8 Choses Bizarres Qui Excitent les Femmes

Le désir féminin est réputé plus complexe que celui des hommes, se nourrissant plus volontiers de fantasmes et d’ambiances propices que d’images nettes et sans équivoque. Là où ces messieurs sont sollicités au premier galbe ravageur, ces dames auront besoin d’habiller ce qu’elles voient d’une aura érotique propre à stimuler leur désir.

8 Choses Bizarres Qui Excitent les Femmes

Il s’agit évidemment de tendances et non d’une vérité absolue, certains hommes étant friands d’imaginaire érotique quand certaines femmes ont le corps qui frémit à la vue d’un mâle qui coche toutes les cases…

Journaliste intéressée

Mais le corps humain est un mystère bien plus complexe qu’on ne le soupçonne et il existe des choses et situations étranges capables de réveiller la libido au quart de tour. Voici 8 de ces étonnants allumeurs d’envie coquine, propres à la gente féminine…

1) L’allaitement

C’est un tabou bien ancré, personne ne voulant entendre parler du fait qu’un nourrisson téteur puisse donner des envies de stupres à la mère nourricière… De quoi désacraliser la tendresse maternelle sur fond d’inceste ! Mais c’est pourtant un phénomène bien naturel et qui s’explique très simplement grâce à la science : l’allaitement entraîne un grand flot d’ocytocine dans le corps de la mère, principale hormone de plaisir associée au sexe…

2) Le traumatisme crânien

Plusieurs cas ont été révélés et une étude a même été publiée sur le sujet dans le très sérieux « Journal of Neurology, Neurosurgery, and Psychiatry » : certaines femmes ont vu leur désir décupler après avoir subi un choc crânien. Rien à envier cependant, pour la plupart d’entre elles, leur vie est devenue un enfer, cherchant perpétuellement à assouvir un besoin érotique impossible à rassasier… Ne vous jeter pas de votre chaise, il y a des moyens plus efficaces de donner un coup de fouet à sa libido.

3) Le deuil

Les effets du deuil sur la libido ont été étudiés de près, notamment par Phillip Hodson de la « British Association for Counselling and Psychotherapy » qui a mené une enquête sur les femmes ayant perdu un mari ou un proche après les attentats du 11 septembre. Un nombre important d’entre elles se seraient consolées dans les bras des pompiers et du personnel chargé de les suivre après cette tragédie. Cela s’expliquerait du fait que la zone du cerveau relative au désir sexuel est toute proche de celle qui gère nos peurs, paniques et tristesses… Dans le choc, notre cerveau mélangerait les émotions.

4) La rage

Nous ne parlons pas ici du sentiment de colère, mais bien de la maladie qu’on attrape en se faisant mordre par un canin baveux. Cette maladie aux conséquences désastreuses s’attaque au système nerveux, créant toutes sortes de dérèglements. Parmi ceux-là, on mentionne celui de la crise aigue de désir sexuel. Il s’agirait même d’un des symptômes permettant d’identifier la maladie !

5) La peur

Dans un processus similaire à celui du deuil évoqué plus haut, il semblerait que la peur fasse monter le désir selon une étude parue dans le « Journal of Personality and Social Psychology ». Lorsque la peur nous saisit, tous nos sens sont mis en alerte, y compris les plus coquins… C’est donc normal qu’un film d’horreur ou des tours de montagne russe vous donnent envie de galipettes !

6) Le vin rouge

Une étude italienne publiée en 2015 avait révélé que les femmes buvant environ deux verres de vin rouge par jour avaient plus souvent envie de sexe ! Aucune explication scientifique convaincante pour comprendre le phénomène, mais un constat indéniable qui rappelle que la France a de belles années de libido devant elle.

7) Les beaux gosses qui lisent

Voilà un étonnant fétichisme qui a pourtant ses adeptes puisqu’il existe même une page instagram consacrée à ces beaux mâles en pleine lecture… On imagine que c’est l’alliance du physique et de l’intellect qui crée le désir chez ces dames en pamoison !

8) Les musiciens

On a tous en tête l’image du beau surfer sur la plage, qui joue de la guitare le torse musclé et nu, chantant d’une voix douce et viril des classiques pop avec un air détaché mais concerné… Sans aller jusqu’à ce cliché aussi efficace que déconcertant, c’est un fait : les musiciens plaisent aux femmes et ils déclencheraient chez certaines des envies dans le bassin… Alors, certes, la guitare, le piano et le saxophone sont plus vendeurs que le hautbois ou la cornemuse, mais la musique réveille globalement les ardeurs !

Dans les recoins du septième ciel

Le femmes ne sont pas les seules à voir leur désir grimper en flèche devant d’étranges mises à feu ! Les hommes aussi sont excités parfois dans d’étonnantes situations comme en présence de certaines couleurs ou en fonction de la météo… Nos aptitudes à l’excitation sexuelle hors contexte érotique peuvent être déroutantes, mais elles sont en fait un indicateur positif pour nous autres humains : elle sont la preuve que notre inconscient érotique est d’une richesse infinie !

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.