Faire l’Amour au Bureau ou l’Art de l’Etroite collaboration

Grand classique de la chanson (No zob in job par la Grande Sophie), du cinéma (la Secrétaire de Steven Shainberg) ou de la littérature (Beautiful bastard de Christina Hobbs et Lauren Billing), la galipette en milieu professionnelle arrive également régulièrement en tête des résultats d’enquêtes quand on interroge l’humain sur ses lieux de prédilection pour batifoler.

Conseils pour du sexe à son travail

Le sociologue Loïc Roche auteur du livre « Cupidon au travail » explique que le contexte professionnel est absolument propice à ce type de relation et que nous avons en moyenne une aventure sexuelle tous les 7 ans sur notre lieu de travail. Il existe cependant des milieux ou les dérapages sont plus susceptibles d’arriver, notamment dans les jeunes entreprises dynamiques et innovantes, alors que moins du côté des employés d’une maison de retraite par exemple…

Puisque vous n’y échapperez donc pas et que vous serez apparemment confronté à cette situation érotico-professionnelle au plus tard dans les 7 ans qui viennent, voici quelques conseils pour en faire un bon souvenir et non un motif de licenciement.

Précautions géographiques et temporelles

Pas de mystère, quand il s’agit de prendre du bon temps dans un lieu public à deux et à nu, la discrétion est essentielle. Il s’agit donc d’être au bon endroit et au bon moment…

Les toilettes

Avantage du verrou, inconvénient du cadre, il faudra faire preuve d’optimisation acrobatique de l’espace avec des positions adaptées et ne pas oublier de préparer sa sortie afin d’éviter tout soupçon. Particulièrement si ce ne sont pas des toilettes mixtes. Par ailleurs, mieux vaut ne pas choisir les moments d’affluence de type post-déjeuner…

Les recoins sombres

Placards à balais, coin photocopieuse, archives… Il y a toujours un endroit un peu poussiéreux et isolé qui pourra abriter vos galipettes. Le danger reste présent (et fait partie de l’excitation !), mais même si l’on vous surprend, on ne pourra vous accuser de ne pas avoir cherché la discrétion !

L’open space

Si, c’est possible. C’est ici que le « choix du moment » prend tout son sens. Un de ces soirs où vous devez plancher sur un dossier important tout comme, tiens donc, votre collègue si sexy et que vous vous partagez  500m2 de bureau… En pleine effervescence de la journée, vous pourrez éventuellement apaiser votre fièvre lubrique insatiable de quelques caresses discrètes et mains baladeuses…

Le bureau fermé

S’il s’agit du vôtre ou de celui de votre partenaire, vous détenez là l’endroit idéal, la caverne d’Ali baba de la galipette en milieu professionnel. Il est certes tentant d’aller tâter le bureau en acajou du grand patron, mais son retour prématuré pourrait conduire à vos licenciements précipités…

La salle de réunion

Espace tantôt plein ou abandonné, il a le mérite d’offrir un peu d’espace. Il faut cependant là encore choisir son moment, surtout si vous ne pouvez pas verrouiller la porte ou que les murs de la salle sont de grands panneaux vitrés… Vérifiez le planning de la salle et, dans tous les cas, ne vous attardez pas.

La cantine

Si votre entreprise en possède une et qu’elle ne sent pas trop le hachis Parmentier industriel, la cantine présente l’avantage d’être désertée entre les heures de repas et de proposer un bel espace de jeu…

Hors les murs

Il arrive que le contexte professionnel s’échappe hors de ses quatre murs et que l’on se retrouve entre collègues dans des séminaires à l’autre bout du monde ou autre apéro d’après boulot. C’est principalement dans ce genre de situations que les étreintes extra-professionnelles ont le plus souvent lieu… Chambres d’hôtel ou confort de la maison deviennent alors les lieux faciles et privilégiés.

Gestion des ressources humaines

Il faut non seulement recruter le partenaire capable de remplir la mission confiée, mais il faudra également gérer le secret professionnel…

Le choix du bas de la hiérarchie

Si vous êtes tenté par un stagiaire frais et pimpant, il faudra veiller à ce qu’il ne vous accuse pas de harcèlement le jour où il sent que son stage ne débouchera jamais sur une embauche… En revanche, votre position de « chef » pourra toujours servir pour pimenter vos jeux !

Le choix du haut de la hiérarchie

Si vous entamez une fougueuse liaison avec un supérieur hiérarchique, il faudra tout mettre en œuvre pour conserver le secret. Aussi bonnes soient vos compétences, toute promotion serait soupçonnée d’avoir été négociée sur canapé… Par ailleurs, en cas de rupture, un supérieur hiérarchique pourra vous faire vivre un enfer !

Le silence est d’or

Qui que soit votre joyeux collaborateur, mieux vaut ne rien lui dire sur vos opinions concernant l’entreprise ni vous offusquer sur la façon de travailler de telle ou telle personne en mode confidence sur l’oreiller. En cas de rupture, cela pourrait se retourner contre vous ! Vous avez globalement intérêt à ce que votre duo coquin reste un secret pour le reste des employés afin d’éviter convoitise, jalousie, rumeurs et mauvaise ambiance…

Précautions légales

Depuis les lois Auroux de 1982

Une entreprise ne peut plus empêcher ses employés de fricoter gaiment. Contrairement à nos amis américains, nous avons donc le droit de sauter sur nos collègues consentants. Mieux vaut cependant se renseigner sur le code interne de son entreprise…

Insuffisance professionnelle

Si l’on vous prend en flagrant délit de galipettes au travail, vous risquez surtout d’être accusés « d’insuffisance professionnelle » et de recevoir un avertissement. Si vous réitérez ou que vous développez une relation amoureuse un peu trop fusionnelle qui nuit à votre travail, vous risquez alors le licenciement.

Trouble manifeste

Autre motif parfois invoqué au sein de l’entreprise, il pourra vous être reproché et justifier votre renvoi si vous réglez votre linge salle en pleine réunion ou si vous avez tendance aux réconciliations sur l’oreiller alors que l’oreiller est sur votre bureau au milieu de l’open space…

Le harcèlement

La base de toute aventure érotique à deux est que les deux soient d’accord. Ainsi, si le stagiaire vous a bien fait comprendre qu’il n’était pas intéressé, mieux vaut en rester là et stopper l’inondation de sexto bouillants et autres moues explicites à son endroit car il pourrait décider de vous envoyer devant les tribunaux pour harcèlement…

Le travail c’est la santé

Faire l’amour au bureau ne présente donc pas un risque si élevé sur le plan légal tant que vous ne le faites pas aux yeux de tous et rares sont ceux qui ont perdu leur emploi à cause d’une galipette mal négociée. Le point délicat est surtout dans l’importance par la suite de ne pas mêler travail et vie personnelle et d’éviter les « mon canard » en pleine réunion ou les crises conjugales en open space. Si ce fantasme vous brûle depuis toujours mais que vous craignez les conséquences, vous pouvez dorénavant vous emparer du plus beau spécimen consentant que vous croisez près de la machine à café et suivre les conseils ci-dessus la conscience tranquille.

Il y aura évidemment des professions qui faciliteront ce genre d’aventure et un gardien de phare aura moins de chance de faire des conquêtes sur son lieu de travail qu’un homme politique à la mode, mais pour ceux qui ont la chance de connaître les bonheurs de l’open space et de la masse salariale agglutinée, n’hésitez plus et jetez-vous à l’eau pour passer, enfin,  votre premier entretien de débauche !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.