BLOG / Pour le Plaisir / Le Saviez-vous? / Ocytocine, hormone de l’amour et du reste

Ocytocine, hormone de l’amour et du reste

Confiance, attachement, tendresse, amour, l’ocytocine est définitivement une hormone à l’eau de rose… Selon certains scientifiques, elle aurait en outre contribué à ce que l’homme ne soit pas un animal en voie de disparition grâce à son rôle dans notre instinct parental et dans notre capacité à ne pas égorger le premier venu parce qu’on n’aime pas la couleur de ses chaussures.

Les pouvoirs de l'Ocytocine

Hormone du plaisir importante, voire absolument capitale dans nombre de situations de notre quotidien dangereux de bête sauvage, l’ocytocine est surtout connue comme l’hormone de l’amour. Elle a en réalité d’autres fonctions à ne pas négliger…

Hormone de la mère

Sécrétée en quantité inégalable pendant l’accouchement, elle est en effet essentielle pour aider les contractions de l’utérus. Elle est produite alors en flots régulés de façon à espacer les contractions pour un travail plus efficace. Dans le cas de certaines naissances difficiles, les médecins peuvent décider d’en donner à la mère sous forme médicamenteuse afin d’aider l’apparition des contractions.

Pas tellement longtemps plus tard, lorsque la mère allaite son enfant, l’ocytocine continue de jouer un rôle important en aidant à l’évacuation et la sécrétion du lait.

C’est encore cette hormone qui crée ce lien tellement privilégié entre l’enfant et sa mère. Une étude a ainsi montré que le taux d’ocytocine chez la mère pendant la grossesse est directement liée à son côté « maman poule » par la suite. C’est également l’ocytocine qui va permettre au bébé d’associer le bien-être et la confiance à cette dame qui n’est pas comme les autres…

Mais les pères aussi ont droit à leur shoot d’ocytocine à la naissance de leur enfant. C’est ce qui les pousserait (entre autre !) à ne pas quitter le foyer.

Hormone de l’orgasme

Elle est en effet l’une des principales responsables avec d’autres hormones comme l’endorphine et la dopamine, de cette sensation de bien-être et de jouissance pendant et juste après l’orgasme. Elle nous donne alors ce sentiment félin qui nous ferait presque ronronner…

Hormone de la sociabilité

L’ocytocine nous permet également d’être « agréable » en société et plus particulièrement, elle nous aide à mémoriser les visages des personnes que l’on apprécie ! Elle a donc une grande responsabilité dans nos considérations sur telle ou telle personne. Si sa figure ne vous revient pas, c’est qu’il ou elle vous laisse probablement l’ocytocine de marbre.

Une autre étude a été ainsi menée auprès d’individus atteints d’autisme et qui a permis de constater que cette hormone pouvait les aider à interagir plus facilement avec les autres.

On l’a également testée sur des macaques (l’ocytocine est très à la mode en ce moment), ce  qui a permis de constater qu’ils devenaient plus gentils et plus généreux entre eux après un coup de spray d’ocytocine dans le nez. Mais bon, ce sont des macaques…

Hormone de l’attachement et de l’amour

Les Allemands aussi ont fait leur petite étude qui tendrait à démontrer que les hommes sont plus fidèles grâce à l’ocytocine. Elle inciterait en effet ces messieurs à garder leur distance quand une jolie dame serait dans les parages…

Une étude un peu plus ancienne avait déjà révélé que le taux d’ocytocine qui coule dans les veines d’un couple serait directement lié à leur chance d’être encore ensemble dans les 6 mois qui suivent.

Sécrétée lors des ébats amoureux mais aussi en s’embrassant ou en s’effleurant délicatement, il apparait aujourd’hui indéniable qu’elle a une grande responsabilité dans nos amours et dans cette sensation de bien-être auprès de l’autre.

Hormone du calme, de la confiance et du sentiment de sécurité

Vous étiez sur cette terrasse en train de terminer ce bon repas avec un petit café et son chocolat tout en trouvant que la vie est belle, et vous avez gloussé ? Vous avez de l’ocytocine plein les veines. Cette impression que tout va bien, que vous êtes en sécurité et serein est également une autre conséquence agréable de l’ocytocine qui se promène le long de vos canaux sanguins.

Bénéfices de cette hormone

En tant que prédatrice féroce du stress et du mal-être, elle permet de vivre plus sereinement et aurait ainsi des effets très positifs dans la guérison des cancers et des maladies cardio-vasculaires. Comme on l’a vu un peu plus haut, elle serait également une alliée potentielle intéressante pour aider les autistes à mieux s’intégrer en société.

Enfin, comme l’étude sur la fidélité des hommes tendrait à le prouver, l’ocytocine serait également un moyen pour que les femmes, en leur gavant les nasaux, les gardent à la maison. Puisqu’il semble que nous soyons incapables de nous débrouiller toutes seules, attendons-nous à bientôt pouvoir munir nos foyers de ce produit miracle dont le slogan publicitaire pourra être : « Votre mari vous a encore abandonnée pour une blonde jeune et fraîche? Ne vous inquiétez pas, grâce à notre produit révolutionnaire, il va revenir et pour de bon ! Ocytocine, aussitôt là ! »

Tout sur les Hormones :

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.