3 Bandes Dessinées Ultra Érotiques pour le Plaisir des Yeux et D’ailleurs

Vous n’êtes pas sans savoir que nous autres chez LELO, nous avons le goût des récits érotiques… Nous avons même une catégorie entièrement dédiée aux nouvelles érotiques, certaines de notre cru, et d’autres invitées. Comme nous avons plaisir à partager avec vous ce petit frisson agréable procurée par une belle histoire coquine, nous voulions vous parler de 3 bandes dessinées bouillantes et récentes parues dans la collection Dynamite chez la Musardine, célèbre maison d’édition érotique.

Il y a « Sixella » pour les amatrices et amateurs de sensations chaudes et de science fiction ; ou alors « Amabilia » pour les fans de romance et de libertinage ; et « Le prix de l’amour » pour le réalisme et le sexe cru… Voici notre avis sur ces 3 bandes dessinées pleines de promesses !

Sixella, de Janesky

Sixella - couverture

Résumé

Alors que son vaisseau spatial s’écrase sur une étrange planète, Sixella est sauvée des flammes par Iris, un robot tout de métal et de fils électriques (mais bien pourvu là où il faut). Ils tentent tous les deux de survivre sur cette planète hostile sans omettre de s’envoyer en l’air une fois de temps en temps. Mais nos deux aventuriers vont faire une rencontre aussi étrange que sexy…

Sixella - extrait

Vous aimerez si…
Vous êtes adepte d’exobiophilie et de galipettes inter espèces

Avec Sixella, on est plongé dans un univers de science-fiction avec robots, créatures étranges, et cela n’empêche pas notre héroïne humaine de s’ébattre avec tout ce qui bouge. Et qui n’est globalement pas très humain… Si vous aimez les illustrations érotiques japonisantes avec des femmes qui prennent du plaisir, entourées de mystérieuses tentacules, cette bd est pour vous !

Vous n’aimerez pas si…
Pour vous l’histoire est plus importante que l’esthétisme

Les images sont belles, les ébats explicites, on voit les sexes, on devine les plaisirs… Mais l’histoire reste en arrière-plan. On est devant une succession d’élégants dessins excitants et jolis, mais l’intrigue est secondaire. On sait peu de choses sur les habitantes de la planète et les dialogues sont rares.

Le prix de l’amour, d’Axel

Le prix de l’amour - couverture

Résumé

Valérie a la cinquantaine, elle est divorcée et elle s’en va passer des vacances sur une ile brésilienne un peu spéciale : elle est connue pour ses hommes jeunes et vigoureux qui proposent de la compagnie aux occidentales argentées et esseulées. Valérie croise donc de nombreuses femmes comme elles qui se réfugient dans les bras de ces beaux amants, autant pour le plaisir du sexe que pour avoir la sensation de rester jeune. Valérie n’est pas dupe, elle sait que tout est faux, elle ne croit plus en l’amour… Et pourtant ?

le prix de l'amour - extrait

Vous aimerez si…
Vous appréciez les dessins et histoires réalistes

On est très loin de la science-fiction éthérée de Sixella. Le dessin d’Axel est très beau, très précis. Il sait magnifiquement dessiner l’âge des corps tout en conservant leur beauté. Les scènes de sexe sont sans filtre et croquées dans les moindres détails. L’histoire est par ailleurs dans la même logique de réalisme. On suit les réflexions de l’héroïne sur le temps qui passe et ses conséquences sur l’amour et le corps.

Vous n’aimerez pas si…
Vous êtes en quête de fantasmes abracadabrantesques

On trouve de tout dans la bande dessinée érotique, et c’est souvent pour le plus grand plaisir des esprits coquins aux fantasmes débordants d’imagination. Le dessin offre une liberté totale et on peut contempler des scènes de sexe de tout genre… Mais avec « Le prix de l’amour », on est dans du sexe quotidien, avec une femme d’un certain âge au corps vieillissant. La sensualité est immense mais on est loin du sexe débridé et fou façon gang bang avec des martiens.

Amabilia, d’E. T. Raven

Amabilia - couverture

Résumé

On suit pendant trois tomes et six parties les aventures amoureuses et sexuelles d’un couple, Iris et Simon, depuis leur rencontre à une soirée jusqu’à leur séparation en passant par la grossesse d’Iris… Une histoire de couple tout à fait libéré entrecoupée de nombreuses aventures sexuelles torrides.

amabilia - extrait

Vous aimerez si…
Vous aimez l’avancée lente et progressive de l’histoire

Cette bd est pour vous si vous aimez les bandes dessinées qui durent, où on peut suivre longtemps les aventures des protagonistes. On a le temps de s’attacher à Simon et Iris, de les voir évoluer au fil des trois tomes et c’est très agréable. Il y a aussi une évolution dans le dessin, il est plus précis au fil de l’histoire, l’érotisme aussi progresse, tout s’accélère et on a le temps d’en profiter.

Vous n’aimerez pas si…
Vous aimez la couleur foisonnante

Le dessin est soigné et élégant, mais tout est noir et blanc (avec des pointes de rouge et de rose). Ce côté sombre pourra en décontenancer certains. Les images sont plutôt réalistes, surtout à partir du deuxième tome, mais l’obscurité du trait peut être lassante au bout d’un moment.

Trio coquin

Ces trois bandes dessinées sont donc publiées chez La Musardine dans la collection « Dynamite » et ne sont pas à mettre entre toutes les mains… Ces trois ouvrages partagent des images parfaitement explicites des actes sexuels. C’est leur unique point commun puisque par ailleurs, les styles, les histoires et les érotismes diffèrent totalement… Il y en a ainsi pour tous les goûts et tous les imaginaires. De quoi vous faire passer de douces heures de lecture, pour frissonner et s’extasier.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.