6 Témoignages de Sexe Avec un Fantôme ou les Fantasmagories de la Spectrophilie

On savait que les fantômes faisaient peur, mais saviez-vous qu’il pouvait aussi faire jouir ? Dans certains cas en tout cas… Car tous les témoignages de sexe avec des fantômes ne sont pas pour saluer leurs prouesses érotiques ! Certaines femmes parlent même de véritables agressions sexuelles. On imagine en effet assez mal un esprit venir flirter dans les règles avant de proposer de finir la soirée dans son intérieur confortable.

sexe avec fantome

Cela dit, on imagine à peine mieux un fantôme faire la bête à deux dos, quelle que soit la manière… Bref, affabulation ou réelle copulation, on vous laisse juger : découvrez ces 6 histoires de personnes qui ont vu à la fois le loup et un fantôme.

Jill Cook

C’est forcément en Angleterre que nous avons le plus de témoignages de fantômes coquins. C’est une terre propice aux esprits errants ! C’est ainsi qu’en 1994 à Blackpool, ville célèbre pour ses histoires de fantôme, Jill Cook a fait appel à un prêtre, deux médiums et un missionnaire mormon pour tenter de se débarrasser d’un fantôme qui venait la tripoter !

Le fantôme n’hésitait pas à tirer sur sa serviette et à passer ses « mains » sur le corps de la jeune femme. Une sensation désagréable qu’elle décrivait comme « de petites aiguilles tentant de transpercer sa peau ». Elle a finalement réussi à s’en débarrasser en plaçant un ioniseur dans sa chambre. Fallait y penser !

Mandy Russel

En Angleterre, toujours, Mandy Russel a raconté avoir été violée plusieurs fois dans sa jeunesse par un fantôme. Elle a dû se faire exorciser 3 fois pour se débarrasser de son violeur…

Et bien des années après, en 2007, alors qu’elle tenait un hôtel dans la campagne anglaise, elle a remarqué qu’il se passait des événements étranges. Des objets déplacés, des lumières qui s’éteignaient toutes seules… Même les clients rapportaient avoir été témoins de manifestations paranormales. Mais pas d’agression cette fois !

Aude

Cette histoire se déroule en France, cette fois ! C’est celle d’Aude, qui a un jour voulu invoqué les esprits et qui s’est retrouvée poursuivie par un fantôme pervers qui l’a violée… La jeune femme a livré son témoignage au magazine Vice.

Elle s’est sentie paralysée, avec un poids sur elle, une sensation à la fois agréable et terrifiante. Et elle pouvait entendre la voix de l’homme qui devait avoir dans les quarante ans… Et depuis il revient régulièrement. Elle semble l’avoir mieux accepté aujourd’hui. Elle ne parle plus de viol, mais de « faire l’amour ». L’expérience l’excite, elle sent ses caresses, mais il n’y a jamais de pénétration.

Tirafalo Mokopi

Un témoignage masculin cette fois ! En 2010, cet habitant du Botswana a raconté avoir fait l’amour avec une femme qui s’est ensuite « évaporée » de sa chambre. Ils ont eu à peine le temps d’échanger quelques mots après leur galipette et la jeune femme a disparu. Une expérience étrange et sans doute aussi un peu vexante.

Cela dit, c’est aussi le fantasme de quelques hommes : faire l’amour à une femme qui disparaît sitôt la galipette terminée…

Sian Jameson

Nous retournons en Angleterre, à Londres, pour un témoignage plus positif. Pas d’agression cette fois ! Sian Jameson décrit son fantôme d’amant comme « beau, avec un regard séduisant » et c’est un bon coup !

Il savait comment la caresser, il était attentif à son plaisir et elle sentait son corps incroyablement léger écraser délicieusement le sien pendant qu’ils faisaient l’amour… Ce coup d’un soir a eu lieu avec un artiste mort il y a plus de cent ans.

Lucy Liu

Même dans le showbiz, on n’est pas épargné par les fantômes ! L’actrice Lucy Liu a déclaré avoir fait l’amour avec un fantôme en 1999. Elle faisait une petite sieste quand soudain, elle a senti une présence flottant au-dessus d’elle.

Puis elle a ressenti les plaisirs du sexe, jusqu’à l’orgasme… Une fois cette délicieuse galipette passée, le fantôme est reparti comme il était venu : en flottant.

Vue de l’esprit

Loin de nous l’idée de remettre en question les témoignages de ces gens qui ont copulé avec l’au-delà, mais la science aurait une explication… Il s’agirait d’une hallucination associée à une paralysie du sommeil. En bref, la personne pense qu’elle est réveillée alors qu’elle continue en fait de rêver. Et du coup, si vous étiez en train de vous imaginer batifoler avec votre patron ou un acteur connu, vous réalisez soudainement que vous faire l’amour avec… rien. C’est finalement le véritable sens de « s’envoyer en l’air » ! Comme Dan Ackroyd, dans « SOS Fantôme »…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.