Caresser les Seins ou l’Art de Peloter avec Volupté

Zone érogène de premier plan, la poitrine féminine est à l’origine de bien de fantasmes et de convoitises et il est rare que les individus de la gente masculine ne soient pas émus lorsque l’une d’entre elle se présente soudainement à leur vue… « Couvrez ce sein que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées, et cela fait venir de coupables pensées. » écrivait ainsi Molière dans Tartuffe

Peloter une dame !

Mais cet objet de désir masculin est également source de plaisir féminin et les seins sont de formidables atouts lors de galipettes effrénées. A condition de savoir les manipuler avec douceur mais habileté et de varier les caresses car dans toute chose admirable et belle, il y a de la fragilité.

Voilà donc pour vous un petit guide du bien caresser pour que vos mains sur leur poitrine les conduisent au septième ciel…

Étape par étape

Avant de vous précipiter sur les seins de votre partenaire, sachez que leur sensibilité varie d’une femme à l’autre et que si certaines auront besoin de caresses à peine effleurées pour bondir, d’autres ne sentiront pas grand chose de vos assauts frénétiques.

Outre le plaisir ressenti, la stimulation des seins aura principalement deux conséquences physiques : la lubrification vaginale et une érection de la poitrine et notamment des tétons. Celle-ci pourra en effet se voir augmenter de 20% par rapport à sa taille d’origine ! Quoi qu’il en soit, il faudra modérer vos ardeurs et mener des caresses progressives pour que le plaisir se montre… Voici un exemple de cheminement de caresses que vous pourrez suivre, des plus douces aux plus appuyées !

Les cils

Rien de plus doux qu’un délicat battement de cil sur le téton. Un petit frisson et une pointe de chatouille avant de poursuivre vers des caresses moins effleurées… Ce baiser papillon sera ainsi une introduction parfaite pour mettre en confiance ces montagnes roses.

Les doigts

Laissez ensuite la place à vos doigts humidifiés par votre salive ou un hydratant intime afin d’adoucir la caresse puis dessinez des courbes autour du sein en remontant doucement vers le téton… Prenez votre temps et surveillez les réactions de la dame pour appuyer là où cela semble faire du bien et éviter les zones qui paraissent trop sensibles.

La main

Utilisez votre paume pour effleurer à peine le téton et le faire ainsi réagir, sans toucher le sein lui-même. Puis une fois que celui-ci semble réveiller et prêt à en découdre, glissez votre main vers la base du sein et saisissez-le avec un peu plus de fermeté.

La bouche

Après ces caresses à pleine main, offrez un mélange chaud froid à la poitrine de votre partenaire en usant de votre langue et de sa tiédeur humide pour prodiguer des caresses sur le mamelon… tout en faisant glisser le glaçon placé dans votre bouche pour stimuler davantage le téton de votre partenaire !

Pour les plus téméraires…

Si le sein de votre douce n’est pas trop sensible, vous pourrez poursuivre en pinçant légèrement les tétons à l’aide de vos doigts ou de vos dents… La petite douleur aigüe mêlée au plaisir érotique en conduira certaines vers les chemins de l’extase !

Quelques variantes

Pour varier les plaisirs et pimenter un peu vos pelotages, vous pourrez également user d’accessoires et d’imagination !

La cravate de notaire

Genre de position sexuelle, elle consiste à placer le pénis entre les deux seins, lesquels sont resserrés par les mains de la dame autour de l’engin masculin, de manière à pouvoir atteindre le but recherché : une masturbation originale ! Cela dit, il s’agit plus d’une caresse de madame pour monsieur que l’inverse…

Le plumeau

Accessoire de plaisir qui offre en outre quelques pistes de scénarios coquins à base de femme ou valet de chambre, les délicates plumes viendront chatouiller avec bonheur et frisson les seins de la demoiselle. Plongez-la dans le noir à l’aide d’un bandeau pour une expérience encore plus fiévreuse…

La nourriture

Si votre dame est particulièrement friande de vos caresses buccales sur sa poitrine, placez sur ces monts délicats du chocolat, des fraises, du jus de fruit qui coule depuis le mamelon jusqu’au nombril… et goûtez à ces différentes saveurs en parcourant la zone de votre langue agile.

Le BDSM soft

Le sein étant particulièrement sensible, il est souvent au cœur de tortures plus ou moins douces et vous pourrez expérimenter ainsi quelques pistes de jeux bdsm… Cire chaude spéciale pour de subtils picotements ou fouet à lanière douce pour une stimulation plus dynamique, les plus explorateurs pourront même expérimenter les pinces à sein…

L’orgasme qui venait des seins

L’orgasme déclenché par les seins n’est pas une légende du XXIème siècle, mais bien une réalité scientifique. Léonard de Vinci déjà représentait les seins reliés au clitoris ! La stimulation du téton entraîne en effet la sécrétion d’ocytocine, cette hormone de plaisir qui vient nous envahir délicieusement au moment de l’orgasme. Ainsi, 24% des femmes parviennent à l’orgasme par la stimulation des seins selon le sexologue Gérard Leleu. Alors avec un peu de chance, vous aussi ferez partie de ces chanceuses qui voient le plaisir les saisir à la gorge !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.