La Désillusion de l’Amour Quand la Science et les Statistiques s’en Mêlent

Une fois n’est pas coutume, cet article que vous vous apprêtez à lire avec la plus grande attention est emprunt d’une vérité morose, d’une réalité amer, d’un constat maussade. La science est en effet parfois décevante quand elle se mêle de romantisme et d’amour et on aimerait que la vérité scientifique se fasse quelquefois un peu plus poétesse et un peu moins cartésienne…

science et statistiques

Mais comme cette science qui se vante d’avoir souvent raison est une conseillère avisée qui ne joue pas avec l’à peu près ni le pourquoi pas, elle reste fiable même si toutes les vérités ne sont pas agréables à entendre !

La déception de la séduction

Froid, distant et insaisissable

Telle est la recette pour séduire à coup sûr… Si les scientifiques ont démontré qu’on est plus facilement attiré par une personne à qui l’on plait que par quelqu’un à qui l’on déplait, le mieux est encore de cacher son jeu et de ne rien laisser paraître puisque les indécis ont le pouvoir de séduction le plus grand. Il faut donc apparaître mystérieux, intéressé mais pas trop, désagréable mais pas antipathique, et appâtez ainsi doucement le fruit de ses convoitises… Il s’agit cependant de statistiques et certains ne dépasseront pas les 17 secondes d’intérêt à votre égard si vous vous enfermez dans le mystère total…

Les narcissiques, ces tombeurs…

Aux premiers abords, sur terrain vierge, quand rien d’autre qu’un échange cordial n’a été proposé, une étude a permis de démontrer que les narcissiques étaient alors les plus séduisants… L’attitude de ces derniers est interprétée comme un signe de popularité à première vue ! Il s’agit donc d’être arrogant et sûr de soi aux premiers abords, limite imbuvable, puis une fois la glace brisée, de devenir un agneau attentionné et préoccupé par le bien-être des autres avant le sien afin de rassurer. Une schizophrénie psychopathe aux yeux de certains, un charme irrésistible pour d’autres…

Les hommes sont superficiels

Les hommes ne pensent qu’au sexe

Pas de grande surprise de ce côté là, mais cette fois c’est la science qui le dit avec preuve à l’appui grâce à une combinaison de plusieurs études sur le sujet. Nos amis scientifiques ont également pu mettre en avant le fait que les mâles humains étaient attirés plus particulièrement par les seins conséquents et que la raison pour laquelle ils câlinent leur partenaire après l’amour est de pouvoir obtenir à nouveau les faveurs coquines de cette personne… Le Prince Chaste et Charmant existe donc probablement, mais les chances de le croiser sont plus faibles statistiquement que de tomber sur un homme qui cherche à vous entraîner sur les chemins de la galipette.

La taille de la bague proportionnelle aux années

Le montant dépensé pour acheter une bague de fiançailles est en général proportionnel aux revenus de l’homme et de la femme, mais il a également été constaté que plus les femmes sont jeunes, plus la bague est chère ! Les lois de l’offre et de la demande et de la valeur des biens sur le marché sont présentes jusque dans les relations amoureuses, mieux vaut donc mentir sur son âge, au moins jusqu’à la demande en mariage…

Les femmes ne sont pas des saintes non plus

Le culte du « bad boy »

Les femmes sont plus attirées par les hommes manipulateurs, arrogants, calculateurs, ces derniers bénéficiant ainsi plus facilement des faveurs sexuelles de ces dames… Certaines femmes semblent par ailleurs reconnaître que si elles préfèrent un homme « gentil » pour se caser, tant qu’elles ne sont pas en quête du futur père de leurs enfants, elles préfèrent miser sur le physique avant tout…

Le bonheur n’est pas vendeur

Une autre étude a révélé que si les femmes avaient un penchant pour les bad boys, encore fallait-il que ces derniers ne fassent pas montre d’un bonheur trop prononcé. En effet, les hommes heureux sont moins séduisants ! Cette caractéristique n’est pas réciproque puisqu’au contraire, les hommes préfèrent les femmes heureuses. Arrogant, triste et méchant : les attributs du séducteur ?

L’homme idéal : marié et sexiste

Autre preuve que les femmes ne sont pas plus sages que ces messieurs, une étude a mis en lumière le fait que les femmes étaient sciemment plus attirées par les hommes mariés… Une étude complétée par une autre révélant que les femmes préfèrent également les hommes sexistes. Un cocktail masculin flamboyant…

L’humain constant dans le domaine coquin

Le physique et le statut social

Une étude menée sur 1000 individus de différentes cultures a permis de démontrer une tendance : les hommes sont principalement attirés par le physique des dames quand ces dernières mettent plutôt l’accent sur le statut social du monsieur. Un monde idéal serait donc peuplé de femmes superbes et d’hommes riches et plein de succès.

Nos goûts ne changent pas

Cette tendance n’évolue pas avec le temps et les hommes continuent toute leur vie de courir après la belle jeunesse quand les femmes maintiennent leur goût pour les hommes avec un bon statut social… Une étude a même montré que les hommes et femmes de plus de 75 ans continuaient respectivement à chercher des femmes jeunes et belles et des hommes plus âgés qui ont réussi !

L’impossible vérité

Voilà donc comment certaines études peuvent donner une assez piètre image des rapports amoureux et des attirances des uns pour les autres… Il s’agit cependant d’études majoritairement basées sur l’avis de quelques-uns, or on ne peut jamais savoir exactement ce qui se passe dans la tête d’un homme ou d’une femme et donc où se trouve la vérité… En matière de séduction, il y aura toujours une part de mystère impossible à percer, à moins de pouvoir connaître les pensées de celle ou celui qu’on tente de charmer…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.
X