6 Explications à la Nausée Après le Sexe ou les Haut-le-cœur des Corps en Désaccord

Tout s’est déroulé parfaitement, votre galipette était époustouflante… Il y avait tout : la tendresse, la volupté, la ferveur, l’osmose, les orgasmes, l’intensité et le lâcher prise. Vous devriez maintenant profiter de votre repos post-galipette serein et mérité. Mais les choses ne se déroulent pas ainsi. Pour une mystérieuse raison, voilà que vous êtes pris d’une nausée aussi soudaine que désagréable.

nausee et sexe

Après la sensation de plaisir et de bonheur, voilà que l’envie de stupre laisse sa place à l’envie de vomir. Nous sommes sincèrement désolés pour vous, ce sont, hélas des choses qui arrivent. Pas très souvent, heureusement, mais il y existe plusieurs explications à ce mal-être post-sexe. Voici ces principaux responsables et quelques conseils pour que ça n’arrive plus…

1) La galipette endiablée

Si vous avez tenté toutes les positions avec la ferveur la plus extrême, et que votre corps a ainsi été bringuebalé dans tous les sens, votre nausée peut venir de là. Tout comme dans les routes de montagne sinueuses ou sur une mer agitée, votre corps qui remue d’avant en arrière, de gauche à droite, de haut en bas… peut finir par se sentir nauséeux.

Si vous êtes sensible au mal des transports, ralentissez la cadence lors de votre prochaine galipette. Jusqu’à ce que vous trouviez votre rythme, celui qui vous permet de prendre votre pied sans nausée !

2) Les orgasmes

On ne va pas vous suggérer d’arrêter les orgasmes. Ce serait contraire à toutes nos croyances… Il n’empêche, ces accès de bonheur vertigineux pourraient ne pas être étrangers à vos tourbillons dans le cœur. En effet, votre utérus se contracte pendant l’orgasme, une réaction anatomique assez violente qui peut entraîner un mal-être soudain. Certaines femmes ressentent même des douleurs dans la zone toute de suite après l’orgasme.

Une gynécologue américaine, le Docteur Erin Carey, recommande de prendre des anti-inflammatoires avant le rapport pour contrer la réponse du corps à ce remue-ménage interne. Et ne profiter plus que du plaisir promis…

3) La pénétration profonde

C’est l’une des causes les plus fréquentes à la nausée post sexe. La pénétration qui va au-delà des limites confortables, en allant frapper un peu trop proche du col de l’utérus. Ce qui peut créer un malaise…

Si cela vous arrive, allongez-vous sur le dos, relevez les jambes et respirez calmement. Les symptômes devraient partir. Et pour vos prochaines galipettes, évitez les positions qui vont trop au fond des choses

4) Un fibrome ou un kyste ovarien

Si aucune des 3 causes précédentes ne correspond à votre situation, il vous faudra peut-être vous pencher du côté de problèmes de santé plus embêtants. Au cours des rapports sexuels, le pénis de votre partenaire pourrait aller titiller un kyste ovarien ou un fibrome, ce qui expliquerait la sensation désagréable qui suit… Vos organes génitaux réagissant à la mise en lumière de la présence de ces intrus.

Afin de vous assurer que tout va bien ou pour vous soigner si c’est nécessaire, demandez l’avis de votre gynécologue. Il ou elle est le mieux placé(e) pour vous aider à découvrir un éventuel souci.

5) Une réaction émotionnelle

Si vous n’êtes pas heureuse dans votre couple, que votre partenaire ne vous traite pas suffisamment bien, que vous n’êtes plus vraiment amoureuse… La nausée peut provenir tout simplement d’une forme de dégoût. Vous n’avez plus envie de partager cette intimité ultime avec cette personne. Peut-être que vous le savez, peut-être que c’est inconscient.

Cela peut aussi ne pas avoir de lien avec votre partenaire du moment mais plutôt avec un traumatisme antérieur… En faisant l’amour, des images ou des sensations d’une épreuve plus ancienne ressurgissent. Et alors la nausée est une réaction à l’angoisse provoquée.

Pour venir à bout de ces réactions, vous pouvez en parler avec votre partenaire si vous vous en sentez capable ou consulter un psychologue qui pourra vous aider.

6) Avaler…

La semence masculine n’a rien d’un nectar divin qui sublime les papilles gustatives. Si vous avalez cette offrande intime de votre partenaire, vous pourriez bien avoir une petite réaction de rejet…

Pour vérifier si votre nausée vient de là, retirez votre bouche à la dernière seconde la prochaine fois que vous faites une fellation… Et laissez monsieur épancher son plaisir à l’air libre ! Si la nausée n’est plus là, vous avez trouvé l’origine.

Rendre l’envie de rendre

Nous n’avons pas évoqué ici votre repas pris juste avant la galipette et qui pourrait expliquer une nausée soudaine. La galipette chevronnée ne se marie pas bien avec la digestion d’un plat copieux. Surtout si ce dernier a été passablement arrosé d’alcool. Vous trouverez peut-être la cause et la solution à vos nausées post-coïtales grâce à ce petit résumé, mais si le problème persiste et que l’origine reste inconnue, demandez l’avis de votre gynécologue.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.