Sex Friend : 10 Règles à Respecter Pour Que Rien ne Perturbe le Plaisir

Le « sex friend », cet ami sur lequel on peut compter quand il s’agit de s’envoyer en l’air, et que nos cousins anglo-saxons nomment également « friend with benefits » c’est-à-dire « ami avec bénéfices », offre une forme de relation tout à fait tentante. Il n’y a pas l’engagement exclusif implicite qu’on trouve dans le couple et on va plus loin dans l’intime qu’avec le bon copain toujours partant pour un ciné ou quelques bières.

Comment gérer un Sex Friend ?

Avec le sex friend, les choses sont limpides (ou en tout cas elles doivent l’être comme on va le voir plus bas) : on est là pour se faire plaisir, copuler sauvagement ou tendrement, avec ou sans accessoire, dans toutes les positions ou seulement quelques-unes… On n’est là pour rien d’autre que pour jouir à deux des plaisirs de la chair sans sentiment et sans engagement. Mais pour que tout se déroule sous les meilleurs auspices et que tout le monde jouisse, il y a des règles à respecter !

Règle n°1 : pas d’amour

C’est un peu dur à annoncer comme ça froidement, mais c’est sans doute la règle la plus importante. Si l’amour commence à s’immiscer dans la relation d’un des deux côtés, la souffrance va bientôt remplacer le plaisir. Avec un sex friend, on se jette dans les bras l’un de l’autre pour assouvir un désir puissant et soudain, sans se soucier de savoir si l’un ou l’autre ou les deux est marié, pacsé ou moine. On s’envoie en l’air et le jour où on ne veut plus, on s’arrête sans drame, ni amour, ni regret.

Règle n°2 : pas d’égarement

Si vous commencez à sortir de la zone sexuelle, à vous appeler pour faire autre chose que de la galipette chevronnée, c’est que vous êtes en en train de sortir de la relation sex friend pour aller vers une autre, qu’elle soit amicale ou amoureuse. Et comme on l’a dit juste avant, l’un de vous deux risque d’en pâtir. On se voit sous la couette ou n’importe où de sexuellement accueillant, et c’est tout !

Règle n°3 : pas de présentation

On ne présente pas son sex friend à ses parents ou même ses amis. D’abord parce que vous commencerez alors à le ou la faire entrer dans un nouveau cercle de relations qui vous fera courir le risque de rendre flou votre relation, ensuite parce que vos amis vont forcément tenter d’imaginer comment ça se passe et peut-être même poser des questions auxquelles vous ne voudrez pas répondre… (on ne peut pas leur en vouloir)

Règle n°4 : pas d’exclusivité

N’oubliez jamais qu’avoir un sex friend fait de vous quelqu’un de célibataire. A ce titre, gardez l’œil ouvert à toute opportunité amoureuse qui s’offrirait à vous ! Ne passez pas à côté de l’essentiel. Le sexe c’est bien, mais on ne construit rien avec un ou une sex friend. Si vous voulez avoir une vie de couple, fonder une famille, avoir une relation passionnée et passionnante, restez à l’affut de l’âme sœur !

Règle n° 5 : pas trop d’info

Au fil des semaines et des galipettes répétées, des rendez-vous pris pour vous envoyer en l’air jusqu’à la déraison, vous finirez inévitablement par apprendre à vous connaître un peu mieux et plus que bibliquement. Distillez cependant les informations, n’en dites pas trop sur vous et gardez toujours une certaine distance (à part physiquement). N’oubliez pas que du jour au lendemain, ce sex friend peut disparaître pour toujours de votre vie.

Règle n° 6 : pas de jalousie

A partir du moment où vous regardez ailleurs à la recherche de mieux, vous ne pouvez pas en vouloir à votre sex friend de faire pareil ou même de multiplier les sex friends. Il est primordial de rester émotionnellement détaché. Par ailleurs, soyez honnête avec votre partenaire intime et dites-lui si vous voyez d’autres personnes ou si vous pensez avoir rencontré la personne qui va mettre fin à vos galipettes endiablées.

Règle n°7 : pas d’ambiguïté

Mettez les choses au clair dès le début. Si l’un de vous se méprenait sur la nature de la relation, il ou elle pourrait en ressortir blessé. Il faut mettre les choses au clair dès le début en discutant des modalités de votre relation. À partir du moment où vous êtes prêts à devenir des amants sans sentiment, la communication ne devrait avoir rien de délicat.

Règle n°8 : pas de confiance aveugle

Quand on fait l’amour avec un ou une inconnu(e), on met un préservatif ! Et un(e) sex friend sera toujours à considérer comme un coup d’un soir puisqu’il n’y a aucune exclusivité. Et si vous entamez une relation de sexe régulière, vous pouvez même envisager une entorse à vos habitudes en vous donnant un rendez-vous loin de la couette, dans un centre de dépistage des IST afin de faire le point sur votre santé intime à tous les deux.

Préservatif Révolutionnaire

Règle n°9 : pas d’éternité

Le sex friend n’est qu’un arrangement temporaire à la fois commode et agréable. Ne vous installez pas dans une relation de ce type trop longtemps car vous risqueriez de vous attacher (sans que ce ne soit réciproque) ou d’avoir du mal par la suite à gérer vos relations amoureuses avec quelqu’un qui a des désirs et un comportement qui ne se résume pas au strict contexte sexuel.

Règle n°10 : faites-vous plaisir !

Si vous avez toujours rêvé de pousser l’expérience sexuelle plus loin, profitez de votre sex friend tant qu’il ou elle est dans les parages ! Le sex friend a l’avantage de bien vous connaître intimement, ce qui aidera à préparer au mieux vos explorations, et par ailleurs, il n’y aura pas de jugement puisque vous êtes tous les deux là pour la même raison. Alors profitez-en pour tester la sodomie ou aller jeter un œil du côté des scénarios coquins… Succombez aux joies vibrantes des sex-toys les plus vrombissants, et envoyez-vous en l’air dans les positions les plus acrobatiques, ne vous interdisez rien tant que votre partenaire vous suit et profitez-en pour apprendre à connaître votre corps et vos désirs !

Et plus si affinités

Evidemment, si votre sex friend s’avérait au fil du temps un partenaire potentiel pour une relation plus sérieuse et que ce sentiment était partagé, vous pouvez oublier tout ce que nous venons de dire. Mais c’est un scénario que vous aurez plus de chance de voir arriver au cinéma que dans la vraie vie. Alors n’oubliez pas de vous préserver, de prendre autant de plaisir que possible puis de vous dire adieu tant qu’il est encore temps.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.