en un mouvement retire son string encore écarté.

Naturellement, ils se collent l’un à l’autre et s’embrassent langoureusement, n’éprouvant pas le besoin de dire quoique ce soit, laissant leurs corps parler à leur place. Ce faisant, il la fait reculer tout doucement jusqu’à buter contre un arbre au tronc épais. Il ne tient plus et elle le sent à son sexe durci comme jamais. Elle l’embrasse une dernière fois avant de se tourner face à l’arbre. Il lui prend les deux poignets dans une seule de ses mains et les colle au-dessus de sa tête. De l’autre, il relève sa robe au-dessus de ses fesses, lui écarte les cuisses et enfonce sa verge entre ses lèvres intimes encore trempées.

La première pénétration est divine, unissant les deux amoureux interdits au plus profond de leur corps et de leur âme. Il reste au fond d’elle un moment, profitant de cet instant de plénitude physique et psychique, avant de se retirer tout doucement pour ne laisser dans son intimité que son gland gonflé de désir.

Imprimant une pression sur ses poignets collés au tronc d’arbre, il enfonce son sexe dans son intimité d’un coup puissant et profond, lui arrachant un petit cri qui l’excite encore plus. Il ressort rapidement et s’enfonce tout en puissance en elle, faisant claquer son bassin contre les fesses de sa partenaire.

Il sent que cela lui plait alors il décide de se lâcher. Il serre ses poignets dans sa main, et enchaîne les mouvements de bassin, faisant entrer son sexe dur comme jamais de plus en plus loin et de plus en plus fort au fond de l’intimité de son amante, sans relâche. C’est tout son bas-ventre qui claque maintenant contre les fesses de sa partenaire, alors que leurs râles s’accentuent au rythme effréné des coups de bassin. Il sent qu’il est prêt à jouir mais n’en a pas fini avec elle. Il ne veut pas que cela se termine comme cela, face à son dos, et veut lui montrer tout l’amour qu’il ressent pour elle.

Il ressort, la retourne et lui enlève sa robe avant de l’embrasser passionnément, à pleine bouche. Leurs respirations sont haletantes, leurs cœurs battent à tout rompre.

Il pose sa robe au sol sur un tapis de feuilles et l’allonge dessus. Il se met au-dessus d’elle, en appui sur ses avant-bras, ses mains de part et d’autre de son visage. Elle enlace ses jambes autour de son corps musclé juste au-dessus de ses fesses et l’attire vers elle. Son sexe s’enfonce sans difficulté au fond de son intimité brûlante alors qu’il l’embrasse tout doucement du bout des lèvres.

Il la regarde droit dans les yeux en la pénétrant tout doucement, millimètre par millimètre. Il la sent tellement bien. Il ne peut s’empêcher de lui dire tout bas « je t’aime », trois mots qui ont un sens si fort pour lui, et qu’il espère aussi réciproques que possible. Mais ce qu’il veut plus que tout en cet instant c’est jouir en même temps qu’elle, afin qu’ils puissent vivre ce moment si fugace et intense d’amour brut et total.

Il se retire tout doucement, se redresse et s’appuie sur ses mains. Il plante ses yeux dans ce regard si profond et d’un coup, d’une puissance incroyable, enfonce son sexe entre les lèvres intimes de la femme de sa vie. Elle est surprise mais son regard pénétrant ne fait que l’encourager. Il la pilonne alors sans retenue, donnant toutes ses forces pour la pénétrer et faire monter leur plaisir. Ses mouvements sont amples, rapides et profonds. Chaque coup de rein est calculé et déploie une énergie plus forte que le précédent.

Leurs corps claquent l’un contre l’autre, et il s’enfonce en elle de toute sa longueur. A ses cris de plaisir et aux frémissements de son corps, il la voit partir, et sent son orgasme jusqu’au fond de ses entrailles, au moment ou son sexe gonfle une dernière fois, à son paroxysme. Il explose en elle, avant de se retirer rapidement.

Elle se redresse, attrape son sexe d’une main et a juste le temps de l’agripper de toutes ses forces avant de recevoir un jet de semence qui lui inonde le ventre. Elle le masturbe fort et vite, pour recevoir encore et encore son sperme chaud au rythme des soubresauts de son bas ventre avant d’enfoncer une dernière fois son sexe ente ses lèvres intimes pour finir de jouir ensemble dans un orgasme interminable.

Leurs corps tremblants se serrent l’un contre l’autre, mélangeant sueur et semence brûlante à leur contact, tout ce qu’ils veulent étant ne faire plus qu’un en s’enlaçant interminablement, leurs sexes l’un dans l’autre, unis à jamais. Et lorsqu’elle lui dit tout bas « je t’aime » dans le creux de l’oreille, il sait que, quoiqu’il arrive, plus rien d’autre ne pourra lui importer.

Fin

GuillaumeNouvelle écrite par Guillaume

Amoureux des mots, j’aime jouer de leur pouvoir sur l’imagination des lecteurs pour les plonger dans des récits libertins mêlant réalisme et sensations brutes… j’espère pour leur plus grand plaisir!

Laisser un commentaire