La Stimulation du Deep Spot ou l’Art d’Explorer le Plaisir en Profondeur

Le corps humain est peuplé de zones érogènes aux délices qui s’expriment lorsqu’on les caresse, mais nos mains baladeuses ont l’habitude d’errer surtout sur les parties les plus célèbres qui vont du torse aux orteils en passant par le point G des dames ou la prostate de ces messieurs

Les plaisirs du deep spot

Il existe cependant chez les femmes une zone plus lointaine, plus profonde, moins connue, mais qui tend à sortir peu à peu de l’obscurité où elle réside car elle est source d’un pouvoir extatique que certains définissent comme inégalable… Et cette zone spectaculaire porte le doux nom anglophone de « deep spot », c’est à dire de « point profond » et que la science nomme par sa situation « cavité cervicale »…

Où se cache ce lieu de béatitude ? Comment l’atteindre ? Quels sont ses effets dont on murmure les louanges ? Voici quelques pistes qui vous permettront de gravir peut-être cette montagne de plaisirs irradiants !

Qu’est-ce que le « deep spot » ?

Le « deep spot » est en réalité une zone constituée de 2 points de plaisirs qui se situent vers le fond du vagin, juste avant le col de l’utérus.

  • On trouve sur la paroi supérieure du vagin à environ 7 cm le « front spot », pourvoyeur de délices virulents…
  • On trouve sur la paroi inférieure du vagin à environ 9 cm le « back spot », dont les plaisirs sont encore plus extatiques que ceux du précédent !

Comme leur petit camarade le Point G, il s’agit de zones ayant à peu près la taille d’une pièce de 2 euros et qui seraient des points de concentrations de terminaisons nerveuses à l’origine de la sensibilité du lieu.

Pour vous y rendre, le plus simple est d’utiliser un majeur ou un index à l’hygiène irréprochable et de partir explorer les lieux. Madame s’allongera sur le ventre pour goûter les plaisirs du « front spot » et sur le dos pour se régaler des délices du « back spot ». Lorsque le doigt avançant, la sensation est modifiée au toucher, que de fibreux et légèrement rugueux, vous parvenez à une zone plus lisse, vous êtes arrivé !

Comment stimuler le « deep spot » ?

L’importance de l’excitation préalable

Afin de réveiller cette extase potentielle qui sommeille dans le fond du vagin, commencez par des préliminaires langoureux et ne vous aventurez dans la zone qu’une fois que madame est bouillante de désir et prête à l’emploi extatique. Il s’agit en effet d’une exploration relativement en profondeur dans l’intimité féminine, et il faudra une pleine confiance ainsi qu’une solide envie pour que les plaisirs prennent forme !

Stimulation à l’aide de galipettes

Du fait de la position un peu éloignée et de la forme légèrement en creux du « deep spot », l’étreinte n’est pas la voie d’exploration la plus facile, mais elle reste une source de plaisir certaine. Il vous faudra pour cela adopter des positions qui permettent plus facilement à Monsieur d’aller « au fond des choses » comme c’est le cas avec « l’andromaque », « l’enclume » ou « la levrette »…

Stimulation à l’aide d’un sex-toy

Optez pour un accessoire vibrant et légèrement courbé capable de quêtes en profondeur afin de réveiller les terminaisons nerveuses cachées dans votre « deep spot »… Aussi agile et volontaire que soit votre homme, un accessoire pourra être orienté de façon à mettre la main sur la zone convoitée avec plus de précision !

Elise 2

Stimulation digitale

Le doigt détient l’avantage « majeur » d’être lui même pourvu de terminaisons nerveuses qui sauront guider son détenteur où il faut. Il est par ailleurs à la fois pliable pour plus de précision et capable de donner quelques coups de pression correctement dosés pour faire décoller le plaisir.

–> Le front spot

Tandis que madame est allongée sur le dos, impatiente de profiter de votre expertise, glissez votre index ou votre majeur le long de la paroi supérieure du vagin, avec infime douceur et pleine délicatesse. Comme il fut dit quelques lignes plus haut, une fois que vous aurez parcouru les délicieuses stries du vagin et que la zone deviendra soudainement plus douce, c’est que vous serez sur le point de réveiller les désirs.

Pliez alors légèrement votre doigt en exerçant une certaine pression… Au bout de quelques instants de ce massage peu éreintant, votre douce devrait commencer à être parfaitement reconnaissante.

–> Le back spot

Madame allongée cette fois-ci sur le ventre, vous entamerez ce chemin sur la paroi inférieure avec infini tact et doigté, davantage encore que pour la stimulation du « front spot ». En effet, si les plaisirs du « back spot » sont réputés plus extraordinaires encore, la zone est plus sensible et sa stimulation pourra être désagréable chez certaines femmes. En effet, de par la proximité avec le rectum, une sensation de pénétration anale peut surprendre et déplaire… Vous pourrez rassurer madame sur le fait que cette sensation est passagère et que les plaisirs potentiels valent un peu la chandelle, mais il ne faut jamais insister : encore une fois, si l’on n’est pas parfaitement à l’aise et en confiance, les plaisirs resterons tapis dans l’obscurité du lieu…

La stimulation se fait ensuite comme pour le « front spot », en pliant légèrement le doigt et en exerçant une pression un peu plus intense pour faire monter le régal annoncé…

–> Les deux

Il est également possible de stimuler les deux point simultanément. Il faudra pour cela que Madame ait été magistralement excitée préalablement ! En glissant votre majeur et votre index dans le vagin de madame allongée sur le dos, vous n’aurez alors qu’à écarter très doucement vos doigts une fois la zone atteinte et à masser en haut et en bas…

Pourquoi partir à la recherche du « deep spot » ?

  • Pour le plaisir de la quête en couple : Même si vous ne parvenez pas à atteindre ces plaisirs prometteurs, partir à leur recherche est une bonne façon de pimenter votre vie sexuelle en variant les plaisirs !
  • Pour prendre le risque de goûter à un orgasme qualifié de spectaculaire et unique selon le témoignage de certaines…
  • Parce que selon David Shade (lien en Anglais), expert en sexualité réputé aux Etats-Unis et qui a largement contribué à faire connaître le « deep spot », la stimulation de ce point de plaisir profond aiderait les femmes qui n’en ont jamais eu à connaître des orgasmes vaginaux par la suite et à vaincre certaines formes de frigidité.

Pour le plaisir avant l’extase

La vie n’étant pas juste, il faut savoir que si la plupart des femmes seront étourdies par la violence du plaisir de la stimulation du « deep spot », d’autres auront un ressenti moins éblouissant… Dans tous les cas, une vie sexuelle heureuse et épanouie ne dépend pas des orgasmes systématiques et ce type de plaisir exceptionnel ne doit pas devenir une finalité. C’est le fait de partir à sa recherche avec sa moitié qui est un atout pour votre vie intime car partager ce genre d’expérience renforce la complicité et met du sel à vos ébats ! Alors maintenant que vous êtes détenteur de ce savoir théorique et prometteur, il ne vous reste qu’à entamer votre quête du « deep spot » avec plaisir, complicité et profondeur…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.