BLOG / Histoires Érotiques / Nymphomane et enceinte

Nymphomane et enceinte

Salut, moi c’est Sara, j’ai 27 ans et je suis enceinte depuis 5 mois.

Bon, je sais que d’ici quelques lignes vous allez me voir telle une salope, une catin voire simplement une nympho. Et oui j’aime le cul et je l’assume. Donc, voyez-moi comme vous le voulez.

Ça fait donc 5 mois que je suis enceinte d’un mec sans intérêt avec qui j’ai eu une aventure. Je n’aurai peut-être pas dû  » garder  » cet enfant qui va bientôt voir le jour. Peut-être que la  » salope  » que vous imaginez ne devrait pas avoir d’enfant. Et peut-être avez-vous raison, mais peu m’importe en fait.

J’ai été sage pendant ces 5 mois, sage comme une nonne mais voilà, aujourd’hui, ma libido titille mon bas ventre. Je ressens l’envie d’une bonne grosse queue. Un sexe qui pourrait venir en moi. Bref j’ai envie de cul. Les godes ça va un temps, là j’ai besoin de plus…

Mais les bars et autres clubs à la mode, franchement, ça ne m’intéresse pas. Pas en ce moment en tout cas. Et puis aujourd’hui paraît que ça se passe sur internet. Google étant mon ami, j’ai recherché un tchat histoire de papoter pour passer le temps, peut-être même assouvir ma libido et pourquoi pas un p’tit coup rapide dans une bagnole.

Pas de temps à perdre alors je clique sur le premier lien proposé par Google. Je fais  » vite fait, bien fait  » un profil. En gros je mets un pseudo  » Sara  » ( oui, je n’ai pas trop d’imagination ), mon âge, mon code postal et une photo de moi …

Waouh ! y’a pas mal de salons ! Tous aussi coquins les uns que les autres. En tout cas c’est ce que promet leur titre :  » Gros nénés  » –  » Salope à traire  » –  » Devenir pute  » –  » Plan cul « .

Ce dernier est tout adapté pour ce que je veux. Ni une ni deux je m’y engouffre et ni une ni deux j’ai une dizaine de messages privés. Bon au moins y’a du monde !

–  » Salut tu veux 100 Euros « 

–  » T commen « 

–  » un bonne bite pour toi « 

–  » chienne ? « 

–  » tu suc « 

Honnêtement, le français et l’orthographe ça n’a pas l’air d’être leur dada mais j’avoue que c’est excitant, et je me fais un devoir de répondre à tout le monde, enfin d’essayer. Puis un mec du même coin que moi me contacte. En plus il ne fait pas de fautes, en tout cas pas plus que moi. C’est un signe ça !

On papote pendant quelques instants puis la conversation dérape. Bon ok, en fait il m’a dit bonjour et après ma réponse, m’a demandé si je voulais le sucer. Franchement ce tchat n’est pas le repère des gens qui prennent le temps de séduire. Et j’avoue que ça me plait ! Je suis pas là pour être séduite.

Joueuse et excitée comme je le suis, je lui réponds :

«  Maintenant si tu veux ! »

Vous imaginez bien qu’il n’a pas rejeté mon offre, juste il m’a demandé de mettre ma webcam pour être sûre que je suis bien une femme. Paraît que des mecs utilisent des pseudos de femmes.

Pourquoi ? Là est la question ! Et je me la poserai probablement toujours.

Enfin passons, j’allume ma webcam, je lui fais un petit coucou et là ce con commence à s’astiquer. Je le vois car je vois son bras bouger légèrement. Putain le connard, direct je coupe et je lui dis :

 » voilà tu sais que je suis une femme donc on se voit !? « 

Rendez-vous pris, on doit se retrouver devant le bar  » L’Atelier « . C’est un bar au centre-ville, juste à côté d’un parking et entouré de ruelle très … sympa. Et puis c’est à 5mn à pied de chez moi.

Je tombe le vieux jogging et la vieille culotte que je porte. File dans la salle de bain, une petite douche histoire de rester présentable. Un peu de déodorant, un string ficelle, mon jean et une chemise assez moulante. Oui ça ne fait que 5 mois, mon ventre n’est pas encore énorme !

Je prends mes clefs, verrouille mon antre et file à ce rendez-vous qui promet d’être satisfaisant. J’ai vu sa bite en photo et elle est parfaite. Bien grosse comme j’aime, pas exceptionnellement grande hein, mais sacrément grosse.

Devant L’Atelier, il est 01 heure du mat’ pas un chat. Je décide d’attendre 5 minutes, après tout il est peut-être pressé uniquement sur le tchat.

C’est au moment où je vais pour partir que je vois les phares d’une voiture avancer jusqu’au bar et s’arrêter près de moi.

– Sarah ?

– Oui c’est moi

– Je suis  » Sexe en feu « 

Oui bon ok, son pseudo est un peu spécial !

– Ah ok, j’allais partir là

Il déverrouille sa voiture et je monte.

– Tu es comme sur la photo et la webcam

– Merci, par contre euh … toi, je ne sais pas encore !

Il trouve une petite ruelle peu éclairée, se gare et pose sa main sur ma cuisse.

Je pose ma main sur son sexe et m’emploi à lui déboutonner son pantalon. Sa bite semble déjà énorme. J’en ai l’eau à la bouche …

Je l’ai en main, commence à l’astiquer un peu, doucement, puis un peu plus rapidement. Ma bouche est comme attirée par cet engin … Je le prends entre mes lèvres et l’enfonce en moi, je le déguste. Il a bon goût, bien large, donc ma bouche est entièrement ouverte. Je l’accueille aussi bien que je peux. Mes seins se balancent sous ma chemise, au gré de mes va-et-vient sur son chibre dressé.

Sa main droite explore mon dos puis se glisse sous ma chemise tandis que sa main gauche appuie sur ma tête. L’effet est immédiat. Son énorme sexe s’enfonce dans ma bouche. Je le goutte et m’emploie à le boire.

Mais au final il veut plus que ma bouche, il retire ma tête de sa bite puis déboutonne ma chemise. Mes deux gros seins affirment la salope que je suis en pointant indécemment. Ma chatte mouille abondamment. En fait j’ai envie de sa grosse queue, là, entre mes jambes, en moi, peu importe anus ou vagin, à lui de décider.

Je déboutonne mon pantalon et me contorsionne pour le descendre. Ma chatte est béante et humide. Ses doigts, deux pour être précise, s’engouffrent dedans …

Nous sortons ensuite de la voiture, une pipe, je lui enfile une capote. Car oui on ne déconne pas avec ça ! Et il me prend là, contre le mur d’un parc. Je suis plaquée contre, mon cul bien en arrière subissant les assauts de son sexe dressé.

C’est trop bon, j’adore ça !

Ça fait un bien fou après un peu moins de 5 mois d’abstinence. Ça m’avait vraiment manqué.

Une bonne baise bien hard qui se termine par une bonne éjaculation en bouche. Un sperme épais et abondant que je laisse échapper de ma bouche et qui vient enduire mes seins.

J’adore tellement ça que je continue à le sucer. J’en veux encore mais sa verge redescend et peu importe ma verve, elle continue à pointer son regard vers le bas …

Je me réajuste, il remonte dans sa voiture et nous nous quittons ainsi sans un mot.

Mais une chose est sûre, demain je serai à nouveau sur ce tchat. A la recherche d’un nouveau plan q.

Et oui, je vous l’avais dit, je suis une salope et je m’assume comme telle !

KmilleArticle écrit par Kmille

Kmille vous emmène dans son univers sexy et coquin où vous découvrirez des conseils, des avis, des tests et plein d’autres choses…enfin un site où l’on aborde tous les sujets sans tabous.

Laisser un commentaire

Voir Aussi

Le Maître-Nageur

Je sors de la piscine, comme d’habitude il est tard, j’aime aller nager aux dernières …