BLOG / Les News de LELO / Pourquoi SONA™ Est le Meilleur Sex-toy de l’Univers ?

Pourquoi SONA™ Est le Meilleur Sex-toy de l’Univers ?

Le titre peut sonner un brin prétentieux, mais il faut bien admettre qu’au fil des retours de nos dévouées et fidèles utilisatrices, SONA ne pouvait que voir ses chevilles prendre du volume.

SONA et sa version encore plus hi-tech, SONA Cruise, sont en effet deux accessoires orgasmiques d’un genre totalement nouveau. Et l’innovation en matière coquine, dès lors qu’elle tape là où ça fait du bien, peut être source de plaisirs à faire chavirer le corps et l’esprit. Si vous ignoriez l’existence de cette paire extatique incroyable, nous allons tout de suite combler vos lacune, et si vous hésitiez à vous munir de ces accessoires coquins de demain, voici de quoi vous convaincre de faire le grand saut vers le septième ciel.

Comment fonctionnent SONA et SONA Cruise ?

La force tranquille

Avec 8 intensités pour satisfaire toutes les envies et un design parfaitement étanche pour une utilisation aquatique, SONA et SONA Cruise ont la particularité de stimuler jusqu’à 75% de surface de clitoris en plus que les masseurs clitoridiens classiques qui se contentent de titiller « la partie émergée de l’iceberg ».

Sona Cruise

Comment diable parviennent-ils à faire trembler le clitoris en profondeur ?

C’est là que nos deux compères font dans l’innovation : ces vibreurs ne vibrent pas. Ils diffusent des pulsations soniques de façon à stimuler le clitoris jusque dans les plus profonds recoins de ses terminaisons nerveuses. C’est-à-dire que vous êtes là, allongée tranquillement sur votre matelas, et vous enclenchez la bête dans l’espoir modeste de prendre du bon temps avec votre joli petit vibreur tout neuf, et puis tout s’arrête. Scotchée sur votre matelas, vous voyagez tellement loin, dans des contrées de plaisir que vous découvrez en même temps que l’exploration des coins encore vierges de votre clitoris…

Quelle est la différence entre SONA et SONA Cruise ?

SONA Cruise possède une fonction supplémentaire : le Cruise Control. Il s’agit d’une fonctionnalité exclusive de LELO qui consiste à réserver 20% de la puissance maximale de SONA Cruise pendant que vous l’utilisez de façon à ce qu’une fois que vous l’aurez pressé contre le corps dans un élan de « j’en veux plus », au lieu que le moteur perde en puissance comme c’est le cas habituellement, les 20% gardés en réserve viennent alors empêcher la baisse de régime. C’était le problème le plus souvent pointé du doigt par les utilisatrices de sextoys : problème réglé.

Que pense le monde de SONA ?

Le site « 69 Désirs »

Note : 93%

Extraits du test

« Je dois bien dire que le Lelo Sona est vraiment top. Oui, les orgasmes sont rapides ! En commençant doucement au niveau 1, je monte rapidement sur le niveau 4. En quelques minutes, j’obtiens un orgasme. D’ailleurs, je trouve qu’on ressent bien le passage d’un niveau d’intensité à un autre… »

« Sous la douche, c’est encore plus divin. Les sensations provoquées sont divines, encore meilleures qu’au sec. C’est vraiment un plus ! Par contre, tout comme les autres jouets du genre, lorsque le Sona est pressé contre mon clitoris au moment où j’ai envie de jouir, on a une perte de puissance. Mais ça, c’est sur le Sona. Et uniquement sur le Sona. Car la version qui possède le mode Control Cruise est différente. »

Le site « Nouveaux plaisirs »

Note : 6/5 (oui, vous avez bien lu)

Extraits du test

« Lelo a mis la barre bien haut cette fois. Il faut avouer que le look du Sona Cruise est à tomber. Petit, maniable, courbé juste comme il faut, tout en silicone. Son look est ravageur et sexy, moi j’adore, il donne envie de l’utiliser dès qu’on le regarde. Bravo ! »

« Le gros avantage c’est que, une fois chargé, le Lelo Sona dispose d’une autonomie d’une heure environ (de quoi avoir 36 orgasmes au minimum) et surtout ne perd pas la charge pendant 90 jours. Vous pouvez le laisser trois mois sans l’utiliser et vous le retrouverez avec la même charge qu’il y a trois mois. C’est bien ça ! »

« Une fois le Lelo Sona Cruise en place, il ne vous laisse aucune échappatoire, l’orgasme arrive, au bout de quelques dizaines de secondes, fort, puissant, profond et les spasmes vous envahissent. »

Le site « Objets de plaisir »

Note : 9,6/10

Extraits du test

« Autre point, le Sona Cruise est d’une puissante détonante. Ses pulsations sont nettement plus fortes que celles des vibros aspirants, même sur le premier niveau d’intensité… Sachant que ceux-ci sont au nombre de huit, je vous laisse imaginer ce que donne le dernier. »

« Enfin, un vibro aspirant joli ! Jusque-là, le record de beauté dans la catégorie était resté à “pas trop moche, mais ressemblant toujours à un instrument médical”. Le design Lelo est passé par là, et c’est réussi : le Sona Cruise est un objet de plaisir qu’on a envie de regarder. »

Le site « So busy girl »

Extraits du test

« Contrairement à un vibromasseur classique qui permet de ressentir des sensations en surface, ce Sona Cruise crée en fait des ondes soniques qui se répercutent dans le clitoris et sont ensuite transmises dans tout l’organe. »

« En effet, de nombreux sextoys classiques perdent en puissance lorsqu’on les met en contact avec le corps et là en l’occurrence avec le clitoris. Le moteur du Sona Cruise, lui, a été pensé pour répondre à la pression et compenser automatiquement la perte de puissance pour permettre une stimulation continue et inchangée. »

Le site « Monsieur Madame X »

Note : 19/20

Extraits du test

« Moi qui n’ai jamais été très fan des rythmes et des saccades, Sona m’a appris à les apprécier et à souvent changer de modes pour faire durer le plaisir : je vous mets au défi de tenir plus d’une ou deux minutes avec un mode continu sans interruption, sans arriver à l’orgasme. Personne n’y arrivera, ces modes sont parfaits pour ne pas partir tout de suite et réussir à savourer la technologie de Sona. »

« LELO MAIS C’EST QUOI CE TRUC DE MALADE QUE VOUS M’AVEZ PONDU LA ? Ce jouet est un truc de dingue. Je n’ai pas les mots. Je m’attendais simplement à la technologie et l’efficacité similaire au Womanizer, mais avec plus de possibilités avec les modes et les intensités. Mais en fait, ça n’a rien à voir. On est sur un plaisir super sourd, très prenant, qui stimule entièrement tout le bas ventre, contrairement à d’autres jouets qui ne se concentrent que sur le clitoris, et parfois beaucoup trop fort. » 

  • Test complet : https://monsieurmadamex.com/2017/11/11/test-lelo-sona/
Le site de « So What Magazine »

Extrait du test

« Ce qu’on adore chez le Sona Cruise : Le Sona Cruise est design, existe en 3 jolies couleurs (cerise, rose, noir), il est léger (116 g), facile à prendre en main et manipuler. Il tient bien dans la main (il est même juste parfait pour tenir dans notre main). Il est très doux au toucher. 3 boutons permettent de choisir le mode de vibration, augmenter et diminuer la puissance de vibration. Étanche, on peut l’utiliser sous la douche… Ultra simple à nettoyer (avec un savon spécial hygiène intime, bio, par exemple). Sona Cruise est aussi plutôt silencieux (niveau sonore inférieur à 50dB). Un bon point ! On peut le recharger via un port USB (oui, ça peut s’avérer utile…) »

Test du site « Aux gourmandises de Lucy »

Extraits du test

« Le packaging est très élégant, le jouet ressemble à un joli petit bijou, la prise en main est très agréable, la matière est vraiment douce, respectueuse de mon intimité (non aux phtalates). »

« Il est plutôt silencieux (ce qui peut-être très pratique quand on vit en coloc/chez papa-maman etc…). Étanche, il permet aussi de se faire plaisir sous la douche en toute tranquillité mais aussi de le nettoyer facilement. »

« Avec le Lelo Sona, je peux vous dire que j’ai pris beaucoup, beaucoup, beaucoup de plaisir (en silence malheureusement, les joies de la coloc). J’ai trouvé la stimulation très agréable, efficace. C’est simple, il m’a procuré des orgasmes intenses et profonds. A titre de comparaison, ils se rapprochent de la sensation divinement magique que l’on ressent lorsque l’on est gratifiée d’un cunnilingus et que ce dernier est suivi dès l’orgasme d’une douce et profonde pénétration. Cet orgasme qui parcourt la colonne vertébrale. »

Test du site « GSTQ »

Extraits du test

« Pas d’inquiétude de ce côté-là, le Sona Cruise est particulièrement silencieux une fois plaqué contre le corps et sous une couette, il pourrait être confondu avec la ventilation d’un ordinateur un peu capricieux… »

« On a là affaire à un sextoy de qualité dont le prix ne fait pas sortir les yeux des orbites comparé à d’autres. »

« J’ai même l’impression que l’efficacité a été boostée une fois dans l’eau, sans doute qu’en flottant nonchalamment dans sa baignoire nos muscles sont relaxés. Qui sait. En tout cas, voilà un des points forts du Sona Cruise, qui n’a rien à envier à sa concurrence de ce côté-là : son étanchéité. Parmi tous les sextoys de ce type, celui-ci est bien le seul à savoir nager. »

Et bien d’autres encore…

Même si SONA a un peu le melon, il a préféré se limiter au partage d’une poignée d’éloges en langue française seulement pour ne pas vous écraser de son éblouissance… Mais si vous maitrisez quelques langues étrangères, vous découvrirez sur le net encore plus de tests enthousiastes de nos deux frères de plaisir. Et en matière de sexe, c’est bien connu, c’est important de maitriser les langues.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.