6 Explications à Vos Envies de Sexe Sauvage Après une Dispute de Couple

Le duo d’amoureux qui s’écharpe puis qui s’envoie en l’air sauvagement, ça nourrit les scénarios hollywoodiens et les romans d’amour… On connait tous. Sur le plan narratif, c’est très efficace : on se dispute, on pleure, on se retrouve, on fait l’amour. Coupé, elle est bonne, c’est dans la boîte.

sexe après dispute

Mais ce n’est pas seulement une astuce pratique pour scénariste en manque d’inspiration. La réconciliation sur l’oreiller existe, et elle est même particulièrement délicieuse… Et son origine a une explication. Elle en a même six. Et les voici !

1) Les hormones

Quand on se dispute avec quelqu’un, un cocktail d’hormones vient envahir notre corps : testostérone, adrénaline, cortisol (l’hormone du stress)… Or quand le corps sécrète du cortisol, notre corps peut avoir envie de sexe pour apaiser les tensions.

Le soulagement provoqué par l’orgasme et les hormones de plaisir comme la sérotonine, la dopamine ou l’ocytocine peuvent venir ainsi contrer les effets négatifs de la dispute sur notre corps. Cette recherche de réconfort après l’effort peut ainsi nous donner des envies de galipettes.

2) L’évolution

Faire l’amour avec votre partenaire après vous être écharpés est un réflexe puisé dans les profondeurs primales de votre psyché. En effet, le sexe après une dispute ne procure pas seulement un soulagement mais aussi une forte excitation. On passe d’une situation menaçante à un état de triomphe en combattant la menace par la survie.

C’est l’explication donnée par Andrew Aaron, un sexothérapeute américain. En bref, après avoir surmonté un problème majeur votre corps célèbre votre victoire dans le stupre et le plaisir sexuel.

3) Angoisse et excitation

L’angoisse et l’excitation sexuelle sont de proches cousines qui augmentent toutes les deux le rythme cardiaque, accélèrent la respiration et stimulent la circulation sanguine. Le stimuli provoqué par l’une des deux sensations peut amener à réveiller l’autre, explique le sexologue Robert Thomas, cofondateur de Sextopedia.

La dispute vous met également dans un état physique prêt à en découdre. Votre corps est donc prêt à être sauvagement utilisé… Or, cette personne en face de vous et cette ébullition qu’elle a provoquée, vous les associez plus souvent à une bonne partie de jambes en l’air. Bref, sur un malentendu, vous avez envie soudainement envie de copuler.

4) Vous avez des tendances sadomasochistes

Le mot « passion » vient du latin « patior » qui signifie endurer, souffrir… Il y a un lien proche entre la colère, la passion, la souffrance et la communion des esprits. Se disputer peut stimuler nos fantasmes sadomasochistes, et provoquer ainsi une excitation sexuelle dans le fait de souffrir. C’est ce qu’explique Gail Saltz, psychiatre spécialiste en relations de couple et en santé mentale.

Cette excitation sexuelle provoquée par la douleur que vous vous infligez mutuellement ne fait pas de vous quelqu’un de branché BDSM à 100%. On peut avoir des tendances et des allumages à certains moments… Mais c’est quand même une chance si dans votre couple, vos batailles enflammées vous donnent chaque fois envie de vous envoyer en l’air !

5) Le mea culpa coquin

L’envie de sexe peut s’expliquer aussi par le besoin de recréer un lien avec son ou sa partenaire après une dispute qui vous a ébranlés. Le pardon est prioritaire et les mots ne savent pas toujours bien s’y prendre. Voilà pourquoi on en vient au « Démonte-moi encore, mais dans un lit cette fois » pour panser les blessures. Quelques témoignages. :

« J’ai honte de l’admettre, mais le sexe après nos disputes est super bon. Tout est plus fort, plus intense. Ca me donne envie de posséder mon homme. D’insister sur le fait qu’il est à moi. » explique Nicole, 33 ans.

« On attend chaque fois avec impatience la fin de la dispute parce qu’on est encore physiquement et émotionnellement tellement attirés l’un l’autre pendant qu’on se dispute. » témoigne Scarlett, 26 ans.

« Il y a vraiment des gens qui n’aiment pas la réconciliation sur l’oreiller ? Ça rend les choses tellement plus passionnées et agressives, c’est toujours un plus. » admet Kaula, 23 ans.

6) Eviter le traumatisme

Les événements traumatisants comme les disputes et les colères intenses vécues pendant l’enfance sont parfois associées à une sensation sexuelle explique le Docteur Saltz. C’est pour cette raison qu’on peut être excité sexuellement quand on se dispute avec sa moitié.

La peur crée un sentiment d’abandon et le sexe est moyen de combattre la peur, car c’est la quintessence de l’intimité, du réconfort qui permet d’être rassuré. Si chaque fois que vous vous sentez en danger, vous avez des envies de sexe, mieux vaut cependant que vous alliez demander quelques conseils à un psychologue. Cela vous permettra d’identifier la peur qui est en vous et d’éviter que votre moitié vous irrite volontairement chaque fois qu’il ou elle a envie de copuler…

Sans lever la main

Bref, là où on veut en venir, c’est que si vous avez des envies de sexe après vos disputes de couple : c’est normal. Tant que vous ne faites pas exprès de pousser votre moitié à bout, tout va bien. Et dès lors que la dispute dépasse les bornes, que les coups pleuvent, que la cruauté prend le dessus, vous imaginez bien que ça ne fonctionne plus… Un esprit blessé ne mènera pas à un corps excité. On parle bien de petites disputes sans gravité, qui sont normales dans une vie de couple, de petits débordements de colère qui ont le goût de préliminaires…

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.