10 Mauvaise Habitudes qui Vous Empêchent d’avoir des Orgasmes !

Les femmes ne peuvent malheureusement pas avoir d’orgasme sur commande, il faut la présence d’un ensemble d’éléments pour leur permettre de toucher l’extase, un alignement favorable des planètes plus ou moins facile à obtenir en fonction des dames. Une clinique spécialisée à Cleveland aux Etats-Unis a ainsi découvert que seules 10% des femmes parviennent avoir des orgasmes « facilement » quand 90% ont besoin d’un certain nombre de facteurs pour parvenir à cette explosion agréable.

Porter des talons hauts peut empêcher d'avoir des orgasmes

Depuis la position adoptée en passant par le déroulée de votre journée ou votre forme physique, les contextes défavorables peuvent prendre plusieurs formes. Si certains des facteurs anti orgasme aux pourtours évidents pourront être débusqués facilement, il existe aussi des mauvaises habitudes que vous avez peut-être prises et dont il va falloir vous débarrasser si vous voulez revoir l’extase frapper à votre porte intime…

1) Vous passez la journée assise

En passant votre journée sagement attablée à votre bureau, vous faites peut-être plaisir à votre patron, mais beaucoup moins à vous-même ! C’est en effet mauvais pour vos muscles pelviens. Ils perdent en tonicité ce qui peut conduire à des douleurs pelviennes et vous donner des difficultés à contracter votre vagin et donc à avoir des orgasmes… Pour lutter contre cette déliquescence de vos muscles pelviens, mettez un rappel sur votre téléphone toutes les 30 minutes et faites quelques étirements ! Et vous pouvez même pousser le soin de votre vagin encore plus loin en pratiquant des exercices de Kegel à l’aide de Boules de Geisha que vous porterez pendant votre journée de travail en toute discrétion….

2) Vous portez des talons

Les chaussures à talons ne sont pas seulement douloureuses quand on marche plus de quelques pas, elles déforment votre psoas, un muscle connecté à la zone nerveuse et musculaire de votre périnée et de vos organes génitaux… Le Docteur Eden Fromberg, Gynécologue américain, explique ainsi que lorsque le psoas a été trop étiré par le port des talons, il ne parvient pas à tenir son rôle nécessaire dans l’obtention d’orgasmes. Alors pour des extases au rendez-vous, sortez les baskets !

3) Vous ne partagez pas vos envies avec votre partenaire

Si vous attendez que vos désirs parviennent à l’esprit de votre partenaire par télépathie, vous pourrez attendre longtemps que vienne l’extase. Si vous ne dites pas ce qui vous rend folle d’excitation, votre partenaire ne parviendra pas à vous faire atteindre l’orgasme. Toutes les femmes n’ont pas les mêmes envies, les mêmes désirs, les corps divergent également et il n’y a pas un mode d’emploi qui permet de faire jouir les femmes du monde entier en appuyant toujours sur le même bouton. Communiquer avec votre partenaire ne veut pas dire lister l’ensemble des points de plaisir qui vous enivrent, c’est d’ailleurs souvent impossible de les identifier. Mais il suffit de montrer à votre partenaire par des gestes, des grognements, des encouragements lorsqu’il va dans le bon sens ou au contraire qu’il fait fausse piste !

4) Vous ne buvez pas assez d’eau

Boire de l’eau régulièrement toute la journée peut vous éviter quelques désagréments comme la constipation ou l’excès de fatigue, et cela vous aidera par ailleurs à obtenir plus facilement des orgasmes. Le système génital a besoin d’eau pour permettre une bonne lubrification et un glissement des choses en douceur… Alors n’oubliez pas de boire de l’eau, surtout si vous avez bu de l’alcool avant votre galipette : l’alcool déshydrate !

5) Vous ne faites pas de bruit

Il a été prouvé que les femmes qui expriment leur plaisir à voix très haute durant la galipette ont des orgasmes plus longs, plus intenses et plus fréquents explique Laurel House, experte en relation conjugale. Alors dès que vous sentez qu’une caresse vous fait particulièrement du bien, criez votre bonheur !

6) Vous prenez des médicaments

Si vous êtes du genre à aimer vous faire peur en lisant la liste des effets indésirables possibles à la prise de votre médicament, vous avez sans doute déjà remarqué qu’un certain nombre d’entre eux ont des effets néfastes sur votre libido. Certains médicaments sont particulièrement susceptibles d’entraver votre plaisir comme les régulateurs de pression sanguine, les pilules contraceptives et les antidépresseurs. Les antihistaminiques peuvent également jouer un rôle néfaste en gênant la production de liquide vaginale et en rendant ainsi le rapport un peu désagréable. Dans ce cas précis, assurez-vous d’avoir une dose d’hydratant intime à portée de main. Et si vous sentez que vos médicaments gênent votre libido durablement, parlez-en à votre médecin.

7) Vos niveaux d’ocytocine sont bas

Hormone du plaisir par excellence, l’ocytocine a plusieurs surnoms révélateurs comme « l’hormone de l’amour »… Cette hormone arrive en grande pompe au moment de l’orgasme, mais également dans les moments de tendresse. Vous visualisez cette douche de bonheur quand vous faites un câlin ? C’est de l’ocytocine ! Or si votre corps n’en produit pas assez, vos orgasmes vont avoir du mal à éclore. Le stress est le principal frein à la production d’ocytocine, mais vous pouvez lutter contre grâce à votre tendre moitié : regardez-vous dans les yeux, tenez-vous les mains, passez plus de temps ensemble, serrez-vous dans les bras… autant de gestes simple qui vous aideront à produire cette hormone magique !

8) Vous ne vous vous masturbez pas

La fréquence de vos explorations érotiques en solitaire peut avoir une sérieuse influence sur la fréquence de vos orgasmes en couple ! Les fantasmes et le travail de l’imaginaire érotique pendant la masturbation peut aider à trouver plus facilement le plaisir pendant la galipette, et aide à découvrir exactement là où il faut toucher pour faire du bien… De quoi mieux guider le ou la partenaire dans sa quête orgasmique.

9) Vous n’avez pas uriné avant la galipette

Vous avez sans doute déjà entendu qu’il est bon d’uriner tout de suite après un rapport afin d’éviter de contracter une infection urinaire. Mais il est également recommandé d’y aller avant ! Il est en effet plus difficile d’avoir un orgasme la vessie pleine. La raison est simple : la pression sur la vessie pendant la galipette renforce l’envie d’uriner et empêche de se concentrer sur son plaisir. Si cela venait à vous arriver, faites une pause en suggérant à votre partenaire de continuer en solitaire le temps que vous reveniez !

10) Vous avez peur de perdre le contrôle

Si vous avez l’habitude d’avoir toujours le contrôle dans votre vie quotidienne et professionnelle, cela peut s’avérer difficile de se laisser aller sous la couette. Mais cette retenue peut vous empêcher d’atteindre l’orgasme. Il faut en effet avoir le corps détendu et s’abandonner au plaisir pour que la vague vous submerge… Respirez lentement et détendez-vous au maximum lorsque vous sentez que le plaisir approche. Oubliez la posture de vos journées et abandonnez-vous à la nuit…

Même pas mâle

La femme n’est pas un Homme comme les autres. Elle a besoin d’un contexte propice pour faire exploser son plaisir. Mais lorsque l’orgasme vient finalement, on se dit que que cela valait la peine de se donner tout ce mal pour tout ce bien !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.