C’est la Journée du Sexe Anal : On Vous Dit Trou Sur ce Plaisir à Part !

Rien ne vaut une bonne journée internationale pour célébrer ceux qu’on oublie le reste de l’année. Et comme justement les différentes façons de pratiquer le sexe anal ne sont pas encore entrées dans le top 10 des discussions préférées le dimanche à table, on saisit l’occasion au vol de cette journée qui leur est consacrée !

journee du sexe anal

Dans un fauteuil moelleux callez confortablement votre derrière, on va parler de lui. Et surtout, des différentes façons d’en prendre soin d’un point de vue érotique. De le cajoler façon coquine. De le sublimer dans le genre lascif. Nous allons découvrir ensemble les pratiques anales pour du plaisir à se taper le cul parterre.

L’anulingus

L’anulingus représente un moyen facile de s’initier en douceur aux plaisirs de derrière. On reste en surface, on tourne autour du pot avec la langue, mais sans jamais y entrer… Notez que c’est dans la répétition de cet exercice coquin que les deux partenaires trouveront leur plaisir. Comme beaucoup de chose en ce bas monde érotique, la première fois est rarement la meilleure.

Afin de vous assurer que l’hygiène est à la hauteur, n’hésitez pas à y succomber sous la douche ou dans le bain… Ensuite, il suffira que le ou la propriétaire de l’anus cajolé se détende au maximum et que la langue baladeuse effectue de voluptueux mouvements tourbillonnants en douceur sur la rose rondelle réjouie.

Le doigté

On n’y pense pas toujours pour des préliminaires qui sortent de l’ordinaire, mais l’introduction d’un doigt dans l’anus peut apporter une vraie touche de plaisir et de surprise… Une surprise à effectuer malgré tout en douceur  pour ne pas faire bondir le ou la partenaire. Disons que ce doit être une demi-surprise.

Il faut commencer par de très douces caresses du bout du doigt, avec ajout d’hydratant intime ou de salive à défaut. On tourne autour de l’anus pour le détendre et l’apprivoiser. Et c’est seulement lorsqu’il semble enfin vous y inviter que vous pouvez introduire lentement votre doigt. Gardez-vous bien d’aller tout de suite voir ce qui se passe au fond. Faites une avancée progressive, prenez le temps de la caresse, observez les réactions de votre moitié qui profite. La sensation de réplétion offrira alors au partenaire pénétré un immense plaisir, à condition de s’abandonner à votre doigt en toute confiance et plénitude sereine.

Le massage prostatique

Les hommes ont un avantage majeur sur les femmes dans le sexe anal : la prostate. Cette glande située sous la vessie contribue notamment à la production du sperme. Elle fait à peu près la taille d’une châtaigne et est située à environ 7 cm de l’entrée de l’anus. Soit à peu près la longueur d’un index. Vous voyez où on veut en venir ?

Pour aller stimuler cette prostate, on peut ainsi glisser doucement un doigt avec les mêmes recommandations qu’énoncées plus haut ou utiliser un accessoire spécialement prévu pour. L’avantage étant que ce dernier ira droit au but, vous évitera de vous égarer en route, de griffer l’intérieur avec les ongles et en plus il vibre… Et si vous vous demandez pourquoi diable aller stimuler ainsi votre prostate, nous vous suggérons d’essayer : vous comprendrez immédiatement !

La sodomie

Pratique la plus célèbre des variantes du sexe anal, la sodomie est source de plaisirs multiples. Il y a la délicieuse sensation d’être « rempli(e) » que les femmes ressentent du côté du vagin mais qui est ici exacerbée, et cette réplétion est par ailleurs associée à la forte excitation sexuelle qui se manifeste par le besoin d’un partage d’intimité en symbiose… Il faut être particulièrement excité pour apprécier la sodomie, mais si vous avez le slip en feu, foncez ! Il serait dommage que vous passiez à côté !

Il faudra des préliminaires en béton et une approche en douceur, avec anulingus, préparation au doigt ou au vibromasseur, bonne dose d’hydratant intime et communication implacable entre les deux partenaires. Mais une fois la préparation bien accomplie, lorsque monsieur s’introduit finalement dans le séant demandeur, c’est tout un univers d’extases nouvelles qui vous attend…

Le pegging

Le pegging est une pratique sexuelle qui consiste en madame sodomisant monsieur. Et comme il existe un empêchement physiologique à la chose, Madame revêt pour l’occasion un sextoy adapté, soit façon gode-ceinture, soit en utilisant un masseur anal qu’elle tiendra d’une main. Une façon chez les couples hétérosexuels de montrer à monsieur comme c’est bon.

Car c’est résolument incomparable, à condition d’y aller, une fois de plus, en douceur. Il faudra cette fois non seulement une préparation physique pour que l’anus et le reste du corps soient ouverts et excités par la proposition, mais également une préparation mentale puisque beaucoup d’hommes ont du mal à passer le cap. En effet, la sodomie masculine est considérée comme un acte homosexuel et donc la pratique effraie… Mais outre tous les plaisirs anaux énumérés plus hauts, monsieur goutera ici également au plaisir de l’inversion des rôles en laissant, pour une fois, madame en pénétrante !

 

HUGO de LELO