Les Musiques pour Faire l’Amour ou Comment s’Ebattre le Rythme dans la Peau

Si la musique est connue pour adoucir les mœurs, elle l’est également pour réveiller les ardeurs et celle ou celui qui jamais ne s’ébattit en musique souffre d’une grave lacune coquine que nous allons tout de suite combler.

Les musiques pour faire l'amour

La musique a ce pouvoir unique de réveiller dans nos corps sensibles des émotions très puissantes à travers un éventail aussi large que le rire, les larmes, les soupirs, la rage ou les doux frissons. Voilà pourquoi un alignement judicieux d’harmonies et de rythmiques bien pensées peut être un allié de taille durant quelques étreintes que l’on chercherait à épicer avec simplicité mais efficacité.

Voici donc quelques recommandations musicales  qui permettront à votre couple de se trémousser sensuellement dans toutes les pièces de la maison à travers des danses ondulatoires voluptueuses…

1) Pour les préliminaires

Afin d’entamer les caresses pré-coïtales dans le rythme et l’ambiance qui se doivent, les douces ondes de « I’m feeling good » chanté par Nina Simone se glisseront le long de vos corps et se mêleront à vos baisers en une harmonie parfaite.

Versions

Celle de Nina Simone donc, enregistrée en 1965 ou celle plus jazzy de Coltrane datant de la même année, ou encore celle plus moderne et plus « rock » du groupe Muse.

Lumière

Eteinte, pour que tous les autres sens soient exacerbés… Ou alors aveuglez-vous délicieusement derrière un doux bandeau.

Bandeau en soie Intima

Volume

Moyen à fort, il faut que la voix de Nina Simone remplisse la pièce.

Position

« La langue de chat», en respectant le rythme et l’énergie.

La langue de chat

2) Pour des étreintes douces mais pas trop

Lorsqu’arrivent les choses sérieuses, lorsque des caresses délicieuses on en vient finalement au vif du sujet et qu’il s’agit de trouver son rythme, d’installer la cadence adéquate, c’est alors que « Hotel California » par le groupe Eagles s’avère un choix judicieux. A la fois romantique et langoureux mais sans tomber dans le doucereux ni le slow trop appuyé, ce morceau ravira les couples encore timides et à la recherche d’une valeur sûre.

Version

La version « unplugged » du concert de 1994. Vous prendrez pour vous les applaudissements répétés et les cris de la foule en délire afin de vous sentir comme les dieux absolus du plaisir…

Lumière

Tamisée, afin que l’ambiance concert feutré envahisse votre chambre  pour une impression vaguement exhibitionniste.

Volume

Moyen à fort, il faut que les applaudissements retentissent et que toutes les nuances de l’interprétation traversent vos oreilles pour se répandre dans tout votre corps.

Position

« L’huître » pour des plaisirs simples mais efficaces et ciblés.

L’huitre

3) Pour des étreintes sensuelles aux douces ondulations…

Si vous êtes d’humeur tendre, amoureuse et que vous recherchez l’osmose absolue, les corps qui s’imbriquent parfaitement pour ne former plus qu’un tout, qu’une masse unique et belle remuant en de lents soubresauts et de régulières vagues sensuelles… Si telle est votre humeur, « Wicked Game » de Chris Isaak couvrira vos soupirs insatiables.

Version

Si vous êtes les heureux propriétaires d’un vidéoprojecteur, braquez-le sur un mur ou le plafond de la pièce qui accueillera vos ébats et diffusez le clip. L’ambiance du noir et blanc absolument sexy de la version originale donnera au cadre des airs un peu rétro parfaitement adéquats à la sensualité latente.

Volume

Moyen, inutile que les aigus de Chris Isaak ne viennent s’immiscer exagérément dans votre intimité.

Lumière

Celle du vidéoprojecteur uniquement, dans l’idéal.

Position

« Le singe » pour l’esthétisme délicat qui se marie avec la dimension artistique noir et blanc.

Le Singe

4) Pour des étreintes de niveau professionnel…

Si vous avez le sexe dans la peau et que vous souhaitez concourir dans la cour des insatiables et des experts, vous pouvez tenter des ébats sur une compilation de musiques de films X des années 70 pour marcher dans les pas de l’amour un tantinet ringard de nos ancêtres proches. Garanti rétro et absolument salace.

Version

Il existe plusieurs compilations de musique de films X qui sauront toutes vous plonger dans l’ambiance. Si vous voulez pousser l’expérience plus loin, vous pouvez visionner le film en même temps.

Volume

Doux, en fond sonore comme dans les films. On doit entendre vos soupirs avant tout.

Lumière

Il faut recréer le décor : un projecteur de cinéma serait idéal, sinon, un halogène fera l’affaire.

Positions

Toutes. Absolument toutes les positions du Kâma-Sûtra peuvent être passées en revue, surtout les plus compliquées.

5) Pour des étreintes torrides

Difficile de passer à côté de l’hymne à la sensualité qu’est le « Je t’aime moi non plus » de Serge Gainsbourg. Le rythme, les paroles, la musique, le timbre des voix : tout invite a des ébats longs, sensuels et sans pudeur… Tout est possible, plus aucun tabou, c’est le moment de faire exister les fantasmes même les plus secrets.

Version

L’originale, chantée par Gainsbourg en duo avec Jane Birkin.

Volume

Doux à moyen, il s’agit de trouver le subtil équilibre pour préserver la sensualité…

Lumière

En pleine journée d’un été caniculaire, les corps transpirants et enlacés et la fenêtre ouverte, sous le soleil exactement…

Position

« Le petit pont », c’est une musique qui invite à l’exploration !

Le petit pont

6) Pour des étreintes rythmées et joyeuses

Si vous avez des envies soudaines de câlins qui s’emballent sans tomber dans le rock trop endiablé ou un jazz qui déconcentre, si vous voulez en profiter pour goûter aux joies de la musique classique dans de folles galipettes, « le galop infernal » tirée de l’opérette « Orphée aux enfers » d’Offenbach vous poussera dans le fossé de l’hilarité extatique et du plaisir joyeux. Ce galop infernal n’est autre que le célèbre morceau que l’on associe désormais au French Cancan !

Version

Il existe un très grand nombre de versions depuis la création de cette œuvre en 1858, et il est difficile d’en conseiller une plutôt qu’une autre. La meilleure manière d’en profiter serait sans doute d’aller l’entendre sur scène au théâtre… l’occasion de s’essayer à l’amour dans un lieu nouveau!

Volume

Fort, le french cancan ça s’écoute à fond. D’autant que cela vous aidera à garder la cadence endiablée.

Lumière

Chaude, rougeâtre et malgré tout présente, comme dans un théâtre. Vous pouvez recouvrir vos abat-jour de tissus fins pour modifier les tons…

Positions

Pour tenir un tel rythme, optez pour des positions confortables comme la « la levrette » par exemple. Si vous souhaitez profiter des joies du direct en vous ébattant au théâtre, consultez notre petit guide des positions pratiques à pratiquer dans des lieux pas pratiques.

La levrette

7) Pour des étreintes en situation

Lors de vos voyages en amoureux et autres week-ends à la campagne, une musique adaptée au contexte sera la bienvenue et vous laissera par ailleurs des souvenirs impérissables lors des écoutes de cette même mélodie plus tard… Prenons par exemple le cas classique, un brin cliché, de vacances romantiques à Paris. Après une longue journée à s’émerveiller de ruelles en monuments et à se forger des souvenirs pour toujours, le duo de Marc Lavoine et Souad Massi chantant « Paris » posera un décor parfait à vos étreintes touristiques et romantiques. A la fois mélancolique, poétique et au rythme langoureux mais pas engourdi.

Versions

Les versions « Live » pourvues d’applaudissement offrent définitivement un encouragement de taille pour des étreintes avec encore plus de corps à l’ouvrage.

Volume

Doux à moyen, selon que vous ne voulez qu’un fond musical qui illustre vos câlins ou une présence plus forte qui vous enveloppe complètement de son ombre romantique…

Lumière

Tamisée, presque sombre, pour une ambiance feutrée et douce. Avec, si possible, la Tour Eiffel qui brille au loin par la fenêtre de votre chambre d’hôtel.

Position

« L’union suspendue », pour des câlins fougueux, tendres, les yeux dans les yeux.

L'union suspendue

8) Pour des étreintes sur fond de scénario érotique

Si vous êtes adeptes des galipettes en contexte, avec déguisements, situation, accessoires et personnages, vous trouverez votre bonheur érotique dans les musiques de film ! Quoi de mieux que le thème de « Star Wars » de John Williams pour des ébats progressifs sur fond de scénario futuriste ou celui de « Indiana Jones » pour des aventures coquines trépidantes !

Versions

Que vous soyez plutôt contexte intergalactique ou dernière croisade, veillez à prendre la version originale, orchestrée et qui correspond exactement à celle du film… Une reprise bas de gamme au synthétiseur ou par un DJ peu scrupuleux empêchera de vous mettre dans la peau de vos personnages.

Volume

Fort : il faut que l’aventure envahisse la chambre !

Lumière

Si vous possédez une petite lampe qui projette des étoiles, ce serait évidemment l’idéal pour vos galipettes façon Star Wars… Sinon, ambiance tamisée pour recréer l’atmosphère cinématographique.

Positions

Cela dépendra de vos personnages… Un Jedi pourra tenter des positions ardues, Indiana Jones sera parfait dans toutes les postures, à condition qu’il soit accompagné de son fouet

Le Fouet Sensua

9) Pour des étreintes chaudes et estivales

L’été est synonyme de chaleur, de vacances, de folies, de fêtes et de corps dénudés propres à une ambiance coquine… Malheureusement, cette belle saison ne dure que trois mois. Alors pour poursuivre votre vie sexuelle de manière estivale toute l’année, faites l’amour sur des tubes de l’été !

Versions

Ébattez-vous dans l’air du temps avec un tube de l’été 2015 comme « Hey Mama » de David Guetta ou « Cheerleader» de OMI, plongez dans la nostalgie des années 1990 avec « la lambada » ou « Tombez la chemise » par Zebda et leur conseil adapté !

Volume

Le tube de l’été doit résonner dans toute votre maison et s’entendre jusque chez vos voisins !

Lumière

Plein phare : il faut recréer l’atmosphère ensoleillée d’un été caniculaire !

Position

Le sexe estival, ce sont des corps qui transpirent l’un contre l’autre dans un élan bestial soudain façon quickie endiablé : « Le trépied », pour de l’amour contre un mur avec pénétration profonde…

Le Trépied

Pour des étreintes sur mesure

Le morceau idéal, celui qui surpasse tous les autres et qui sera toujours la promesse de câlins en osmose, dans une harmonie complice parfaite, c’est celui qui a une histoire. C’est la musique dont seul votre couple connaît tout le pouvoir érotique. Elle n’est pas forcément ni bien rythmée ni spécialement réussie, les paroles n’ont peut-être aucun intérêt et beaucoup la trouveront à peine remarquable dans une allée de supermarché ou dans un ascenseur, mais pour vous deux, elle est un symbole. Elle représente une rencontre, un partage, une intimité, un secret, un voyage, un événement spécial, un jour particulier, un été il y a trois ans, une époque lointaine et heureuse…

Vous serez alors les auteurs compositeurs interprètes de vos galipettes sur ce fond musical qui vous appartient! Un moyen de retrouver quelques fois le plaisir des premiers ébats et de sortir de la routine du temps qui passe afin de renouveler les étreintes devenues mécaniques et sans surprise, un peu trop réglées comme du papier à musique…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.