6 Façons d’Occuper Joyeusement les Testicules Pendant la Galipette

Quelle que soit la position adoptée, de la fellation au missionnaire en passant par la levrette ou d’autres contorsions érotiques plus excentriques, il y a toujours au milieu de tout ça ce sac pendouillant dont ne sait pas trop quoi faire : les testicules.

Car bien souvent, le ou la partenaire adverse trop concentré(e) à profiter des parties du corps plus nobles en oublie de s’occuper des roubignoles. Or c’est un tort, car cette paire délicate peut offrir bien des plaisirs supplémentaires à Monsieur si l’on sait s’y prendre. Ce n’est pas pour rien qu’on les appelle les « joyeuses » ! Voici quelques conseils pour que leurs plaisirs s’expriment…

1) La main au panier

Commençons par les bases : touchez-les délicatement en les effleurant du bout des doigts, comme si vous souhaitiez les soupeser. Il faut y aller en douceur car la zone est sensible sans être trop aérien pour ne pas chatouiller. Un coup de pression de trop et c’est la ruine du plaisir qui se transforme en douleur. Une fois que vous les avez dans vos mains délicates, observez la réaction de votre homme. Il devrait être surpris mais content ! Laissez-vous guider ensuite pour connaître son seuil de tolérance lorsque vous passez progressivement de la douce caresse à une prise en main plus ferme…

2) La mise en bouche

Tandis que vous êtes en train d’offrir une escapade prodigieuse au pénis de Monsieur qui profite de votre intérieur buccal, faites une escale du côté des testicules ! Commencez par en laper une doucement avant de la mettre toute entière dans votre bouche, puis la deuxième… La sensation sera des plus agréables pour votre homme, à condition, encore une fois, de modérer vos ardeurs. La succion doit être douce, et les valseuses ne doivent pas danser dans tous les sens.

3) L’exploration des environs

Puisque vous voilà en route vers le sud du pénis, ne vous arrêtez pas en si bon chemin, et occupez-vous également du périnée de votre homme… Le périnée est la zone étroite située entre les testicules et l’anus et qui fait beaucoup de bien quand on la masse. Si vous y allez avec la langue, alternez le lapement des testicules avec celui du périnée, ou consacrez votre langue aux testicules tandis que vos doigts de fée massent doucement le périnée. Observez votre homme pendant ces caresses et vous verrez que la combinaison périnée bourse est gagnante !

4) L’âge de glace et la guerre du feu

Tout comme le reste des zones érogènes nombreuses de notre corps, les testicules sont sensibles au changement de température. Une bougie de massage et sa cire tiède offriront des vagues de bienêtre au mâle caressé… A l’inverse, faire glisser des petits glaçons raffermira l’enveloppe boursière dans une petite pointe de douleur subtile. Et pour une explosion de plaisir, faites un chaud froid en plaçant un glaçon dans votre bouche chaude avant d’aller gober la paire de billes !

5) Le seigneur des anneaux

L’anneau vibrant est un accessoire qui apporte bien des plaisirs comme celui de faire vibrer le clitoris de madame ou encore de stimuler le pénis de monsieur pour le rendre plus dur et plus endurant… Mais ce qu’on sait moins, c’est qu’il est aussi très agréable pour les testicules de monsieur qui s’en vont tambouriner doucement sur cette source de vibrations douces… Par ailleurs, si vous utilisez un modèle d’anneau vibrant particulièrement flexible, monsieur peut même enserrer ses testicules dans l’anneau pour qu’ils soient au premier rang des vibrations !

6) Le petit vibreur

Si vous possédez un vibromasseur aux ambitions vibrantes qui peuvent être modérées, utilisez-le pour titiller doucement les testicules en passant la pointe de l’outil sur les deux chanceux. Si monsieur est trop sensible, vous le saurez assez vite. Évitez par ailleurs d’y aller par surprise, cela pourrait figer votre homme sur place… Pendant l’ébat en lui-même, vous pouvez également partager un vibreur en le faisant glisser sur le clitoris puis tout au long du pénis avant de terminer sa course sur les testicules.

Mystère et boules

Si vous n’êtes pas atteint d’orchidophobie, (qui n’est pas la peur des orchidées mais celle des testicules) vous pourrez ainsi combler votre homme et le surprendre en même temps par votre initiative bienvenue ! Certains mâles sont cependant beaucoup trop sensibles de la zone et ne profiteront malheureusement pas de ce plaisir particulier. Il est donc primordial d’établir une communication limpide et sans tabou pour que tout se passe bien. Et une fois que vous maitriserez son plaisir testiculaire, votre pouvoir dans le couple n’en sera que plus grand car c’est bien connu que c’est en tenant son homme précisément de ce côté, qu’on en a le contrôle !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.