BLOG / Pour le Plaisir / Le Saviez-vous? / Les Fétichistes ou le Plaisir dans le Détail

Les Fétichistes ou le Plaisir dans le Détail

Fetichisme, le plaisir de l'accessoireDésignant à l’origine une religion dont les adeptes ont toute dévotion envers un objet, le fétichisme a aujourd’hui une connotation presque exclusivement sexuelle puisqu’il désigne une fascination pour un élément en raison du caractère érotique qu’on lui trouve. C’est le psychologue français Alfred Binet qui emploie le premier ce terme à la fin du XIXème siècle.

Une casserole, une couleur, un carré de laine ou  un éternuement, chaque fétichiste a son déclencheur d’excitation propre, même si certains sont plus courants que d’autres comme la fascination pour les pieds ou le cuir qui lui vaut son association fréquente à l’univers BDSM.

Longtemps perçu comme une pathologie, le fétichisme est aujourd’hui considéré comme une simple paraphilie (une attirance sexuelle qui sort de l’ordinaire) et connaît même quelques instants de gloire dans le monde de la culture et de la mode.

Principes, genres, fonctionnement et modes d’expression, mettons donc un pied dans cet univers fétichiste qui dérange et fascine.

Types de fétichismes

Puisque la fascination érotisée d’une partie du corps ou d’un objet fait le fétichiste, nous pourrions finalement considérer que chacun d’entre nous l’est un peu à sa manière : Combien d’hommes restent de marbre à la vue d’une poitrine féminine ferme et dénudée ou d’une jambe élancée et sans fin? Quelle femme n’a jamais défailli devant un dos masculin impeccable, un abdomen strié ou un postérieur bétonné ?

Mais si vous désirez entrer dans le monde des fétichistes par la grande porte et devenir l’un d’entre eux sans équivoque ni doute, voici les différents types de fétichismes les plus courants :

  • Le goût et l'odeur, sources d'excitationLe fétichisme d’une odeur ou d’un goût : Nos sens sont largement mis à contribution dans le domaine érotique et les fétichistes en sont l’exemple parfait. Ainsi, certains d’entre eux verront leur libido grimper en flèche en présence d’un parfum particulier comme celui du cuir ou des odeurs corporelles, lesquelles sont particulièrement appréciées des olfactophiles, excités par les odeurs de transpiration ou de diverses muqueuses…
  • le fétichisme d’un son : Il peut s’agir d’une excitation provoquée par une certaine forme de musique ou encore par des cris de plaisirs ou, dans le cas des narratophiles, à l’écoute d’histoires obscènes !
  • Le fétichisme d’une couleur : Il est souvent associé à une autre forme de fétichisme comme celui des ballons de baudruche, par exemple. Ainsi, un certain objet dans une certaine couleur devient particulièrement excitant pour son fétichiste.
  • Le partialisme : Sans doute le plus répandu des fétichismes, il s’agit d’une excitation à la vue ou au contact d’une partie du corps. Le pied pour les podophiles, le nez pour les nasophiles, les poils pour les trichophiles, ou les seins pour les mammophiles pour n’en citer que quelques uns.
  • Le fétichisme d’un objet : Chaussures, ballons, ou même les moyens de transport pour les mécanophiles, l’excitation sexuelle est déclenchée par des objets. Dans certains cas, celui-ci aura besoin d’être placé dans un certain contexte ou de posséder d’autres caractéristiques comme celle d’être froid au contact de la peau pour le plus grand plaisir des cryophiles.
  • Le fétichisme d’une matière : Dérivé du précédent, les matières les plus prisées sont essentiellement le cuir et le latex, souvent associées aux jeux BDSM au sein d’une exploration sexuelle plus large. On trouve également des amoureux de la laine ou encore des personnes plâtrées…
  • Le fétichisme travesti : Excitation provoquée à la vue d’uniformes ou en se déguisant soi-même, on l’associe également au BDSM lorsqu’il s’agit de combinaisons de cuirs ou de latex enfilées en vue d’une séance délicieusement mouvementée.

Le prestige de l'uniforme

Vivre son fétichisme

Si les fétichistes sont souvent mal considérés, c’est essentiellement dû aux différents faits divers narrant tel individu qui embrassait les pieds des femmes sous les tables d’un restaurant ou tel autre qui respirait la nuque des voyageuses endormies dans un autobus… Mais il existe des moyens de vivre son plaisir fétichiste sans aller déranger ses voisins ni avoir ses huit lignes de gloire dans la catégorie fait divers d’un journal régional.

  • Les yeux bandés, pour exacerber l'odoratDans son couple : Si l’un des partenaires flanche à la vue d’un pied, utilisez ce mode d’excitation à l’aide d’un effeuillage sensuel de la zone… S’il est sensible à votre odeur corporelle, bandez lui les yeux et invitez-le à vous suivre à la trace en s’aidant uniquement de son flair pour une motivante récompense… S’il ne résiste pas à la vue d’un uniforme de police ou de médecin, adaptez vos scénarios coquins et recréez l’ambiance d’un commissariat où les prisonniers subissent des sévices agréables…
  • En bande organisée : Si vous désirez vivre votre amour du fétichisme en plein jour et entouré de personnes partageant votre passion, il existe divers événements. Du côté de Montréal, vous pourrez assister au « Fetish week-end »; à Paris, vous pourrez vous rendre à une « Nuit Elastique » organisée chaque mois ou participer à un des « week-end Demonia » qui ont lieu plusieurs fois par an. Si vous êtes à San Francisco ou Berlin et que vous fondez devant des combinaisons de cuir, ne ratez pas le « Folsom Street Fair »!

Le Fétichisme dans la culture

Depuis le début des années 2000, on assiste à une mode grandissante pour le fétichisme avec beaucoup de références à ce domaine qui fascine :

  • Le Fétichic : Terme faisant référence à la mode qui aime jouer avec les matières et les styles attribués au fétichisme comme chez de nombreux créateurs de renom tels Thierry Mugler, Jean-Paul Gaultier ou Vivienne Westwood.
  • Les célébrités : La célèbre effeuilleuse Dita Von Teese a toujours revendiqué être une icône fétichiste quand Lady Gaga ou Katy Perry n’hésitent pas à donner dans la tenue de cuir et le jeu de chaussures dans leurs clips musicaux et leurs spectacles… Britney Spears, quant à elle, revendique régulièrement son fétichisme des pieds.
  • Les Films : Il y a le film « The Big Shoe » qui narre l’histoire d’un fétichiste des pieds, mais on trouve également des références moins directes comme la tenue de Michelle Pfeiffer en Catwoman dans « Batman le défi » ou celle des héros de « Matrix » ou encore celle d’Emma Peel  dans « Chapeau Melon et Bottes de Cuir ». Certains réalisateurs comme Quentin Tarantino ont par ailleurs la réputation d’être eux-mêmes des fétichistes multipliant les preuves dans leurs œuvres, beaucoup de pieds féminins en ce qui concerne ce dernier…
  • Gwendoline, héroïne fétichiste et BDSMLes Livres : Un ouvrage a été consacré sur le sujet : « Traité du fétichisme à l’usage des jeunes générations » mais on trouve également de nombreuses références plus ou moins directes au fétichisme, que l’on soit en présence de littérature proprement érotique ou dans celui de la bande dessinée avec les aventures de « Gwendoline ». Dans un domaine beaucoup plus sage, un des genres poétiques les plus anciens et les plus célèbres, le Blason, consiste à faire l’apologie d’une partie du corps uniquement. Certains de nos plus grands poètes ont pu démontrer leur partialisme évident comme Maurice Scève auteur du « Front » ou Clément Marot et son « blason du beau tétin » ou un peu plus récemment, Charles Baudelaire et « La Chevelure » dont voici un extrait :

Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,
Vous me rendez l’azur du ciel immense et rond ;
Sur les bords duvetés de vos mèches tordues
Je m’enivre ardemment des senteurs confondues
De l’huile de coco, du musc et du goudron.

C’est le pied

Le pied, célèbre objet de convoitise des fétichistesDe pathologie honteuse, le fétichisme a donc vu son statut s’améliorer nettement en étant associé aujourd’hui à toute sorte de modes et stylisations, même si BDSM et fétichisme sont parfois confondus dans leurs revendications artistiques et culturelles.

Le fétichisme du pied, quant à lui, parvient à mener une jolie carrière en solitaire avec quelques épisodes qui ont fait sa célébrité, tantôt négative comme dans l’affaire George Tron et le massage du pied ou amusante comme cette légende qui raconte que les assistants d’Elvis Presley choisissaient les groupies autorisées à entrer dans sa loge en fonction de leurs pieds dont le chanteur était un immense amateur!

Aller Plus Loin dans L’Univers BDSM :

Laisser un commentaire

A propos d' Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.

Voir Aussi

6 Problèmes Sexuels Qui n’en Sont Pas Vraiment

Dans une quête absurde de perfection érotique faite de rumeurs sur ce qu’il faut faire …