Comment Rendre un Homme Fou ?

Nous possédons toutes et tous un grain de folie qui sommeille en nous et qui ne demande qu’à exploser sans pudeur aux yeux d’un monde parfois trop dans les rails. Et passer un peu de temps avec une case en moins à l’occasion, fait souvent le plus grand bien.

apprenez à rendre votre homme complètement dingue !

Mais comment s’y prendre pour en ôter une à notre homme ? Comment faire ressortir son côté désaxé ? Comment le faire dérailler d’amour ? Le déséquilibrer de désir ? Lui faire perdre la raison de plaisir ? le rendre dingue de colère ? Ivre de jalousie ?

Voici donc un petit guide visant à lui faire sortir la raison de ses gonds selon votre envie du moment ou en fonction de ce qu’il a mérité.

Fou de joie

Vous avez envie de lui faire plaisir, de le voir sursauter de joie et faire la danse de la victoire en pleine rue tellement il est heureux ?

Dans le contexte quotidien

Offrez-lui le cadeau dont il rêve, un cadeau associé à sa passion. Cela lui fera d’autant plus plaisir si vous ne semblez pas la partager par ailleurs. Si par exemple il collectionne les fossiles de coquillage, partez à la recherche de la perle rare, ou guettez l’exposition qui pourrait y faire référence dans votre région ! La joie sera d’autant plus immense si la surprise l’est aussi.

Sur le plan intime

Accordez-lui la gâterie ultime, celle à laquelle il ne s’attendait pas et qui devrait le laisser sans voix : Engagez une strip-teaseuse à domicile qui lui fait son numéro avant de vous le rendre, ou filmez vos galipettes spécialement audacieuses et faites en un dvd pour le souvenir, testez le côte à cotisme dans un club spécialisé ou emmenez-le à une soirée artistique érotique, mettez-lui une série d’accessoires intimes dans les mains qu’il peut utiliser à sa guise (œuf vibrantvibromasseur, fouet, menottes…). Montrez-lui que vous avez son plaisir à cœur !

Fou d’amour

Vous aimeriez qu’il rampe à vos pieds d’amour et de dévotion, qu’il vous fasse sentir que vous êtes sa princesse, sa reine, son unique, son joyau, son trésor d’Ali Baba, son diamant plein de carats, et qu’il aille le hurler à tous les passants ?

Dans le contexte quotidien

Ne soyez pas avare de compliments (sans en faire trop !), particulièrement en public, lorsque vous avez un auditoire attentif. Ne vous sous-évaluez jamais, ne critiquez pas non plus sa famille ou ses amis. Dosez les temps ensemble pour que ni vous ni lui n’ait une sensation d’étouffement et gardez-vous des moments juste pour vous. Montrez que vous avez besoin de lui  et donnez-lui la même impression. En bref : soyez indispensable mais jamais envahissante !

Sur le plan intime

Montrez-lui qu’il vous procure du plaisir pendant vos ébats ou guidez-le pour qu’il vous en donne. Ne simulez pas ! Aucun de vous n’en sortira gagnant à moyen terme. D’abord parce qu’il risque de finir par s’en rendre compte, ensuite parce que vous ne rejoindrez pour ainsi dire pas le chemin de l’épanouissement par cette voie… Expérimentez des choses ensemble et qui vont forger votre intimité commune, ces petits trucs qui n’appartiendront qu’à vous.

Fou de désir

Pour vous avoir, il va falloir qu’il supplie, qu’il vous désire à s’en taper la tête contre les murs et à en faire des roulades sans les mains. Il faut qu’il en ait des spasmes et des frissons et qu’il ne vous gagne uniquement qu’après une victoire méritée.

Dans le contexte quotidien

Au-delà de l’intimité du lit, vous pouvez le rendre fou du désir d’être avec vous, de savoir ce que vous faites, d’où vous êtes ! Pensez à la maxime « Fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis » : sachez rester silencieuse quelques heures et donnez-lui des infos au compte goutte pour le rendre accro au moindre de vos messages !

Sur le plan intime

Glissez une photo de vous en tenue d’Eve sous son oreiller ou dans son sac avant de partir travailler. Envoyez-lui ensuite des sextos bouillants tout au long de la journée. Et le soir, quand vous vous retrouvez, prolongez l’attente en sortant étrenner votre masseur à télécommande dans des lieux publics ou en lui annonçant que vous avez oublié vos sous-vêtements… Lorsqu’enfin vous passez la porte de chez vous, poursuivez le supplice: effeuillage, lecture de récits érotiques, extraits de films, jeux érotiques… Attendez la dernière minute, lorsqu’il est sur le point de hurler, pour enfin vous abandonner dans ses bras fébriles.

Fou de Plaisir

Vous voulez lui en mettre plein le corps et la vue, qu’il passe la nuit la plus inoubliable de sa vie, qu’il s’en rappelle encore dans 70 ans et qu’il vous considère comme une femme d’un rang supérieur, un genre d’extraterrestre du sexe car ce n’est pas possible en vrai ?

Dans le contexte quotidien

Le plaisir est surtout dans l’intimité ci-dessous…

Sur le plan intime

Soyez active et prenez les choses en main, plus particulièrement la chose… Embrassez langoureusement ses tétons et autres zones érogènes, titillez chacune des parties de son sexe avec votre langue… s’il est suffisamment chaud et volontaire, occupez vous de sa prostate pour le transporter dans le plaisir plus loin encore qu’il n’a jamais été. Guidez-le pour que votre extase soit au maximum, les hommes adorent sentir le désir de leur partenaire. Il est proportionnel à leur excitation ! N’hésitez pas à le surprendre en lui proposant quelques innovations tant sur le lieu des ébats que sur la façon de les mener. Adaptez-vous à ses envies : certains hommes adorent être les esclaves des désirs de leurs dames quand d’autres sont excités à l’idée d’être parfaitement maître de la situation et de sentir entre leurs bras que vous n’êtes qu’une petite chose fragile et docile…

Fou de rage

Il n’a pas été très sage et il va devoir le payer. Votre bonheur n’a pas été sa priorité ses derniers temps et si la terre a continué de tourner, ce n’était pas suffisamment autour de vous. Tant pis pour lui, il va vous remarquer.

Dans le contexte quotidien

Vous pouvez prendre les exemples donnés dans la section « le rendre fou de joie » et appliquer exactement l’inverse. Vous pouvez ainsi réduire en gravier sa collection de fossiles de coquillages ou attaquer partout là où c’est efficace : découper l’extrémité triangulaire de toutes ses cravates, appliquer de la colle forte sur les côtés de l’écran de son ordinateur portable avant de le refermer pour toujours, donner libre court à votre imagination destructrice sur son moyen de locomotion, vous pointer à son bureau et faire un esclandre sur le thème de votre choix…

Sur le plan intime

Appliquez les conseils donnés plus hauts pour « le rendre fou de désir » et quand il est à point, allez vous coucher en le laissant seul et bouillant. Vous pouvez également dénigrer ses aptitudes sexuelles pendant qu’il tente une approche de votre côté, ou pire, devant ses amis ! Enfin, en pleine galipette, hurler le nom d’un autre homme. Il ne devrait pas garder son flegme très longtemps…

Fou de jalousie

Il est bon de lui rappeler de temps en temps qui est la plus belle, la plus intelligente, la plus exceptionnelle… Et le meilleur moyen qu’il s’en souvienne, c’est que ce soit les autres qui le lui rappellent ! Il y a évidemment deux motivations distinctes dans cette volonté de titiller son égo de mâle dominant : l’envie qu’il montre qu’il tient à vous ou celle qui consiste à le punir et qui rejoint la catégorie précédente… A vous d’ajuster l’intensité des conseils ci-dessous en fonction.

Dans le contexte quotidien

Passez du temps avec d’autres hommes que lui, des amis, collègues, connaissances, et n’hésitez pas à être un peu tactile avec eux quand vous sentez que votre homme vous regarde. Parlez de ce nouveau au travail qui est particulièrement intelligent, tellement drôle et devant lequel toutes les femmes sont en pâmoison… Ne rejetez pas directement un homme qui vous aborde alors que le vôtre est dans les parages, utilisez les réseaux sociaux et multiplier la présence masculine dans vos contacts facebook ou twitter et faite le lui savoir.

Sur le plan intime

Racontez-lui vos fantasmes du jeune garagiste ou du riche avocat alors qu’il n’est ni l’un ni l’autre… Remémorez-vous à haute voix cette capacité exceptionnelle qu’avait votre ex à vous faire grimper au rideau.  Evoquez la possibilité d’un plan à trois avec un autre homme de votre choix…

Fou dangereux

Les raisons pour lesquels vous aimeriez le transformer en bête féroce vous appartiennent, mais si vous êtes du genre à aimer les sports extrêmes ou les réconciliations ardentes sur l’oreiller…

Sur le plan général

Il vous suffit pour cela de suivre à la lettre les conseils pour « le rendre fou de rage », de les associer à ceux recommandés pour « le rendre fous de jalousie » et de veiller à ce que, durant tout le temps où vous les appliquez, il soit en permanence armé d’un couteau, arme à feu quelconque, arbalète, grenades… S’il est du genre chevalier blanc défenseur de sa blonde, vous pourrez également le rendre fou dangereux en lui indiquant qu’un homme vous a malmenée !

Sur le plan intime

Attachez-le à votre lit comme pour le début de caresses et d’étreintes qui s’annoncent bien, puis, une fois bien ligoté, déclarez lui non pas votre flamme mais votre hargne. Racontez-lui vos aventures avec d’autres hommes pas plus tard que la semaine dernière (n’hésitez pas à romancer), rabaisse-le, faites lui comprendre à quel point il est inintéressant et laid et quand vous sentez qu’il est bien chaud, envoyez-lui de quoi se détacher, clé ou ciseaux, puis courez les plus vite possible : il devrait être à point !

Fou à lier

Si vous parvenez à le rendre tour à tour et dans un temps assez bref, à la fois fou de plaisir, de désir, d’amour, de jalousie, de rage et fou dangereux et que vous demandez ensuite à ses amis de lui faire croire que vous êtes en réalité morte au XIXème siècle, vous devriez réussir à le rendre assez facilement fou à lier avec une certaine perfection, façon entonnoir sur la tête et promenades nues en sautillant à travers la ville.

Ramenez-le ensuite à la raison et chez vous, et faites-vous pardonner quelque part sous une couette en lui montrant tous vos charmes bien réels et merveilleux pour une réconciliation câline et garantie, car quand la belle montre sa lune, il n’y a vraiment que le fou qui regardera le doigt…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.