La Stimulation du Clitoris ou l’Art de Mener le Bouton Magique à la Baguette

Unique organe du corps humain à n’exister rien que pour le plaisir, il serait dommage de décevoir la nature si bien faite en n’exploitant pas pleinement ce présent généreux qu’elle nous fait : le clitoris.

Se caresser le clito

Avec ses 8000 terminaisons nerveuses, cette petite boule de nerf est l’un des plus sûr chemin vers l’extase, à condition de savoir mettre en lumière les trésors qu’il recèle à l’aide de quelques principes simples mais terriblement efficaces.

Alors pour que cette quête des plaisirs clitoridiens en couple ou en solitaire se conclue par des pics orgasmiques à couper le souffle, entrecoupés de montagnes extatiques à hurler, voici quelques conseils pour une stimulation réussie !

Quelques tactiques avant l’assaut

Où le trouver ?

Avant de vous lancer à corps perdu et comblé dans la stimulation clitoridienne, encore faut-il savoir où il se trouve… Contrairement à d’autres points de plaisir tels que le Point G ou le « deep spot », le clitoris est plus facilement identifiable puisqu’il se situe à l’extérieur du vagin, un peu au-dessus de l’orifice vaginal. Il se présente sous la forme d’une petite boule d’un diamètre oscillant en moyenne entre 0,5 et 1 cm. Il sort de sa cachette lorsque le désir monte, mais s’abrite le reste du temps sous une enveloppe protectrice que l’on nomme le capuchon.

Comment l’apprivoiser ?

Comme tout vient à point à qui sait attendre, ne vous précipitez pas sur le clitoris de votre partenaire sans une transition à propos. En effet, pour que ce dernier déploie tout son attirail de plaisir, il faut d’abord entamer quelques préliminaires qui faciliteront le remplissage des objectifs… Douces caresses sur les zones érogènes secondaires, échanges de baisers fougueux, tensions érotiques ou regards de braises pendant toute une soirée… A vous de faire monter la pression !

Comment le faire parler ?

Lorsqu’enfin vous partez à l’abordage de ce point de plaisir réjouissant, n’oubliez pas qu’il est doté de 8000 terminaisons nerveuses et qu’il n’a ainsi pas besoin qu’on y mette toute sa force pour qu’il réagisse… Il est extrêmement sensible, ce qui le rend vulnérable autant au plaisir qu’à la douleur.

Les différentes manières de stimuler le clitoris

Avec les doigts

Humidifiez votre doigt avec votre salive ou à l’aide de la sécrétion vaginale si celle-ci est déjà suffisamment abondante, ou encore utilisez un hydratant intime afin de rendre la caresse parfaitement douce. Faites ensuite de petits mouvements circulaires autour du clitoris, effleurez-le à peine par moment pour faire monter le plaisir. Ne faites pas de gestes trop rapides ni trop brusques et restez à l’écoute de votre partenaire pour adapter vos caresses en alternant doux effleurements et délicieuses pressions…

Avec un pommeau de douche

En solitaire ou en couple, utilisez cet accessoire classique et qui a fait ses preuves, le pommeau de douche et son jet chaud et puissant. Dosez la pression et la température pour éviter les dérapages douloureux et jouez autour de la zone. Monsieur, si vous êtes dans les parages, vous pouvez par exemple passer le jet d’eau le long des cuisses, puis sur le ventre, en évitant sadiquement la zone intime avant de bifurquer progressivement vers le clitoris de madame…

Avec un masseur clitoridien

Rien ne vaut le geste de l’expert pour atteindre les sommets du plaisir ! Il existe de nombreux masseurs clitoridiens qui sauront faire surgir les orgasmes grâce à l’intensité de leurs vibrations ciblées ainsi que la douceur de leurs enveloppes… Et pour jouer avec les sensations et prendre le temps de faire monter le désir, commencez l’utilisation de votre petit vibreur à travers vos sous-vêtements avant de vous rapprocher du vif du sujet…

 

Avec la langue

Grand classique et petit chouchou de la plupart des femmes, le cunnilingus, avec son nom savant latin, a l’immense avantage de proposer une caresse qui sera déjà humide et à la pression plus facilement dosée… Dans cet exercice jubilatoire, l’idée est de faire glisser la langue le long de toute la zone intime en effleurant le clitoris et autour, sans précipitation. Encore une fois, soyez à l’écoute de votre partenaire en observant ce qui semble lui procurer le plus de plaisir… Et Mesdames, si vous êtes seules et rêvez de cette si chère caresse intime, vous pourrez vous en remettre à l’expertise linguale d’un accessoire simulateur de cunnilingus !

Avec d’autres accessoires

Si vous êtes d’humeur romantique et douce ou que vous êtes en plein scénario coquin mettant en scène un valet de chambre et sa maîtresse esseulée, un plumeau pourra venir chatouiller doucement le clitoris… Et si vous êtes tentés par quelques aventures à travers les voies du BDSM soft, un petit fouet aux lanières douces éveillera également les plaisirs du clitoris… N’oubliez pas cependant de retenir vos ardeurs, car, pour rappel, ce bouton magique est très sensible !

Avec certaines positions

La plupart des positions du Kâma-Sûtra seront susceptibles de vous offrir une stimulation très agréable du clitoris, cependant, pour que celle-ci soit optimale, privilégiez les positions où Madame tourne le dos à Monsieur. En effet, la Levrette ou l’Emeu par exemple, offrent une configuration où Monsieur peut caresser le clitoris à l’aide de ses doigts, tout en poursuivant ses va-et-vient délicieux… Si vous préférez les yeux dans les yeux, modifiez légèrement le principe du missionnaire en glissant un oreiller sous le dos de la demoiselle afin de renforcer la cambrure et les caresses du pénis sur la zone convoitée… Par ailleurs, Monsieur peut à tout moment se retirer et user de son gland pour caresser le clitoris de Madame avant de retourner au vif du sujet !

La levrette

Avec un sex-toys pour couples

Que vous optiez pour un anneau vibrant ou pour un masseur pour couples, votre clitoris sera toujours grandement sollicité pour son plus grand plaisir ! En effet, tout en profitant des régals de la galipette, d’intenses vibrations viendront en même temps éveiller les délices clitoridiennes…

Avec des changements de températures

Le corps oscillant à peu près toujours dans les parages du 37°C, un fort changement de température stimulera efficacement une zone sensible comme le clitoris. Un petit glaçon délicatement glissé sur le petit bouton rose fera frémir de plaisir la demoiselle ainsi gâtée. Et pour celles qui rêvent plutôt de chaleur, une bougie de massage et sa cire tiède offriront un coup de chaud délicieux. Attention à ne pas utiliser une bougie traditionnelle dont la cire est beaucoup trop brûlante pour cette fragile partie du corps !

Un sommet, plusieurs chemins

Petit en taille mais costaud en plaisir, le clitoris reste le principal atout extatique des dames et nécessite à ce titre une attention toute particulière. Toutes les femmes n’emprunteront cependant pas le même chemin pour goûter à ses délices et il faudra, messieurs, rester très attentifs à l’expression de leurs désirs afin de découvrir quel tour de langue, mouvement de doigt, angle de galipette ou coup de fouet retenu la fera décoller vers des septièmes cieux

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.