Réussir son Premier Rendez-vous pour qu’il ne Soit pas le Dernier

Instant tout à la fois excitant, angoissant, qu’on redoute et qu’on attend avec impatience, que l’on maudit et béni dans le même temps et qui nous irrite autant qu’il nous charme, le premier rendez-vous est toujours un moment d’émotion, quel que soit son issue, heureuse, catastrophique ou simplement sans suite…

Quoi faire de bien pendant un premier RDV

Alors que les charmes de toute part ont apparemment opéré à la première rencontre fortuite ou pas, chez des amis, dans un parc zoologique ou sur internet, voilà donc qu’arrive ce premier rendez-vous et ses promesses d’un beau moment en perspective, si tout va pour le mieux.

Et pour que justement, tout se déroule aussi bien que possible, voici pour vous quelques conseils qui devraient vous aider à faire de ce premier rendez-vous une réussite, en contournant les écueils éventuels des quelques tue-l’amour malvenus !

La préparation en amont

La mise en plis

Sans excès ni exagération, il est tout de même important de donner l’impression que vous avez fait un effort, signe que ce premier rendez-vous vous importe. Hygiène impeccable, habits non froissés, barbe taillée, maquillage discret, parfum léger… Apprêtez-vous naturellement, sans en faire trop, dans des vêtements qui vous mettent à l’aise et en valeur à la fois.

A éviter : Ne faites pas de test. Si vous ne mettez jamais de talon, ne vous aventurez pas sur ce terrain déséquilibrant ou si la demoiselle a accepté de vous revoir quand vous aviez de la barbe, ne la rasez pas intégralement !

Le choix du lieu

Si c’est vous-même qui avez pour mission de prendre les rênes géographiques et décider du lieu de rendez-vous, il est important d’orienter votre choix vers un endroit qui vous ressemble, où vous serez à l’aise. Si vous vous y connaissez en vin et que vous avez vos habitudes dans un petit bistrot spécialisé, emmenez-y votre hôte. Même si le vin n’est pas son fort, il ou elle sera déjà charmé(e) d’être amené(e) dans un lieu qui vous est cher.

A éviter : N’essayez pas de deviner ce qui fera plaisir à « votre rencard » que vous ne connaissez pas encore suffisamment. L’emmener dans un bar gothique alors que vous n’y connaissez rien sous prétexte qu’elle s’habille en noir ne vous fera pas gagner de point…

Le programme

Même si vous vous êtes donnés rendez-vous en fin de journée, juste pour un verre, réservez toute votre soirée pour le cas où vous aimeriez tous deux prolonger les choses et prévoyez la suite pour ne pas avoir à improviser. En revanche, ne montrez pas que vous aviez prévu le bar, le restaurant, la promenade dans cette ruelle moyenâgeuse et le dernier verre dans ce bistrot avec vue. Improvisation en apparence, mais pas dans la réalité !

A éviter : Tant mieux pour vous si vous êtes à l’abri du besoin et que vous avez l’habitude de vous faire plaisir, mais certaines personnes n’aimeront pas se faire inviter à un premier rendez-vous et se sentiront en otage dans des lieux à l’addition exagérée… Si vous tenez absolument à tout régler, faites-le en avance de manière à ce que l’addition ne vienne jamais s’immiscer entre vous.

N’attendez rien

Un premier rendez-vous ne doit pas être appréhendé comme un examen médical ou une convocation au tribunal avec un verdict favorable ou défavorable à la clé ! Il s’agit avant tout de passer un bon moment avec une personne qui, à priori, vous plait au moins un minimum. Même si cela ne doit déboucher sur rien du tout parce que vos personnalités ne sont pas si complémentaires, rien ne vous empêche de profiter de ce moment agréable qui sort de l’ordinaire. N’attendez donc rien de ce premier rendez-vous, vous risqueriez d’être déçu et surtout, stressé !

A éviter : Si vous ne pouvez vous empêcher de considérer ce rendez-vous comme un entretien d’embauche avec à la clé le job de vos rêves… Ne le montrez surtout pas, vous feriez sans doute fuir le (trop) heureux élu. Un excès de motivation est plus favorable dans le milieu de l’entreprise que dans celui des relations intimes…

Le rendez-vous en lui-même

Soyez ponctuel

Certains vous diront qu’il faut savoir se faire désirer, mais le risque est grand. Être à l’heure est une démonstration simple de politesse élémentaire, la preuve que vous ne négligez pas ce premier rendez-vous et ainsi, la garantie que les choses démarrent sur de bonnes bases !

A éviter : Partir à la dernière minute de chez vous, avec outre le risque d’arriver en retard en cas d’imprévu, celui de l’apparition d’auréole transpirante au niveau de vos aisselles et une odeur de salle de sport qui se dégage de vous parce que vous avez couru pour limiter votre retard…

N’abordez pas tous les sujets

À un premier rendez-vous, mieux vaut éviter les sujets polémiques, en tête la religion et la politique, détenteurs d’un pouvoir de désaccord magistral. Evitez aussi les sujets cafards comme la maladie ou la mort et restez un minimum positif. Une personne qui se plaint de tout, depuis son travail jusqu’à la société actuelle en passant par les transports en commun ou la programmation cinématographique, ça ne fait pas rêver…

A éviter : N’abordez pas vos échecs sentimentaux à répétition ni vos mésaventures sexuelles. La sincérité a ses limites et il faut savoir garder une part de mystère pour un éventuel deuxième rendez-vous…

Apprenez à vous connaître

Si vous êtes à ce premier rendez-vous, c’est parce que vous voulez tous deux en savoir plus l’un sur l’autre. Alors mettez en avant ce que vous aimez chez vous, sans tomber dans l’excès de l’autosatisfaction et prenez toujours le temps d’écouter ce que l’autre a à dire. Il faut faire très attention à ce que ce soit un échange et non un monologue ! Si une question sur vous vous embarrasse, ne vous braquez pas, utilisez l’humour et changez de sujet. A un premier rendez-vous, votre camarade ne pourra pas connaître vos sujets tabous !

A éviter : Pas d’interrogatoire, faites évoluer la conversation naturellement. Il est normal de ne pas connaître l’intégralité de la vie d’une personne après 2 heures passées ensemble. De votre côté, ne mentez pas en vous attribuant des mérites fictifs. Si votre relation venait à se faire sérieuse par la suite, vous seriez bien puni !

Tenez-vous bien

Une petite phrase qu’on a pu entendre durant son enfance et qui devient dans ce contexte plus importante que jamais ! Soyez bien droit, à l’aise mais pas trop, distingué mais pas figé, souriant mais sans rire d’otarie… Et bannissez absolument toute consultation téléphonique à moins d’une urgence de niveau fin du monde ou invasion extraterrestre. La première impression est la plus importante, alors peaufinez-la !

A éviter : Dans le feu de la soirée qui se passe bien, on peut ne pas voir passer les verres d’alcool… Outre votre santé, c’est d’abord le bon déroulement de la soirée que vous risquez de mettre en danger !

La fin de soirée

Si tout se passe bien et que la soirée mérite de prendre une tournure plus intime, commencez des rapprochements progressifs des corps, installez une sensualité de type filtre de films romantiques des années 1970, soutenez son regard, frôlez-vous, effleurez-vous, faites monter la pression… Jusqu’à l’éventuel baiser dont vous seuls saurez trouver le moment idéal !

A vous de voir : La fameuse question du « faut-il coucher le premier soir ? » et dont les réponses sont multiples, contradictoires et plus ou moins valables… Dans un format classique de premier rendez-vous réussi et magique, peut-être vaut-il mieux garder la partie charnelle pour plus tard ! Mais si durant ce temps passé ensemble il s’est installé une véritable tension érotique, la suite en galipette vous paraîtra peut-être une évidence intrinsèque à la réussite totale de ce premier rendez-vous…

L’alchimie ou pas

Voilà donc quelques pistes pour un premier rendez-vous sans fausse note et dans le confort serein du « on verra bien » plein de promesse. Car la réussite de ce rendez-vous dépendra surtout et avant tout de l’alchimie du moment, de si vos deux personnalités sont faites pour s’entendre ou qu’au contraire, rien ne vous lie et ce pour toujours… Les hasards de la vie et des lois de l’attraction !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.