Comment Faire des Préliminaires qui la Propulsent au Septième ciel

De même que l’on doit accorder les instruments de musique avant un concert ou aiguiser le couteau avant de découper un gigot, on n’attaque pas une partie de jambes en l’air sans avoir préalablement préparer le terrain du plaisir.

Des préliminaires pour la rendre folle de désir

Si vous vous êtes donné comme très heureux objectif d’aller pulvériser le potentiel de jouissance de votre camarade féminine, il va donc falloir vous appliquer en amont et faire monter doucement le plaisir de madame jusque vers des septièmes cieux où elle vous bénira de l’y avoir conduite… Voici donc, messieurs, quelques conseils pour choyer cette piste de décollage, pour offrir à la dame des préliminaires qui mènent haut.

Avant toute chose

Partir à l’assaut du corps d’une demoiselle alors que votre haleine n’est pas sans rappeler un chenil au mois d’août ou que dans la chambre où vous l’invitez, on marche sur un vieux chips lorsqu’on tente d’éviter une chaussette sale, aussi motivée sera votre belle, il va lui falloir sacrément d’imagination pour vous visualiser en prince charmant…

Alors faites-vous un minimum beau : ongles coupés, cheveux propre, sous-vêtements impeccables, aisselles désodorisées, mais sans abus de parfum, l’odeur corporel aidant à l’excitation de la partenaire ! Par ailleurs, rendez votre appartement un brin accueillant, c’est-à-dire rangé dans les grandes lignes, avec lumière feutrée, musique adaptée, et bien évidemment, des draps propres…

Les préliminaires par étapes

L’objectif des préliminaires étant de pousser à bout le désir de façon à ce que nos corps supplient la galipette, peu importe finalement le chemin que l’on emprunte du moment qu’il mène à cette destination lubrique. Ainsi, des regards de braise échangés toute une soirée entre deux humains pourront être tout aussi efficaces qu’un cheminement plus classique, mais comme il faut d’abord maîtriser les bases, voici les étapes à respecter pour que vous soyez un champion de l’allumage.

L’entame, encore habillés

Dans votre chambre bien rangé ou votre salon douillet, commencez doucement en embrassant langoureusement la demoiselle sur la bouche et dans le cou et en ébauchant quelques caresses à travers les habits, sur des zones d’abord plus « sages » tels que les cuisses, bras, dos, et en vous approchant petit à petit des parties plus intimes comme les fesses ou le sexe, mais en vous contentant d’effleurer…

La suite, en sous-vêtement

Tout en vous débarrassant tranquillement de vos habits, poursuivez vos caresses en douceur. Une fois en sous-vêtement, pour ne pas précipiter la mise à nu, entamez un massage sensuel en faisant glisser vos mains et votre bouche le long de son corps, sans omettre d’effleurer toujours sexe et seins… Ecoutez toujours ses réactions et insistez là où ça fait du bien.

Les zones érogènes secondaires

Lors de vos caresses, prenez le temps d’explorer toutes les zones de plaisir de votre partenaire : le cuir chevelu délicatement massé, les paupières tendrement embrassées, le lobe de l’oreille à peine mordillé, la nuque embrassé, l’intérieur des cuisses, le long de la colonne vertébrale, le pli des genoux… et caressez ensuite doucement ses seins, léchez délicatement ses mamelons puis approchez-vous de la zone sexuelle en vous arrêtant autour de l’aine et du bassin. Encore une fois, ayez toujours conscience du plaisir de l’autre pour orienter vos caresses.

Le vif du sujet

Une fois que vous avez fait frémir la demoiselle sous vos mains habilement baladeuses et votre bouche délicieusement vagabonde et que vous sentez son corps en émoi, il est temps de rentrer dans le vif du sujet et de vous consacrer désormais au temple de son intimité. A l’aide de votre bouche, vous allez réveillez doucement son clitoris en tournant autour à l’aide de votre langue avant d’entamer un franc et langoureux cunnilingus

Le vif du vif du sujet

Pour aller encore plus loin dans l’aventure et pour qu’elle vous supplie définitivement de venir la saisir complètement, partez à la rencontre de son point G… Une fois la demoiselle bien excitée par votre somptueux cunnilingus, glissez votre index dans son sexe, empreinte digitale vers le haut, sur environ 4 cm, jusqu’à sentir une zone un peu plus rugueuse et gonflée. Appuyez alors délicatement, en pliant votre index comme si vous faisiez signe à quelqu’un d’approcher… Certaines femmes décolleront au quart de tour, submergées de plaisir, quand d’autres ne ressentiront qu’un massage intime plaisant : dans tous les cas, le jeu en vaut d’essayer la chandelle !

Les variantes

Il y a d’autres façons d’accéder au haut de rideau avant la galipette, et pour les plus aventureux, des voies moins classiques pourront tout aussi bien, voir mieux, vous permettre de conduire la demoiselle au dessus des nuages…

Le scénario coquin

Vous aimez les déguisements et les jeux de rôle ? C’est un excellent moyen de pimenter votre vie sexuelle et d’explorer de nouvelles pistes de plaisir. Il s’agit de faire monter l’excitation grâce au scénario que vous aurez préalablement mis au point… Infirmière très concernée par son patient, policier qui abuse de son pouvoir, soubrette qui travaille même la nuit… Vous trouverez forcément chaussure à votre pied pour prendre ce dernier !

Les préliminaires au milieu de tout le monde

Difficile de chauffer sa moitié au milieu d’un restaurant, sur une piste de danse ou dans la rue ? Pas si vous êtes munis d’un vibreur et sa télécommande…  tandis que la demoiselle erre l’air de rien avec un masseur intime en elle, monsieur tient la télécommande et envoie des vibrations quand bon lui semble… De quoi rentrer à la maison ardemment émoustillés !

Lyla 2

Entravez les sens

Certains accessoires comme les menottes ou le bandeau vous permettront d’explorer de nouvelles pistes de plaisir. Suivez les étapes conseillés ci-dessus mais en aveuglant la demoiselle à l’aide d’un bandeau et/ou en lui attachant les poignets et ses sensations seront décuplées ! Le fait d’entraver certains sens permet de développer les autres…

Utilisez des sex-toys

Si vous voulez faire monter votre partenaire plus vite et à coup sûr, vous pouvez faire appel à un peu d’aide grâce à votre boîte à outils coquins. Nul besoin que la belle soit habituée à la machinerie vibrante, optez pour un masseur externe discret qu’il suffit d’apposer contre le clitoris sans aucune insertion nécessaire. Frissons de plaisirs garantis !

Littérature et cinéma

Pour vous aider dans votre quête de l’excitation de la partenaire, vous pouvez entamer la lecture de textes érotiques sulfureux ou opter pour une soirée dvd particulière… Si la demoiselle est ouverte à l’expérience, la visualisation d’un film x à deux s’avèrera particulièrement efficace pour vous faire bouillonner. Et si vous aimez le fait maison, vous pouvez filmer quelques fois vos ébats pour les revoir lors de vos prochains préliminaires ou écrire vos propres fantasmes coquins avant de les lire en couple !

Le temps d’une allumette

Les possibilités pour attiser la flamme du désir féminin sont donc nombreuses et le secret réside avant tout dans l’écoute des envies de l’élue de votre corps. Oubliez l’effleurement des paupières si elle réclame du BDSM sans retenu et laissez tomber les menottes et le fouet si elle a l’embrasement timide. Quant à la durée de ces fameux préliminaires, il n’y a qu’une seule règle : on fait craquer l’allumette jusqu’à ce qu’elle prenne feu !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.