L’Imaginaire Coquin au Masculin : Top 10 des Fantasmes des Hommes

Représentation ultime des désirs sexuels qui nous habitent, les fantasmes se situent quelque part entre volonté réelle de leur réalisation et vertige rêvé et excitant de l’interdit. C’est-à-dire que pour certains d’entre eux, on ne serait pas contre les réaliser à l’occasion, comme ces quelques galipettes avec une star au physique ravageur, quand d’autres restent de l’ordre du rêve tabou que l’on ne veut pas franchement voir se réaliser, de type sexe torride avec un inconnu dont on ne voit jamais le visage dans le hall d’un immeuble à deux heures du matin…

Le plan à 3, fantasme préféré des hommes

Mais il n’est pas question ici des fantasmes féminins, ne nous égarons pas.

Les fantasmes des unes et des uns a déjà fait l’objet de nombreux sondages et interrogations diverses et les enquêtes TNS-Sofres, CSA, ou autres IPSOS ont fleuri dans les magazines depuis le début de XXIème siècle et encore plus jadis. Comme les classements varient quant à l’élite de ces désirs cachés, voici pour vous un top 10 des fantasmes de ces messieurs qui reviennent le plus souvent et qui offrent ainsi une forme de représentativité du psychisme égrillard masculin.

1) Le Plan à trois

Celui-là semble faire clairement l’unanimité, à condition bien sûr que Monsieur soit seul représentant masculin dans ce trio débridé. L’idée d’être le centre d’intérêt de deux femmes à la fois procure probablement une sensation de pouvoir et d’abondance avec l’idée que deux femmes, c’est deux fois plus de plaisir. Ce fantasme possède quelques branches spécifiques avec un nombre important d’hommes qui aimeraient que la troisième fille soit de surcroît une proche amie de leur moitié. Pour d’autres, le fantasme absolu serait avec deux sœurs jumelles…

Référence cinématographique

« Sexcrimes » de John McNaughton, pour la scène torride entre Denise Richards, Neve Campbell et Matt Dillon…

2) Le harem

Dans la lignée du plan à 3, le harem et sa multitude de femmes dévouées corps et âme (mais surtout corps) à Monsieur semble également faire l’unanimité. L’idée que n’importe quelle fille parmi la centaine à disposition acceptera de passer quelques doux instants concupiscents est une très agréable pensée pour nombre d’entre eux avec là encore l’idée d’abondance et de pouvoir.

Référence cinématographique

« Huit et demi » de Federico Fellini, pour les rêves de harems de Marcello Mastroianni, s’imaginant rentrant chez lui accueilli à bras ouverts par la multitude de ses femmes…

3) Filmer ses ébats

Ou les photographier, ou encore photographier sa compagne dans des positions suggestives et peu vêtue… Que ce soit pour le souvenir ou pour vivre le jeu du réalisateur et sa jeune actrice naïve, ces messieurs aiment mettre un peu de nouvelles technologies dans leurs galipettes !

Référence cinématographique

« American pie » de Paul et Chris Weitz, pour la très célèbre scène où Jason Biggs diffuse en direct sur internet le film de ce qui aurait dû être des ébats spectaculaires…

4) Le fantasme de l’inconnue

Souvent mentionné chez les femmes, ce fantasme n’est pas non plus pour déplaire aux hommes qui s’imaginent très bien faire l’amour follement avec une femme qu’ils ne connaissent pas, rencontrée au hasard d’une rue et avec laquelle ils passeront une nuit spectaculaire de volupté, sans jamais dire un mot. Si en plus elles sont deux et que ce sont des sœurs jumelles…

Référence cinématographique

« Eyes Wide Shut » de Stanley Kubrick, pour les fameuses scènes de débauche orchestrées par une secte sexuelle dont les membres font l’amour nus, mais masqués…

5) La domination

Un peu hors du cadre BDSM et des plaisirs de la soumission, ce ne sont ici que quelques désirs spécifiques qui sont concernés. Il s’agit par exemple de pouvoir laisser libre court à leur vocabulaire extrêmement grivois durant leurs étreintes fougueuses, de donner une bonne fessée à leur compagne qui en redemanderait ou encore de la traiter comme une esclave sexuelle soumise à tous ses désirs, sans exception.

Référence cinématographique

« La Secrétaire » de Steven Shainberg, pour les scènes de fessées et de soumission spectaculaires…

6) La femme experte

Et qui est surtout sans tabou, prête à tout et très entreprenante… A cette condition, les hommes semblent accepter beaucoup plus facilement d’inverser le rapport de domination et de se retrouver à leur tour en esclave… C’est le fantasme de la femme capable d’anticiper et d’assouvir le moindre des désirs, même les plus coupables mais qui peut également faire découvrir de nouvelles pistes de plaisir grâce à son savoir sur la question…

La référence cinématographique

« Le Lauréat » de Mike Nichols où le jeune Dustin Hoffman apprend les joies de la galipette dans les bras d’une amie de ses parents…

7) Faire l’amour dans des lieux publics

Avec les ébats dans la nature classés n°1 par une enquête SOFRES. Il s’agit ici d’un mélange d’interdit et d’exhibition qui pimentent la galipette délicieusementLa voiture, l’avion, la ruelle, le lac… Chacun a son niveau de difficulté et ses atouts propres. Les plus exhibitionnistes fantasmeront sur le jardin public quand les plus romantiques rêveront de cascades en pleine forêt…

La référence cinématographique

« Entre les jambes » de Manuel Gomez Pereira, pour la scène de sexe torride entre Victoria Abril et Javier Bardem dans une voiture abandonnée…

8) Le quickie

Cet anglicisme désigne la relation sexuelle vite fait bien fait. Il peut être associé au fantasme du lieu public ou à celui de l’amour avec une inconnue… Il y a ici l’idée de l’extase rapidement atteinte et purement sexuelle, qui laisse de côté les plaisirs plus subtiles des zones érogènes secondaires ou des préliminaires.

Référence cinématographique

« Jackie Brown » de Quentin Tarantino, la scène où Robert de Niro et Bridget Fonda s’adonnent à un quickie debout et habillés qui dure exactement trois minutes…

9) Sa compagne avec un autre

Échangisme, côte à cotisme, observer sa moitié rendre fou de désir d’autres hommes… Il s’agit d’un fantasme très fréquent et qui émoustille ardemment les hommes, mais cela reste du niveau strict du fantasme car peu d’entre eux aimeraient réellement voir leur moitié dans les bras d’un autre…

Référence cinématographique

« Préparez vos mouchoirs » de Bertrand Blier. Patrick Dewaere confie sa femme aux bons soins de Gérard Depardieu pour l’aider à la rendre heureuse…

10) La prostituée

Et oui, les hommes seraient nombreux à fantasmer sur le sexe payant. Au-delà de l’assouvissement d’un désir rapidement et efficacement, l’idée même de payer pour avoir une relation échaufferait les sens de ces messieurs. Un fantasme qui mêle le sexe avec une inconnue, le rapport de domination et la femme experte… Le fantasme inversé existe également puisque certains hommes ne seraient pas contre non plus être eux-mêmes rémunérés par des inconnues pour leurs prestations!

La référence cinématographique

« Pretty Woman » parce que c’est Richard Gere et Julia Roberts et que c’est une belle histoire, contrairement à beaucoup d’autres sur ce thème…

Du rêve à la réalité

Il existe évidemment à peu près autant de fantasmes qu’il y a d’hommes et certains ne seront absolument pas attirés par les services d’une prostituée mais plutôt par les pieds de telle star hollywoodienne, quand d’autres aimeront effectivement faire un plan à trois, mais surtout pas avec des soeurs jumelles…

Il s’agit simplement ici d’un aperçu général de ce qui se déroule le plus souvent dans la zone coquine de votre moitié masculine, base qui pourra vous servir lorsque vous serez en quête de quelques moyens de le rendre fou de plaisir et de le combler au-delà de ses espoirs les plus secrets…

Le Monde des Fantasmes :

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.