10 Choses à Savoir sur ce Sacro-Sein Mammaire Que Sont les Mamelons Féminins

Même en ce XXIème siècle largement entamé, le sein fait encore scandale, les réseaux sociaux ne veulent pas le voir même en peinture, et on lui a attribué une journée internationale porte ouverte pour qu’il puisse prendre un peu l’air. On cherche encore à le cacher près de 400 ans après la célèbre phrase de Molière « Couvrez ce sein que je ne saurais voir » même lorsqu’il sert à nourrir un bébé… Et bien ce sein qui fascine l’homme en privé mais offusque l’Homme en public, il ne ferait pas tant de bruit s’il n’était doté de son mamelon. Car c’est le mamelon qui crée le frisson, c’est lui que l’on ne veut pas voir. Les contours d’un sein d’accord, un décolleté échancré passe, une poitrine de profil ou façon underboob, admettons. Mais un mamelon ? Trois fois non.

Tout savoir sur le mamelon des femmes

Alors chez LELO, à défaut de le montrer, nous avons décidé d’en parler avec ces 10 choses à savoir sur les mamelons.

1) Les mamelons ne sont pas jumeaux

Tout comme vos seins qui n’ont pas la même taille, la même hauteur, la même profondeur… vos mamelons sont également différents. L’un est souvent plus grand, ou plus haut, ou plus bas que l’autre. Et c’est tout à fait normal. De même, si vous les comparez avec des mamelons extérieurs, vous réaliserez qu’il existe toutes sortes de tailles, formes, couleurs… A chaque femme ses mamelons ! Et lorsqu’on est enceinte, ils changent encore, deviennent parfois plus foncés, plus grands, etc.

2) Tous les tétons ne pointent pas

La plupart des femmes ont les tétons qui sortent du mamelons, tendus vers l’infini et au-delà. Mais environ 1 femme sur 10 a les tétons rentrés dans les mamelons. Il ne s’agit pas d’une malformation ou d’un problème, c’est juste le signe que le monde est vaste et l’humanité complexe.

3) Les glandes aréolaires ont une mission

Les glandes aréolaires appelées aussi glandes de Montgomery en l’honneur du premier médecin à les avoir décrites, sont ces petites bosses disséminées sur le mamelon. Elles sécrètent un liquide qui sert à lubrifier les seins pendant la grossesse et la lactation et qui a également des propriétés antibactériennes pour le bien-être du bambin. Toutes les femmes n’en ont pas le même nombre et leurs tailles peuvent varier, mais tant qu’elles ne grossissent pas ou qu’elles ne sont pas douloureuses, tout va bien !

4) À poil

Il est tout à fait normal de voir des poils pousser sur les mamelons même si cela ne concerne qu’1 femme sur 3 en moyenne. Si la chose vous déplait, vous pouvez vous faire retirer ces poils au laser ou à la pince à épiler. Evitez le rasoir et la cire qui vont vous créer irritation, brûlures et poils incarnés…

5) Ecoulements intempestifs

Si un liquide sort occasionnellement de vos tétons, il n’y a pas matière à s’inquiéter. Cela peut être dû à un effort physique intense, une activité sexuelle, une irritation ou un frottement répété… Et si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, la chose est plus que fréquente. Si les écoulements sont répétés et surviennent sans aucune stimulation, ou que seul un de vos mamelons « fuit », demandez l’avis de votre médecin.

6) Jamais deux sans trois

Certaines personnes peuvent avoir trois tétons et même plus. On découvre le surplus parfois à la naissance, parfois à l’adolescence. Mais la plupart du temps, ce mamelon de plus n’est pas gênant. Il peut au pire être inconfortable mais les cas de mamelon supplémentaire qui ont évolué en cancer sont très rares.

7) L’orgasme des mamelons

Les mamelons sont pourvus d’un grand nombre de terminaisons qui les rendent sensibles à toutes formes de stimulation… Et si certaines femmes n’aiment pas particulièrement qu’on les cajole et les caresse à cet endroit, d’autres au contraire sont capables de se retrouver dans les hautes sphères du septième ciel grâce à cet orgasme du mamelon. On ignore la part de femmes qui peuvent avoir ce type d’extase, mais les témoignages de femmes et de médecins sont suffisamment nombreux pour vous donner l’espoir d’en connaître à votre tour !

8) L’érection du mamelon

Nous avons toutes remarqué que nos tétons pointent dans certaines situations notamment lorsque nous sommes excitées sexuellement ou quand il fait froid… D’après une étude menée en 2016, ce phénomène serait dû à des cellules nerveuses particulièrement concentrées dans la zone. Elles font partie du système nerveux sympathique qui contrôle les mouvements corporels involontaires. En contrôlant les muscles érectiles des seins, elles aident le corps à répondre à différents stimuli et régulent ainsi la température, l’excitation sexuelle, etc.

9) Le mamelon et l’autopalpation

Il est recommandé que les femmes examinent leurs seins régulièrement afin de s’assurer qu’elles n’y détectent aucune boule anormale. Et dans cet examen minutieux, on pense souvent à tâter l’intérieur du sein en quête de grosseurs suspectes, mais il ne faut pas négliger les mamelons. Tout changement de forme, couleur, petite bosse nouvelle, etc. doit être examiné par un médecin.

10) Mamelon et Inflammation

Si vos mamelons deviennent rouges, qu’ils sont chauds, qu’ils vous font hurler dès que vous les frôlez, foncez voir votre médecin ! Ce sont tous les signes de la mastite, une inflammation de la glande mammaire. La chose est très fréquente chez les mères qui allaitent, lorsque du lait bouche une glande, mais cela peut arriver également chez les femmes qui n’allaitent pas. Dans tous les cas, il faut l’avis d’un médecin d’autant que la mastite peut nécessiter un traitement antibiotique.

Duo gagnant

Les mamelons ne sont donc pas qu’une partie négligeable du sein, ils ont en quelque sorte leur propre vie indépendante, leurs problèmes, leurs aspirations, leurs rêves, leurs plaisirs… Et ils représentent mieux qu’aucune autre partie du corps la double puissance de la féminité qui nourrit tout à la fois les nouveaux nés et la libido des hommes…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.