6 Excuses Ridicules Entendues par des Médecins Pour Justifier l’Accident Sexuel

« Ce n’est pas ce que vous croyez… » est une formule très tentante lorsqu’on est pris en flagrant délit d’un acte un peu honteux. Et certains sont capables d’aller très loin dans le mensonge improbable pour éviter d’admettre l’inadmissible. L’erreur est humaine, mais pas toujours avouable.

6 Excuses Ridicules Entendues par des Médecins Pour Justifier l’Accident Sexuel

Et les médecins sont les premiers à entendre les excuses les plus abracadabrantes quand un patient dans une position délicate après accident sexuel, tente de donner une raison à des kilomètres de toute logique. Voici 8 des pires excuses répertoriées par le site anglais Mirror.co.uk !

1) « Je passe l’aspirateur nu pour raison médical »

Les personnes qui, comme cet homme, sont allergiques à la poussière confirmeront peut-être ? Pour éviter que cette poussière ne s’accroche aux habits, il semblerait qu’il vaille mieux passer l’aspirateur en tenue d’Ève. L’expérience n’est cependant pas sans danger, puisque lorsque ce monsieur s’est endormis à côté de sa machine, épuisé par le ménage, son sexe s’est alors soudainement fait aspirer dans le tube.

Taux de crédibilité : 2/10

C’est dommage que la victime ait avancé la cause allergique doublé de la sieste à côté d’un aspirateur allumé. Elle se serait contentée de dire qu’elle avait trop chaud pour justifier le nu et qu’elle avait trébuché pour expliquer l’accident et on l’aurait peut-être crue…

2) « Je voulais savoir ce que ça faisait d’être une poule »

On aimerait tous connaître les sensations si on était quelqu’un ou quelque chose d’autre. Vouloir expérimenter une autre existence est une preuve d’empathie. C’est donc tout naturellement que cet homme arrivé à l’hôpital avec un œuf de pâques en plastique dans les fesses a expliqué qu’il avait voulu savoir comment c’était d’être une poule qui pond un œuf…

Taux de crédibilité : 7/10

Quand un homme arrive avec quelque chose coincé dans les fesses, on soupçonne toujours une volonté de profiter des plaisirs prostatiques. Mais l’excuse de cet homme est intéressante puisqu’elle est beaucoup plus stupide que l’explication érotique, ce qui lui donne une certaine force de persuasion.

massage prostatique

l’Art du Massage Prostatique ou Comment Allumer la Lumière au bout du Tunnel

LIRE LA SUITE

3) « Un canard m’a déchiré le scrotum »

La victime s’est présentée aux médecins avec la peau des bourses déchirée, en expliquant qu’un canard était à l’origine de cet accident. Ce que cet homme n’a pas voulu admettre immédiatement, ce sont les circonstances exactes de l’accident… L’homme mettait des miettes de pain autour de son sexe, pour que les canards viennent le picorer. Jusqu’au moment où un canard a voulu partir avec une « boulette » de pain.

Taux de crédibilité : 9/10

On lui enlève un point pour ne pas avoir donné tous les éléments de l’histoire dès le début. Mais une fois intégralement présentée, elle est trop improbable, ridicule et humiliante pour avoir été inventée…

4) « Je me suis endormi en écoutant de la musique »

Un adolescent est venu voir un médecin parce qu’il ne parvenait plus à uriner… Lorsque le jeune homme a baissé son pantalon, le médecin a pu constater que des écouteurs pendaient de son sexe. Il avait coincé la prise dans son urètre… Et l’adolescent était évidemment le premier surpris de les trouver là. Il s’était endormi en écoutant de la musique, et à force de remuer dans son sommeil, les écouteurs étaient parvenus à entrer là où ils ne devaient pas.

Taux de crédibilité : 1/10

A moins d’avoir des écouteur rigides et très fins, un urètre gigantesque et aimanté et un sommeil plus qu’agité, voire d’être somnambule, cette histoire est difficile à croire…

5) « J’ai mangé de la soupe de carotte »

Un homme est allé voir un médecin pour se faire retirer une carotte coincée dans le rectum. Plutôt que de ne rien dire au médecin qui préférait ne pas poser de question, l’homme passait son temps à se demander comment cela avait pu lui arriver, allant jusqu’à interroger le médecin pour savoir si c’était possible que ce soit lié au fait qu’il ait mangé une soupe de carotte deux jours plus tôt…

Taux de crédibilité : 3/10

Ce qui donne des points à notre victime, c’est le fait qu’il ait posé la question plutôt que d’y être allé sur un ton affirmatif. Il a préféré vérifier son mensonge avant de l’affirmer, ce qui est le signe d’un peu de lucidité.

6) « J’aime faire de l’art en étant nu »

Les artistes sont des personnes aux mœurs incomprises. Un homme était parvenu ainsi à coincer son pénis dans le trou du manche de ciseaux destiné au doigt. Voulant expliquer comment son sexe avait pu se trouver dans ce lieu étrange, il raconta au médecin qu’il aimait faire de l’art entièrement nu. Il s’était endormi près de ses ciseaux sur son œuvre inachevée…

Taux de crédibilité : 5/10

Ce qui plaide en la faveur de l’artiste, c’est que l’attrait érotique d’un manche de ciseaux est peu évident. De plus, il admet aimer faire de l’art en tenue d’Ève, ce qui est déjà une forme d’aveu intime. Mais les accidents du sommeil sont trop peu probables…

Sans mentir

Si vous vous retrouvez dans une situation similaire, mieux vaut dire toute la vérité, rien que la vérité à votre médecin. Vous vous éviterez une humiliation supplémentaire inutile, vous aiderez votre sauveur à mieux appréhender ce qui vous arrive et vous pourrez bénéficier de conseils éclairés pour la prochaine fois que l’envie vous prend d’explorer votre anatomie sans préparation.

Des accidents pendant l'amour

Le Côté Obscur de la Force des Ébats : Quelques Accidents de Galipette

LIRE LA SUITE