10 Raisons Terre-à-terre de s’Envoyer en l’Air

Sur le Blog de LELO, nous encouragerons toujours nos lectrices et lecteurs à batifoler sans fin dans une quête d’apothéose érotique que rien ne devra jamais entraver. Depuis vos premiers émois voluptueux jusqu’à vos vieux jours coquins, nous prônons la luxure heureuse qui réjouit nos vies. Mais pour convaincre de faire l’amour à foison les éventuels réticents, quelles raisons avancées ? Qu’est-ce qui, de manière générale, pousse la population mondiale à faire la bête à deux dos ? Quelle est la motivation universelle de la copulation ?

10-raisons-terre-a-terre-de-senvoyer-en-lair

Heureusement, des scientifiques américains se sont penchés sur cette question cruciale et ont réussi à isoler 237 raisons susceptibles de nous faire faire des galipettes. Ils ont interrogé pour cela un peu plus de 400 personnes et ont ensuite isolé les 237 réponses distinctes.

Et au milieu de cette liste impressionnante, quelques thématiques se sont dégagées, telles que les raisons romantiques, les raisons philosophiques… ou encore les raisons purement raisonnables et rationnelles, sans érotisme mais avec pragmatisme. Ce sont de ces raisons rationnelles que nous allons parler, afin de vous prouver que le sexe a ses raisons que la raison connaît tout à fait.

1) « Je voulais me tenir chaud »

Les nuits d’hiver sont parfois rudes et si le chauffage ne remplit pas correctement sa fonction, se lancer dans un corps à corps intense est effectivement une solution chauffante pratique et peu onéreuse. En cas de panne prolongée du chauffage, il faudra cependant finir par trouver un autre moyen pour éviter tout risque d’épuisement.

2) « C’est fun »

Voilà une des réponses les plus censées de cette immense liste de 237 réponses. Les explications les plus simples sont souvent les meilleures et ce constat des effets de la galipette est indéniable. Faire l’amour parce que ça fait du bien, sans chercher d’autre prétexte plus complexe, c’est la sagesse même.

3) « Je voulais me reproduire »

En voilà un ou une qui a bien suivi ses cours de biologie à l’école ! Effectivement, si vous avez en tête d’assurer une descendance, faire l’amour est le plus sûr moyen d’y parvenir. Sachez cependant que le résultat souhaité n’arrive pas toujours immédiatement et que madame doit être en période d’ovulation pour que l’alchimie se fasse. On estime que seuls 25% des couples réussissent à attendre un enfant dès le premier mois et 60% au bout de six mois. Rien d’automatique, donc !

4) « Je voulais brûler des calories »

La salle de gym étant parfois loin et les exercices souvent ennuyeux, on aurait effectivement tort de se priver de son couple pour perdre du poids tout en gagnant du plaisir ! Notez cependant qu’il vous faudra vous activer franchement pendant la galipette pour qu’elle soit au même niveau physique qu’un footing de trente minutes…

5) « Je voulais me focaliser sur mon travail, les pensées sexuelles empêchent de se concentrer »

Rien ne sert de tenter d’éviter l’inévitable. Si la pensée coquine vous harcèle, une seule solution : lui donner satisfaction ! Une cause copulatoire encore une fois imparable : donner à votre corps ce qu’il réclame pour qu’il laisse votre esprit tranquille. La résolution de ce problème peut également se faire en solitaire. C’est plus pratique, mais un peu moins efficace dans la durée.

6) « Je voulais avoir un orgasme »

Encore quelqu’un d’avisé qui a su frapper à la bonne porte, même si la galipette n’assure pas automatiquement l’orgasme. Et l’exploration en solitaire est sans doute plus sûre si l’on veut de l’extase à tout prix. En revanche, la quête en solo vous fait passer à côté de la montée érotique des corps qui s’enlacent… Dur dilemme.

7) « Je voulais soulager mes crampes menstruelles »

C’est effectivement l’un des nombreux bienfaits de l’orgasme ! Grâce aux hormones de plaisir sécrétées, la douleur est mise entre parenthèse. Il faudra cependant réussir à convaincre sa moitié, certains étant réticents à l’idée de s’ébattre follement durant la période menstruelle…

8) « Ça faisait un petit moment que je n’avais pas eu de relation sexuelle »

Il y a des abstinences dont on se passe moins bien que d’autres… Il serait dommage de ne pas faire vibrer votre corps après un long silence charnel. Si vous devez convaincre un partenaire de vous suivre sous la couette, vous pouvez toujours tenter cet argument de la nostalgie érotique…

9) « Je voulais voir si j’arriverais à mettre la personne dans mon lit »

Il faut toujours se surpasser, se donner des objectifs pour aller plus loin… Même en matière de sexe ! En revanche mieux vaut se méfier de la performance au moment de la galipette même. Vitesse et endurance sont des outils au service du plaisir, mais pas des fins en soi. Votre puissance érotique se trouve dans l’écoute du corps du ou de la partenaire, pas dans le Guinness des records.

10) « Ça fait du bien »

On ne peut pas mieux terminer notre liste de raisons pragmatiques qu’avec cette réponse qui résume tout l’intérêt de la galipette. A tous les niveaux, le sexe fait du bien : il renforce l’intimité du couple, il offre un shoot de plaisir pendant la galipette, il détend après, il donne confiance en soi, il soulage les douleurs, il aide à dormir… S’il ne fallait garder qu’une seule raison sur les 237, ce pourrait bien être celle-ci !

Sexe rationnel

L’ambition de déterminer toutes les raisons de faire l’amour peut paraître un exercice scientifique étonnant, mais l’intérêt principale de cette étude est justement le nombre déraisonnable de réponses possibles à la question : Pourquoi faire l’amour ? C’est la preuve que les raisons qui nous poussent au sexe sont tellement variées, que chacun(e) y trouve son compte. L’unanimité de l’envie est plus impressionnante encore que les 237 prétextes d’y succomber !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.