Ma Première Fois Avec LOKI : Témoignage d’un Fan !

Les témoignages d’utilisateurs LELO se suivent et ne se ressemblent pas : voici un jeune homme anonyme qui nous livre ses impressions après quelques instants délicieux passés en compagnie du masseur prostatique LOKI.

Je suis arrivé aujourd’hui à un certain niveau d’expérience en matière de plaisir anal. Je suis passé progressivement au fil des ans à des accessoires de plaisir pour utilisateurs plus expérimentés, notamment pour certaines pratiques comme le pegging.

Je pense que BILLY de LELO est un sextoy anal parfait pour les débutants avec son diamètre raisonnable (c’était d’ailleurs mon premier masseur prostatique), mais j’ai fait du chemin en terme d’expérience anale depuis. C’est pourquoi j’étais très excité de découvrir que LELO proposait désormais un sextoy anal plus gros, et je savais qu’il fallait que je l’essaye !

Premières impressions

La première impression est toujours la plus importante et LELO, comme à son habitude, sait y faire en matière de présentation. Quand j’ai acheté LOKI sur leur site internet, j’étais déjà très excité en pensant à tout ce que je pourrais faire avec. Et quand je l’ai eu dans les mains, dans son magnifique emballage sous sa petite fenêtre en plastique, j’étais encore plus excité et déjà très content de l’avoir acheté avant même de l’avoir essayé.

Une fois sorti de sa boite, j’ai commencé tout de suite à parcourir les différents modes, et quand je l’ai poussé jusqu’à la puissance maximale, j’ai su qu’on allait passer du bon temps ensemble. Là où la plupart des sextoys anaux ne proposent que des vibrations tout juste suffisantes (y compris BILLY selon moi, désolé LELO !), LOKI offre un véritablement vrombissement spectaculaire.

En action

Je peux déjà dire que dès la première utilisation et à chaque fois depuis, toutes mes sessions se sont conclues par un magnifique orgasme. Je n’en attendais pas moins.

Lorsque l’extrémité commence à toucher mon anus (avec une bonne dose de lubrifiant), elle ne tarde pas à entrer en douceur et confortablement. Mais même en tant que vétéran des jeux anaux, je dois dire qu’il est très vite un peu trop gros, plus que ce à quoi je m’attendais. J’avais un peu surestimé mes capacités ! Il vaut mieux commencer par se chauffer un peu avec un petit sextoy ou avec le doigt avant d’insérer LOKI.

Ce que j’ai particulièrement apprécié en utilisant LOKI de façon plus approfondi, c’est la pression progressive sur la prostate au fur et à mesure de l’insertion. Et une fois qu’il est totalement inséré, il offre des sensations incroyables. Et encore, à ce niveau-là du jeu, je ne l’ai même pas encore allumé !

Rien qu’en le tenant dans vos mains et en le mettant en puissance maximum, ça donne une idée de ce dont il est capable ! Mais une fois qu’il est complètement inséré, la puissance max est BEAUCOUP trop forte pour moi. À 75%, on est déjà à la limite de ce que je peux endurer.

La forme de LOKI en fait plus un plug à garder immobile qu’un sextoy fait pour les va-et-vient. Une fois qu’il est en moi, je préfère le laisser en place et remuer mes fesses autour plutôt que de le faire bouger en moi.

En contractant mon sphincter autour de LOKI tout en me masturbant, je prends énormément de plaisir. Et quand je suis sur le point de jouir, je me concentre sur la pression contre la prostate. Ça crée un orgasme super intense, exceptionnel. J’ai hâte de m’y remettre !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.