10 Bonnes Raisons de Regarder à Deux Dans la Même Direction… des Films X !

En ces temps de nouvelles technologies florissantes, plus besoin d’aller acheter un dvd crapuleux dans un magasin spécialisé au fond d’une ruelle sombre. Internet nous a évité la besogne en nous permettant d’accéder à des centaines de milliers d’heures de films pornographiques pour tous les genres et tous les goûts.

Tout individu majeur résidant dans un pays aux mœurs occidentalisées a au moins une fois eu l’occasion de visionner une vidéo olé-olé sur l’écran de son ordinateur ou de son smartphone. Ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs ou des droïdes (le futur c’est maintenant). Parce qu’il y a malgré tout une gêne qui persiste autour des films pornographiques. Tout le monde en regarde, personne ne veut en parler. Par ailleurs, certains spécialistes estiment que c’est mauvais pour la sexualité quand d’autres poussent au contraire à s’intéresser aux vidéos coquines. Nous n’avons pas de réponse à cette question d’ordre scientifique, en revanche nous sommes sûrs d’une chose : regarder des films X à deux, c’est super.

1) Le film porno met dans l’ambiance

En visionnant un film X à deux, le déroulement des choses est plus clair qu’en s’installant devant le dernier Star Wars une tisane à la main. On n’est pas là pour célébrer le septième art mais plutôt pour se préparer à une after qui décoiffe. A contempler ces corps nus qui se chevauchent pour un oui ou pour un non, ça finit par donner envie de faire pareil.

2) C’est un moment de partage

Maintenant que chacun peut regarder son petit programme depuis son écran personnel, on a moins souvent l’occasion de se poser à deux pour profiter d’un moment en couple. En analysant la structure narrative complexe de L’infimière les aimait par deux, on renoue avec les joies des activités en couple. C’est un moment de partage où vous pourrez rire ensemble de ce que vous voyez ou au contraire vous en réjouir et donner vos impressions…

3) On y apprend de nouvelles techniques

Bien sûr, il faut faire le tri. La sodomie sans préambule à la pause café, ce n’est pas pour tout le monde. Mais en observant cette blonde trop maquillée promener sa langue sur un pénis telle une abeille butinant un champ de coquelicots, vous pourrez vous inspirez. On en observant ce balèze qui manie le gland sur clitoris comme Zorro son épée, vous apprendrez également comment varier les gestes coquins.

4) Ça brise la routine

Une sexualité qui bat de l’aile, c’est souvent parce qu’elle est trop répétitive. Les préliminaires identiques qui précèdent la galipette sempiternelle, ça épuise la libido. Alor que se regarder un petit porno sur un coup de tête avant un coup d’autre chose, c’est toujours efficace pour se défaire de nos habitudes érotiques trop ancrées.

5) Ça donne des possibilités de jeux sexuel

On peut par exemple regarder les acteurs concentrés à se donner du plaisir en s’interdisant tout contact pour faire monter la sauce… On regarde sans broncher, la mine stoïque pour ne rien montrer de son désir qui grandit. Ou au contraire, on s’inspire de ce qu’on a sous les yeux en terme de positions et de rythmes et en remplaçant les hommes supplémentaires par des sex-toys équivalents.

6) Regarder un film X est une forme de préliminaire

Le but des préliminaires est d’escalader le mur du désir jusqu’au camp de base de façon à pourvoir mieux préparer son arrivée au sommet. En regardant un film X, on va émoustiller son corps et son esprit jusqu’à craquer et à se lancer soi-même dans le rodéo coquin qu’on avait en exemple. Ça permet donc d’accélérer un peu les choses tout en s’assurant que le plaisir sera au rendez-vous !

7) Même le son

Si vous êtes trop pudiques pour regarder d’autres couples s’ébattre, vous pouvez couper la poire en deux en ne mettant que le son sans l’image. La progression sera peut-être moins spectaculaire, mais à force d’entendre ces murmures excités et ces cris de plaisir, vous devriez avoir envie de vous y mettre à votre tour !

8) Ça donne des idées de scénario

Les scénarios de films X ne sont pas les plus originaux, mais les situations qui mènent à la galipette peuvent nourrir vos scénarios coquins. L’entretien d’embauche qui dérape parce que Monsieur veut vraiment le poste, le cambrioleur qui trouve un compromis pour ne pas qu’elle appelle la police, la jeune étudiante qui est prête à tout pour que l’examinateur lui donne son permis, l’hôtesse de l’air qui console le passager qui a eu l’écran qui ne fonctionnait pas, le garagiste perfectionniste qui fait une révision complète voiture et conductrice, etc.

9) Ça nourrit les fantasmes

Le fantasme est essentiel. C’est parce qu’on a la tête pleine de fantasmes que notre libido est toujours prête à l’emploi. Et pour nourrir ses fantasmes, il faut se donner des idées en regardant des films, en lisant des livres, en écoutant les appels de son corps… Et en observant votre partenaire qui frémit plus ou moins devant telle ou telle scène, vous apprenez par la même occasion à connaître ses propres désirs.

10) Ça amorce la discussion

« Et bien tu vois mon chéri, ce machin qu’il lui fait là, et bien tu vois, je tuerais pour que tu me le fasses aussi. » On dit qu’une image vaut mille mots, c’est plus simple de montrer ce qu’on veut quand ça surgit à l’image. Et à l’inverse, c’est aussi l’occasion de mettre les points sur les i concernant vos refus catégoriques : « Jamais au grand jamais tu ne me verras faire ce genre de trucs avec mes orteils. » Après avoir fait la liste des « je veux » et « je veux pas », vous serez armés d’idées pour quelques sessions coquines survoltées.

X et Q

Comme toute bonne chose, le porno est votre ami à condition que vous en fassiez un usage mesuré. On reproche souvent aux films X leur caractère addictif. Certains ne parvenant plus à avoir de vie sexuelle normale après avoir abusé de la vidéo coquine. Mais tant que cette expérience reste ponctuelle, si vous cherchez à briser la routine en vous amusant un peu, le visionnage de films X sera toujours un bon plan B !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.