10 Conseils Que donneraient Vos Sex-toys S’ils Pouvaient parler

Élégants, vibrants, colorés, réjouissants, relaxants, excitants, délicieux… vos sex-toys n’ont qu’un seul défaut : il leur manque la parole. Et pourtant, s’ils pouvaient causer, ils auraient bien des choses à vous dire. Leur discrétion légendaire les empêcherait évidemment d’aller raconter partout vos préférences coquines, mais ils vous expliqueraient comment les entretenir, les nettoyer, les utiliser, les partager…

Et comme chez LELO, nous connaissons ces petits accessoires comme personne, nous sommes un peu le Geppetto de tous ces petits Pinocchio, à défaut de pouvoir leur donner vie, nous leur donnons la parole le temps d’un article pour qu’ils vous racontent tout ce qu’ils ont sur le corps.

1) Vérifiez de quoi nous sommes faits

Nous autres accessoires intimes pouvons être faits à partir de différents matériaux. Avant tout achat, vérifiez que nous sommes garantis sans phtalates, une substance néfaste pour la santé et souvent utilisée pour assouplir le plastique. Préférez le silicone ou le plastique ABS, parfaitement sûrs pour votre intimité. Une fois que vous aurez jeté votre dévolu sur l’accessoire de votre choix, les matériaux qui le composent auront une incidence sur son entretien (jamais de lubrifiant silicone sur un sex-toy en silicone ! )

2) N’oubliez pas de nous nettoyer

Avant une première utilisation, après chaque escapade coquine et même avant, n’oubliez pas de nous laver soigneusement à l’eau tiède ou avec un produit conçu pour. C’est essentiel pour le bienêtre de votre intimité mais également pour notre espérance de vie ! Et si vous êtes du genre à aimer vous faciliter la tâche, optez pour un vibreur parfaitement étanche : nous sommes très faciles à laver. Vous pourrez même vous offrir du bon temps dans le bain ou sous la douche et nous faire profiter de la mise au propre dans la foulée…

3) Choisissez bien votre lubrifiant

Il ne faut pas hésiter à nous couvrir d’hydratant intime pour que tout se passe en douceur… Mais là encore, soyez vigilent ! Jamais de lubrifiant en silicone avec un accessoire en silicone ! C’est notre mise à mort assurée… Cela crée une réaction chimique qui va nous abimer irrémédiablement. Un hydratant intime à base d’eau est le meilleur des choix… Il est sûr, doux et efficace autant pour votre plaisir que notre bienêtre !

4) Rangez-nous dans un coin douillet

Gardez-nous dans un coin ni trop chaud ni trop froid et à l’abri de l’humidité. Le tiroir de votre table de chevet est un excellent choix (et pratique !) à condition que le soleil ne vienne pas le frapper de ses rayons puissants… Il est également préférable de nous ranger dans un petit étui ou une boite pour nous protéger de la poussière et des attaques lumineuses. Exposer l’un de vos plus beaux accessoires au design époustouflant au milieu de votre salon n’est donc pas recommandé, même si on comprend la tentation.

5) Prenez quelques précautions en cas de partage

Les jouets sont faits pour être partagés et nous encourageons les extases à plusieurs mais il faut prendre quelques précautions… La première d’entre elles est de veiller à respecter les règles d’hygiène élémentaires : glissez un préservatif sur le sex-toy et changez-en en même temps que d’utilisateur. Ou nettoyez-le bien entre vos deux quêtes de plaisir (surtout si vous êtes en pleine aventure aquatique dans le bain…)

6) Nous ne sommes pas tous adaptés aux fesses

Les vibreurs anaux sont pourvus d’un anneau de sécurité qui les empêchent d’être aspirés dans les profondeurs de votre anatomie. L’anus exerce en effet un fort pouvoir de succion qui engloutit tout ce qui en approche… Nous ne sommes donc pas tous aptes à venir vous régaler de ce côté-là du corps. En revanche, un vibreur anal pourra tout à fait venir titiller du côté vaginal. Mais si vous optez pour cette double expérimentation des choses, lavez soigneusement votre sex-toy entre les deux visites ou utilisez un préservatif. En effet, les bactéries présentes dans vos fesses pourraient nuire fortement du côté du vagin…

7) Changez-nous en cas de problème

Si vous nous avez usés jusqu’à la corde à force des folles nuit à vibrer à l’unisson dans des soubresauts extatiques effrénés, il est peut-être temps de changer de sex-toy. La retraite est douloureuse mais nécessaire. Si votre accessoire est abimé, usé, déchiré, que vous l’avez mis en contact de lubrifiant à base de silicone et que sa surface n’a pas résisté à l’épreuve, il est temps de nous jeter (avec les produits électroniques, pas dans votre poubelle de cuisine) et de nous remplacer. Le choix est vaste et nous sommes sans cesse plus performants !

8) Ne nous oubliez pas

Même bien rangés dans un tiroir douillet, nous sommes faits pour vous donner du plaisir à foison. En couple ou en solitaire, sortez-nous du tiroir aussi souvent que possible ! Les orgasmes sont bons pour la santé et nous ne demandons pas mieux que de vous aider à rester bien portants…

9) Pensez double !

Quand on pense à nous autres vibreurs, on nous imagine souvent volant au secours des plaisirs de quelques fougueux célibataires ! Mais certains d’entre nous ont été spécialement conçus pour le couple et les plaisirs à deux… Vibreur à télécommandeanneaux vibrantscoffrets plaisir… La communauté des objets de plaisir à partager est loin d’être anecdotique ! Alors pour pimenter vos galipettes enflammées, n’hésitez pas à faire appel à ces experts de la vibration à deux.

10) Inventez des histoires dont nous sommes les héros !

Nous aussi, nous aimerions avoir un « sex-toy story » où nous serions les héros de vos imaginaires débridés ! Alors inventez des scénarios où nous avons une place de choix : emportez-nous dans des lieux publics, faites de nous les gadgets des vos aventures à la James Bond, les baguettes magiques de vos histoires de sorcier, les outils de tortures de vos salles d’interrogatoire… Nos possibilités n’ont de limite que votre imagination !

Vibration

« Objets inanimés, avez-vous donc une âme… » demandait Lamartine, et il est vrai que certains mériteraient qu’on leur insuffle la vie pour découvrir leur vision du monde. En attendant que l’on réussisse à faire parler les accessoires coquins, ces quelques conseils devraient les garder, ainsi que votre plaisir, en bonne forme. A défaut de bavasser, ils continueront du moins de murmurer dans un vrombissement délicieux tout le bien qu’ils nous veulent !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.