X

A la Découverte de l’Inconscient. Plein Phare sur les Rêves Érotiques.

Ce genre de choses est sans doute arrivé à la plupart d’entre nous. Vous vous êtes réveillé un peu confus et un peu excité.e.

Que s’est-il passé ? Est-ce que je viens juste de… ? Non bien sûr, tout cela n’était qu’un rêve.

Les rêves érotiques (même les plus agréables) peuvent être assez déstabilisants. Au réveil, en vous remémorant votre rêve, il est probable que vous ayez déjà pu penser « Ce n’est pas vraiment quelque chose que j’ai envie de tester » ou encore « Mais je n’ai aucune envie de coucher avec cette personne ! »

Le subconscient agit de façon très mystérieuse. Et nos pensées rationnelles ne nous aident pas toujours à nous diriger dans ses méandres.

Penchons-nous sur les rêves érotiques et ce qu’ils peuvent bien vouloir (nous) dire.

Vous décidez du sens que vous leur donnez !

C’est la première chose à savoir, vous seul.e savez comment interpréter vos rêves. Même Freud ne peut pas vous dire ce qui se passe dans votre inconscient pendant la nuit.

Il existe cependant des corrélations ou des théories qui explicitent certains rêves érotiques récurrents ou certaines constantes dans ces derniers. Mais tout cela n’est que de la théorie.

Si vous rêvez que vous couchez avec quelqu’un qui ne vous attire pas ou que vous vous représentez en train de faire quelque chose qui ne vous semble pas approprié (pour vous), cela ne veut pas dire que vous avez secrètement envie de coucher avec cette personne ni de réaliser les actes en question.

Les rêves sont un moyen pour notre cerveau d’évacuer ce qui nous arrive dans la journée, de gérer le stress, de porter notre attention sur des faits qui pourraient passer inaperçus auprès de notre moi diurne et conscient. A condition que vous ayez envie de les explorer. Vos rêves érotiques n’ont de signification que si vous choisissez de leur en donner une. Et ils auront la signification que vous leur choisirez.

Les rêves érotiques les plus fréquents

Hommes et femmes rapportent que 8% de leurs rêves seraient des rêves érotiques. Cette étude interrogeait uniquement des personnes cis-genre. Il est bien entendu que les personnes transgenres et non-binaires ont également des rêves torrides. Et on espère bien que les sondages seront à l’avenir plus inclusifs.

Si l’on revient sur ce chiffre, on constate que près de 10 % des rêves des personnes interrogées sont des rêves érotiques. Ce qui fait quand même beaucoup de rêves érotiques… On peut donc se demander s’il existe des rêves communs à tous ces rêveurs et si l’on peut dégager quelques éléments.

Parmi les rêves érotiques les plus fréquemment cités, on trouve :

– Faire l’amour en public

– Coucher avec une célébrité

– Coucher avec un.e ami.e

– Coucher avec son ex

– Expérimenter le sexe à plusieurs

– Coucher avec son/sa partenaire actuelle

– Coucher avec un.e inconnu.e

– Coucher avec un.e collègue

– Coucher avec une personne dont le genre et/ou l’orientation sexuelle ne nous attire a priori pas.

Il ne s’agit pas toujours de sexe !

Lorsque l’on se réveille d’un rêve érotique (émoustillé.e), le premier réflexe est de le prendre au premier degré.

Mais s’il y a bien une chose que l’on sait à propos des rêves, c’est qu’ils sont bien difficiles à interpréter de façon certaine !

Que faire des rêves érotiques ? Quel sens leur donner surtout quand la société dans son ensemble connaît encore beaucoup de tabous autour du sexe et peut générer des sentiments de honte ?

De nombreux rêves érotiques mettent en scène certaines de nos figures d’autorité : professeurs, mentors… Et vous pouvez vous réveiller vraiment perturbés d’avoir rêvé d’eux dans des positions fort peu académiques ou professionnelles…

Des chercheurs (étude en anglais à consulter ici) ont récemment montré que les personnes ayant connu des épisodes d’abus sexuels dans leur enfance au sein de leurs familles seraient sujettes à des rêves érotiques plus fréquents.

Les rêves érotiques peuvent être un peu perturbants voire même parfois carrément bizarres. Ils peuvent être perçus comme des incitations à s’interroger sur une problématique qu’on aurait eu envie de soigneusement ignorer ou mettre l’accent sur une plaie à panser.

Si vos rêves érotiques sont fréquent et qu’ils vous perturbent, vous pourriez en discuter avec un ou une thérapeute ou un professionnel de la santé mentale pour vous aider à mieux les comprendre.

Qu’est-ce que les rêves érotiques provoquent chez vous ?

On pourrait émettre des hypothèses pendant des jours et des jours sur la signification (supposée) de tel ou tel rêve érotique… On n’aura probablement jamais de certitudes. Il apparaît en revanche intéressant de se pencher sur la question de ce que ces rêves érotiques provoquent chez nous. Comment nous font-ils nous sentir ?

Être particulièrement attentif à son état mental au moment du rêve puis du réveil peut-être très éclairant sur le rôle de ces rêves, ce qu’ils peuvent faire remonter à la surface de l’inconscient.

Voici quelques questions à vous poser :

– Est-ce que ce rêve reflète mes désirs sexuels réels ?

– Est-ce que je me sentais stressée au moment du rêve ou à mon réveil ?

– Est-ce que je ressens de la honte à propos de ce rêve érotique ?

– Est-ce que ce rêve m’a excité.e ?

– Est-ce que c’est un rêve que je fais régulièrement ?

Prenez un moment pour réfléchir à cela lorsque vous vous réveillez.

Comment provoquer les rêveries érotiques ?

Certains rêves érotiques peuvent être perturbants voire totalement déconcertants. D’autres en revanches, vous laisseront trempés et haletants, pleins d’énergie. Et c’est forcément à cette deuxième catégorie de rêves érotiques que nous aspirons tous et toutes. Nous partageons avec vous quelques tuyaux pour provoquer ces rêveries érotiques plus épanouissantes.

Se créer une routine de nuit

Ce que vous faites juste avant de vous coucher influe non seulement sur la qualité de votre sommeil mais également sur les rêves à venir. Et vos rêves érotiques pourraient également gagner à inclure ces conseils dans votre routine du soir :

– Éviter d’utiliser votre smartphone dans les 30 minutes qui précèdent le moment d’aller vous coucher

– Reconnectez-vous à votre corps en vous octroyant un bain ou un auto-massage

– Plongez-vous dans un roman érotique juste avant de dormir

– Au moment de rejoindre Morphée, visualisez le genre de rêve érotique dans lequel vous aimeriez vous embarquer et comment vous avez envie de vous sentir.

Les rêves lucides et l’hypnose

Les rêves lucides est une pratique qui vous non seulement d’être conscient de vos rêves mais également d’influer sur leur trajectoire. Certaines personnes y arrivent plus ou moins naturellement mais il est possible de s’y entraîner et de donner vie à vos fantasmes sexuels.

L’hynose quant à elle vous invite à entrer dans un état de relaxation intense qui vous permettra d’agir sur votre inconscient. Quelques applications existent. N’hésitez pas à les télécharger et à essayer les programmes qu’elles proposent en phase d’endormissement.

Mais aussi…

Vous pouvez également vous enregistrer sur votre téléphone parler de vos fantasmes sexuels comme si vous étiez en train de les vivre avec une voix calme et lente. Idéalement entre 10 et 30 minutes.

Vous pouvez également écouter du porno érotique au moment du coucher. Ces histoires souvent bien écrites et bien lues vous mettront dans les conditions propices à des rêves érotiques épanouissants.

Afin de vous souvenir de vos rêves, on vous conseille de garder un petit cahier et un style sur votre table de nuit qui vous permettra de jeter quelques mots sur le papier dès votre réveil (au milieu de la nuit ou le matin). Vous pourrez ainsi observer vos rêves plus précisément.

Petit rappel : faire des rêves érotiques est parfaitement NORMAL et très fréquent. Les rêves peuvent vous apprendre des choses sur vous uniquement si vous en avez envie… Le plus important est de se concentrer sur ce qu’ils vous procurent. On espère du plaisir. Vivement cette nuit.