BLOG / Pour le Plaisir / Conseils Malins / « Sexe Primé » : Un Recueil de Nouvelles Bouillantes et Glaciales !

« Sexe Primé » : Un Recueil de Nouvelles Bouillantes et Glaciales !

Nos conseils littéraires coquins se poursuivent avec un recueil de nouvelles étonnant : « Sexe primé » paru aux Éditions Tabou… Son auteure, Stella Tanagra, est active sur internet et tient notamment un blog de sexualité où elle se met régulièrement en scène. Elle nous livre ici 10 nouvelles à l’érotisme cru où le danger et l ‘étrange ne sont jamais très loin…

Curieux mélange penserez-vous ? Sur le papier, peut-être, mais dans les faits, cette association de malfaiteurs fonctionne. Car les sensations de peur sont proches de celles du plaisir sexuel

Résumé

À travers 10 nouvelles, Stella Tanagra parcourt toutes sortes de fantasmes et de sexualités débridées, depuis la partouze éthérée en passant par la masturbation alimentée par les films porno ou le sexe brutal et dangereux, le tout ancré dans l’air du temps avec des références écologiques et informatiques notamment… On a même droit à un genre de voyage dans un monde étrange façon « Alice au Pays des Merveilles » ! Vous l’aurez compris : avec le sexe comme prétexte et guide, l’érotisme évolue dans un univers où se mêlent l’étrange et le bizarre.

Extrait

J’avais à peine levé à la main pour prendre de l’élan que tu sentais l’approche de mon fouet et tressautais aussitôt. Tout ton corps s’épandait dans un allégement intense dès que la gifle de cuir s’en allait puis je recommençais. Ensuite j’ai lâché la ceinture et t’ai pénétrée tout en continuant de te fesser de la paume de ma main droite. Tu me disais que l’écho vibratoire de chaque claque produisait une onde de frémissement jusqu’au fond de ton vagin se recroquevillant de contractions sur mon pénis.

On a aimé

L’univers

L’érotisme plongé dans une atmosphère inquiétante, irréelle, presque dangereuse nous plonge dans une dimension inédite extrêmement réussie. C’est sans aucun doute le plus grand atout de ce livre. Cette ambiance unique est à elle seule une raison suffisante pour que vous lisiez « Sexe primé ». Au-delà de l’originalité littéraire réjouissante, cela éveille des sensations uniques chez le lecteur sans cesse renvoyé à ses fantasmes les plus sombres.

La plume

Sans doute cette ambiance si spéciale n’aurait pas su envouter les lecteurs sans un style impeccable. Et celui de Stella Tanagra est largement à la hauteur. Le vocabulaire est riche, la langue est belle, on prend plaisir à tourner les pages pour s’abreuver de ses histoires. Les descriptions érotiques sont quant à elles tout en finesse, sans que jamais une once de vulgarité ne vienne s’immiscer.

On aurait aimé

Une autre couverture

La couverture du livre ne rend pas honneur à son contenu. Au premier coup d’œil, on pense qu’on est devant un recueil banal d’histoires érotiques classiques alors qu’il n’en est rien ! C’est évidemment subjectif, mais il aurait mieux valu une couverture plus énigmatique, plus inquiétante, plus originale, à l’image des histoires que l’on parcourt.

Un peu plus de sexe franc

Le sexe est très présent dans le livre, mais à force de l’enrubanner dans des ambiances étranges, on finit par se sentir un brin frustré par moment. C’est à dire qu’on aimerait avoir parfois une franche partie de jambes en l’air sans ce léger mal être omniprésent…

Au frontière du réel

Cet ouvrage plaira à un public plus large que celui des simples amateurs de récits érotiques. Si vous aimez être un peu bousculé dans vos lectures, que vous avez envie de goûter à quelque chose de nouveau, foncez lire « Sexe primé ». Si en revanche vous avez soif d’histoires érotiques plus classiques avec des ébats rythmés et des fantasmes qui font l’unanimité, mieux vaut vous tourner vers d’autres horizons littéraires !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.