Quelques Fantasmes Originaux pour Sortir de l’Ordinaire Coquin

Nous avons tous une part de notre esprit consacrée aux roses égarements durant lesquels toutes sortes de rêves coquins stimulent notre imaginaire érotique et participent à entretenir notre désir. Certains de ces fantasmes sont partagés avec bon nombre du commun des mortels comme l’amour fusionnel avec un inconnu du côté des fantasmes féminins ou l’infirmière sexy et absolument dévouée pour ce qui est du fantasme masculin.

Fantasmes originaux

Si ces douces rêvasseries érotiques peuvent sembler de simples promenades intérieures agréables sans importance, elles sont en réalité essentielles pour le bon équilibre de notre vie sexuelle. Elles participent en effet à entretenir notre libido, à garder intact nos désirs et notre envie de galipettes…

Il est donc primordial d’avoir des fantasmes pour maintenir cet équilibre coquin et de laisser s’exprimer l’imagination et les rêves de plaisir. Alors pour vous aider à renouveler votre stock de fantasmes ou pour élargir vos horizons de plaisir, voici quelques idées de fantasmes qui sortent des sentiers ébattus…

Jouez avec les sens

Dans le plaisir, tout est histoire de sens et de sensation… Voilà pourquoi certains apprécient faire l’amour les yeux bandés ou les poignets menottés, car les sens non entravés sont alors exacerbés. Faites appel à vos goûts sensoriels pour les associer à vos désirs coquins !

Le fantasme de la texture

Les sensations de douceurs, de moelleux, de rugosité ou de rigidité participent également à titiller nos sens et certaines personnes sont ainsi très émoustillées au contact de matières comme le cuir ou le mohair ! Songez à la texture que vous préférez, coton, laine, soie, crème ou pâte à tarte crue… et visualisez-vous plongés dans une piscine de cette matière, goûtant aux caresses de votre choix avec la personne qui vous plaît…

Le fantasme du parfum

Nous avons tous connu un parfum envoûtant qu’il ou elle portait et qui a fait naître en nous un sentiment de douce excitation, preuve que l’odorat a une grande influence sur notre désir… Imaginez des saveurs qui vous enivrent particulièrement : chocolat, lavande, musc, café, vin, rose, violette… et associez-les à de tendres étreintes pour vous construire de délicieuses rêveries embaumées : galipette dans un champ de lavande, caresses dans une chocolaterie…

Le fantasme de la musique

Faire l’amour en musique est un fantasme courant et très simple à réaliser, mais vous pouvez pousser le concept plus loin : si vous êtes un amateur absolu de musique classique, par exemple, imaginez-vous en train de faire l’amour entièrement nus, au milieu d’un cercle formé par un orchestre symphonique qui ne joue que pour vous, dans une demi pénombre, tandis que vous êtes sous les feux d’un projecteur, comme les acteurs d’un spectacle érotique… Exhibitionnisme, voyeurisme et musique, pour des rêveries extatiques.

Franchissez les barrières de l’impossible

On a tendance à chercher nos fantasmes dans un entourage plus ou moins direct d’amis, de collègues ou d’hôtesse de l’air… Mais pourquoi se limiter à l’univers étriqué du vrai ? Certains n’hésitent pas à voir plus loin comme les « exobiophiles » qui fantasment sur les extra-terrestres !

Le fantasme hermaphrodite

Même s’il n’est pas des plus courants, ce fantasme de changer de sexe pendant l’acte appartient tout de même à ces rêves éveillés partagés par quelques-uns. Il y a là l’envie de découvrir ce que ressent le sexe opposé pendant les ébats, de vivre le plaisir autrement. Une variante de ce fantasme est celui de posséder plusieurs sexes et de faire l’amour avec une personne dotée d’autant… A la fois un peu inquiétant et en même temps assez tentant !

Le fantasme du personnage

Faire l’amour à un personnage fictif ou mort ou bien s’imaginer être l’un d’eux pendant la galipette ouvre également quelques pistes coquines puisque se voir dans la peau de Louis XIV convoquant ses maîtresses ou de Wonder Woman mettant ses pouvoirs au profit de son plaisir apportera quelques idées à vos jeux érotiques et scénarios coquins

Le fantasme de l’univers

Faire l’amour en apesanteur au dessus de notre belle planète toute bleue que l’on contemple en plein coït est de l’ordre du fantasme de l’invulnérabilité, où plus aucune barrière ne vient entraver le plaisir. C’est le propre du fantasme : rêver de situations impossibles à voir se réaliser pour y associer un plaisir inégalable… Si vous avez un faible prononcé pour l’isolement, vous pouvez transposer ce fantasme à une planète déserte façon Mars ou Pluton, et si l’idée de l’exobiophilie vous plait, invitez quelques habitants à vous rejoindre…

Revisitez le monde extérieur

Certes le monde est vaste et les possibilités multiples, mais vous pouvez laisser aller vos rêves de galipettes à l’air libre sans vous donner de limite et en vous tournant vers des mondes imaginaires !

Le fantasme de la nature

Laissez votre imaginaire voyager vers des forêts somptueuses et luxuriantes ou la transparence des rivières et la beauté des fleurs vous rappellent plus volontiers le film « Avatar » de James Cameron que le bois humide près de chez votre grand-mère… La nature et son imposante beauté sont un fantasme courant, mais laissez-la devenir magique, aux couleurs multiples aux eaux translucides et plantes violettes, en choisissant les couleurs que vous associez à votre plaisir ! Le réalisme doit résider dans le ressenti de votre plaisir, pas dans le décor.

Le fantasme de l’eau

Petite variante de la galipette dans l’espace, le fantasme de faire l’amour au fond de l’océan sans avoir besoin de respirer, entourés de coraux superbes et de poissons féériques, vous replongera dans « la Petite Sirène » avec une vision plus adulte… Le plaisir de la galipette en apesanteur, débarrassés de toute contrainte de poids donne une impression d’orgasme plus facile à atteindre et qui s’éternise grâce à la lenteur des gestes.

Le fantasme de l’invisibilité

Faire l’amour au milieu de tout le monde sans être vus de personne est une forme de fantasme exhibitionniste mais où l’on n’offusque personne… On a donc la liberté d’hurler son plaisir au milieu des badauds qui passent sans nous voir, débarrassés de la crainte de choquer ou d’être interrompus. Ce fantasme donne une sensation de liberté absolue à la prise de plaisir.

Du rêve à la réalité

Même si les fantasmes sont la représentation de désirs propres à chacun et que l’éternelle infirmière en laissera certains de marbres quand quelques fétichistes n’auront d’yeux que pour le cuir retourné, il existe cependant quelques points communs à tous comme la liberté absolue dans l’explosion de son plaisir ou la découverte de nouvelles formes d’extases qui semblent inatteignables. Dans tous les cas, ces quêtes d’apothéoses à travers nos rêves éveillés sont le carburant nécessaire à l’entretien ou au réveil d’une libido qui dépasse l’imagination !

Le Monde des Fantasmes :

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.