10 Explications à un Vagin Trop Sec Pendant la Galipette

De la même façon que ces messieurs sont parés à l’assaut érotique quand leur pénis se raidit, l’intimité féminine exprime son go en étant suffisamment lubrifiée. Ça se déroule à peu près de cette façon dans le meilleur des mondes… Dans la réalité, il arrive que Monsieur ait un désir féroce mais que son sexe reste flasque et que Madame ne comprenne pas pourquoi son vagin est plus aride que le Sahara alors qu’elle a le bassin partant.

vagin sec

Ce manque d’humidité nécessaire à une galipette confortable arrive assez fréquemment, de multiples causes pouvant être à l’origine de cet effet. C’est pour cette raison qu’il est recommandé d’avoir toujours un peu d’hydratant intime sous la main pour donner un coup de pouce à la lubrification. C’est un assistant précieux pour parer au manque du moment, mais si votre vagin vous parait trop souvent sec, il peut s’avérer utile d’essayer de comprendre pourquoi. Voici pour vous y aider les 10 raisons les plus probables.

1) Votre intimité est naturellement peu productrice de lubrifiant

La première explication, la plus simple, c’est que votre intimité est radine en hydratation. En effet, les femmes ne produisent pas toutes la même quantité de lubrifiant pendant l’amour. Comme pour la transpiration ou le sébum qui ne suintent pas dans les mêmes proportions chez tous, chaque dame fournit plus ou moins d’hydratation à son intimité. Certaines d’entre nous sont particulièrement peu gâtées et doivent ainsi s’aider chaque fois d’une dose de lubrifiant extérieur.

2) Les préliminaires sont trop rapides

Il n’y a que dans les films que l’on passe du premier baiser à l’orgasme en une poignée de minutes. Dans le monde réel, une galipette, ça se prépare. Il faut prendre le temps de faire monter la température, de chauffer les corps, en se caressant beaucoup, en prenant son temps… Durant toute cette période d’ébullition, le vagin se lubrifie de plus en plus jusqu’à ce qu’il réclame qu’on vienne le bousculer ! Si monsieur précipite son pénis trop tôt, ça risque de frotter…

3) Vous souffrez d’une vaginite candidosique ou infection vaginale à levures

Cette inflammation du vagin peut s’avérer douloureuse, provoquer des démangeaisons et vous empêcher de lubrifier correctement… Cette vaginite candidosique se déclenche lorsque l’équilibre intime est perturbé, que les champignons naturellement présents dans votre vagin deviennent trop nombreux. Cela peut survenir lorsque votre système immunitaire est affaibli ou lorsque les bonnes bactéries présentent également dans votre intimité ne parviennent pas à contenir le développement des champignons. En cas de douleur ou de gêne, le mieux est de consulter votre gynécologue.

4) Vous allaitez

En période d’allaitement, votre corps est assailli d’hormones en tout genre qui viennent perturber son fonctionnement habituel. La prolactine qui stimule la lactation arrive notamment en grande quantité. Elle fera le bonheur de votre bébé bien nourri, mais ce sera au détriment de votre lubrification vaginale ! En effet, la production de prolactine tend à freiner celle d’œstrogène qui aide notamment à avoir un vagin bien glissant. En attendant que le bambin grandisse, il suffit de vous badigeonner l’intimité de lubrifiant pendant vos parties de jambes en l’air.

5) Vous êtes en période de ménopause ou de pré-ménopause

Lorsque vous approchez de la quarantaine et que la ménopause se prépare, la production d’œstrogène tend à baisser. Cela peut même survenir dès la trentaine en période de pré-ménopause, et l’une des conséquences est un vagin qui perd en lubrification. Encore une fois, la solution est simple : de l’hydratant intime sur la table de chevet !

6) Vous prenez des médicaments

Certains médicaments peuvent modifier la production hormonale et influer ainsi sur la lubrification naturelle. C’est le cas notamment des traitements à l’Accutane contre l’acné. Ce médicament cherche à limiter la sécrétion de sébum et crée dans le même temps un assèchement des yeux, du nez, de la peau et du vagin… Les antihistaminiques (contre les allergies) peuvent également assécher le vagin tout comme la pilule contraceptive. De même, certains anxiolytiques et antidépresseurs ont les mêmes effets : il semblerait qu’ils favorisent la production de prolactine, la même hormone que celle qui favorise l’allaitement.

7) Vous fumez

La lubrification vaginale est le résultat notamment d’un afflux sanguin dans la zone… Or il se trouve que le tabac réduit l’afflux sanguin. Cela signifie moins de sang dans la zone pelvienne et donc moins de lubrification dans le vagin. Une autre bonne raison d’arrêter de fumer !

8) Vous êtes stressée

Si vous êtes stressée, angoissée, votre cerveau aura du mal à se mettre dans l’esprit coquin. Faites des exercices de relaxation et de respiration pour réduire vos tensions. Vous verrez une amélioration significative de vos ébats à tous les niveaux.

9) Vous faites des douches vaginales

Mieux vaut laisser votre intimité tranquille et éviter d’aller doucher cette zone. L’équilibre intime est bien fait et n’aime pas trop les perturbations. En abusant de ce nettoyage trop intrusif, vous risquez de tuer les bonnes bactéries et de rendre votre vagin plus vulnérable aux infections. Et par ailleurs, l’eau assèche ! Votre hydratation intime sera ainsi mise à mal…

10) Vous n’avez pas envie

Si vous êtes aussi chaude que le Groenland par une nuit d’hiver, il est normal que votre vagin reste de marbre. Pour qu’il y ait lubrification il faut qu’il y ait envie de sexe. C’est la base. Il se peut alors que vous ayez besoin de mettre un peu de piment dans votre routine coquine pour redonner un nouveau souffle à votre vie sexuelle. Et pour redevenir une chaudière insatiable et trempée.

Humides vibrations

Si vous trouvez que votre vagin est moins réactif aux sollicitations intimes et que votre désir est en baisse, vous lancer dans l’aventure du sextoy peut également s’avérer une bonne option. Les vibrations stimulent les terminaisons nerveuses et déclenchent des réactions tout à fait agréables dans la zone intime stimulée… Et l’afflux sanguin aura des effets bénéfiques sur votre lubrification naturelle. Sueurs de plaisir, larmes de joie et sexe humide, vous serez sur le chemin de l’eau-rgasme !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.