L’Absence d’Orgasme ou Comment Courir Après l’Extase

Particulièrement du côté féminin où son mystère n’a d’égal que son formidable potentiel, la question de l’accession aux plaisirs indicibles et spectaculaires que représente l’orgasme est régulièrement posée. Comment en obtenir des beaux, des nombreux, des mirifiques, à coup sûr, sans effort, seule, à plusieurs, sans les mains ? L’orgasme est sur toutes les lèvres

Ne jamais avoir d'orgasme

Mais le plaisir érotique est beaucoup plus riche qu’une simple aptitude à l’orgasme et si l’on en croit les différents sondages effectués ces dernières années, environ 10% des femmes n’ont pas d’orgasme. Et c’est sans compter celles qui ont des difficultés à en avoir ou celles qui ne connaissent qu’un seul type d’orgasme, le plus souvent clitoridien… Mais ce n’est pas la présence d’orgasme qui fait la qualité d’une vie sexuelle.

Et comme l’anorgasmie totale n’existe pratiquement pas, qu’elle est due plus souvent à un contexte extérieur qu’à une éventuelle malformation physique, il nous est assez facile de répondre à la question de Thereza :

Une femme n’ayant jamais eu d’orgasme est-elle normale ?

La réponse est : oui, Thereza, elle est normale. D’abord parce que la normalité orgasmique n’existe pas, ensuite parce qu’on peut difficilement juger de la normalité des individus selon leur aptitude à jouir, enfin parce que le problème vient le plus souvent d’éléments extérieurs et que l’on peut changer les choses dans la plupart des cas. Voici donc, chère Thereza, quelques conseils et indications pour vous aider à y voir plus clair du côté du septième ciel !

Quelles sont les principales causes pouvant expliquer l’absence d’orgasme ?

La prise de certains médicaments

Le plaisir sexuel peut être une victime collatérale de certains traitements médicamenteux et notamment des antidépresseurs. Si vous êtes vous même sous médication pour un problème de santé quelconque, demandez à votre médecin si l’absence de pic de plaisir n’est pas un des effets secondaires de votre traitement et voyez avec lui comment parer à ce problème.

Le manque de confiance en soi

C’est l’un des blocages psychologiques les plus fréquents. Au moment de la galipette, les angoisses de ne pas être la hauteur remontent, la peur d’être ridicule, les complexes physiques… Tous ces petits éléments qui font chuter la confiance en soi rendent le partage érotique stressant. Or le plaisir a besoin de détente pour exploser pleinement !

L’éducation

Autre blocage répandu dans nos contrés judéo-chrétiennes : le poids de l’éducation. Le sexe a parfois été abordé dans l’enfance comme un pêché, quelque chose de mal ou que l’on ne doit faire qu’avec parcimonie et uniquement après mariage… Même en se libérant de ce système de pensée, il reste quelques fois des bribes de culpabilité qui empêchent de se laisser aller au plaisir.

Le manque d’expérience

On ne demande pas son âge à une dame, nous ne ferons pas exception avec vous, chère Thereza, mais il n’en reste pas moins vrai que si vous avez la vingtaine plutôt que la quarantaine, le fait que vous n’ayez jamais connu d’orgasme peut venir du manque d’expérience que vous avez en la matière (ou de celle de votre ou vos compagnons jeunots). Le corps s’apprivoise et l’on en découvre davantage sur ses plaisirs au fil des ans !

Le contexte de vie

Chômage, disputes, maladie… Certains facteurs stressants du quotidien peuvent également empêcher de se concentrer sur le plaisir, que ce soit en solitaire ou en couple. La tête pleine de soucis met ainsi un frein à l’extase. Il faut un esprit libéré pour que l’orgasme pointe son nez.

Les rapports sexuels bâclés

Pour atteindre l’orgasme, il faut du temps, de la préparation et de l’agilité. Si votre partenaire procède à la va-vite et sans application, cela peut expliquer aussi l’absence d’orgasme.

Un problème physique

Nous le disions en introduction, les femmes ne pouvant avoir d’orgasme pour une cause physique, une malformation quelconque sont extrêmement rares. Mais ce qui est rare n’est pas impossible… Si vous avez tout essayé, tout tenté et que vous avez la sensation que le plaisir ne vient décidément jamais, demandez conseil à un médecin.

Comment mettre toutes les chances de son côté ?

En se masturbant

Pour trouver l’extase à deux, il faut commencer par explorer le chemin en solitaire ! Si vous n’arrivez jamais à atteindre l’orgasme, ce peut être parce que vous ne connaissez pas suffisamment les secrets de votre intimité… Et pour les connaître, il faut aller à leur rencontre : que ce soit à l’aide de vos doigts ou d’un masseur intime qui sait y faire, partez à l’aventure coquine !

Gigi 2

En faisant l’amour souvent

C’est en forgeant que l’on devient forgeron, c’est dans l’orgie répétée que vient l’orgasme convoité… Plus vous ferez l’amour et plus vous aurez de chances de rencontrer cet orgasme attendu. D’abord parce que votre corps sera stimulé régulièrement, mais aussi parce que vous vous connaîtrez alors intimement mieux avec votre partenaire : vos points de plaisir n’auront plus de secret !

En faisant de somptueux préliminaires

Il faut reculer pour mieux sauter… En Prenant le temps des caresses langoureuses et prolongées avant de rentrer dans le vif du sujet, on se donne plus de chances de s’aventurer ensuite le chemin de l’extase. N’hésitez pas non plus à utiliser du lubrifiant pour faciliter les caresses intimes…

En faisant des exercices de Kegel

Les difficultés à atteindre l’orgasme peuvent être dues à une mauvaise musculation de votre périnée. En vous adonnant à une routine régulière d’exercices de Kegel, votre vagin sera plus à même de se contracter et de vous apporter ainsi plus de plaisir. Vous pourrez par ailleurs effectuer ces exercices à l’aide de Boules de Kegel de manière à non seulement travailler votre périnée, mais à profiter également de quelques jeux coquins à deux en les utilisant comme un accessoire intime et ludique…

En se relaxant

Comme nous l’avons dit, le stress est l’ennemi numéro un du plaisir. Alors détendez-vous complètement avant de partir à sa recherche. Si votre vie est parsemée de stress, mettez-vous au yoga ou à une forme de médiation de manière à pouvoir faire le vide et rendre votre corps réceptif au plaisir. Et si vous voulez mêler la relaxation à l’érotisme, initiez-vous aux plaisirs tantriques

En stimulant votre imaginaire érotique

L’esprit plein de fantasmes est bénéfique aux plaisirs du corps. En vous nourrissant de pensées coquines, vous vous plongez dans l’humeur adéquate plus facilement ! Alors lisez des récits érotiques, regardez des films coquins, stimulez votre imaginaire à l’aide de toutes vos envies les plus secrètes !

En vieillissant

En avançant en âge, les femmes ont plus de chance d’avoir des orgasmes. Malgré un désir plutôt en baisse, les galipettes des femmes plus mûres seraient en effet bien plus exceptionnelles selon les intéressées ! Tout vient à point à qui sait attendre…

L’orgasme n’est pas une fin

Voilà donc, chère Thereza, quelques pistes qui vous aideront, nous l’espérons, à trouver le chemin du plaisir extatique. Même si, comme nous vous l’avons déjà précisé, une femme qui n’a pas d’orgasme n’est en rien anormale… Ce pic de plaisir ne doit pas être un objectif ultime, les joies érotiques sont multiples et l’orgasme n’est que la plus célèbre et la plus célébrée de toutes… Si ce point culminant et vertigineux de plaisir n’est pas pour déplaire, le plus délectable, c’est avant tout de gravir la montagne plus que d’atteindre son sommet !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.