« Libertine Valentine » : Une Autobiographie Dévergondée et Illustrée

« Elle aime les hommes, elle les aime en nombre, elle les aime en groupe ».

Voilà comment est d’emblée décrite l’héroïne de « Libertine Valentine », un roman illustré carrément bouillant écrit par Valentine Girandier. Le livre est publié aux Éditions « Pourquoi viens-tu si tard ? » et promet dès le quatrième de couverture qu’on ne va pas s’ennuyer au niveau du bas-ventre.

Libertine Valentine

D’autant que l’histoire est présentée comme vraie : l’auteure et son personnage feraient plus que partager le même prénom. « Libertine Valentine », c’est l’histoire d’une femme en couple qui n’est pas un modèle d’épouse sage et fidèle, même si ses aventures multiples ont toujours la bénédiction de son homme…. On vous dit tout sur ce roman chaud bouillant.

Résumé

Sous la forme de six chapitres qui sont en fait autant d’histoires indépendantes, nous suivons les aventures de Valentine et de son amoureux Timothée, tous les deux friands de soirées libertines. Au fil de leurs aventures, la jeune femme s’offre à toujours plus d’hommes rencontrés quelques heures plus tôt, sous le regard avide, amoureux et excité de son homme.

Extrait

« Anthony a quitté sa chaise et s’est planté derrière moi, ses mains triturant mes seins, titillant mes mamelons. Robin se met debout et je sors sa bite, droite comme un I, dure comme la pierre, qui appelle ma bouche. Je me penche en avant pour happer le membre, mes lèvres enrobant le gland enflammé de désir, ma langue s’activant le long de la hampe. J’attire Anthony devant moi et baisse brusquement son jean et son caleçon en même temps, afin de mettre à nu sa queue impatiente. Il se tend en arrière et pousse un petit cri quand j’enfonce sa bite gonflée au fond de ma gorge. »

Vous aimerez si…

Le candaulisme vous émoustille

Le candaulisme, ou cuckolding, est le fait d’observer son ou sa partenaire avoir des rapports sexuels avec une personne extérieure au couple. C’est un fantasme assez répandu et ses adeptes devraient trouver dans ce petit roman de quoi ravir leur imaginaire coquin. Les six histoires proposées relatent en effet toutes une aventure candauliste.

Les histoires pornographiques vous régalent

Au fil de ces six histoires, il est beaucoup plus question de sexe que de romantisme ou d’érotisme à fleur de peau. Si vous cherchez à revivre le doux émoi que vous avait procuré « 50 Nuances de Grey », vous allez être probablement déçu. En revanche, si vous aimez les gang-bang, les double pénétrations et les femmes entourées de pénis, vous allez adorer !

Vous aimez les images

Elles ne sont pas nombreuses mais elles apparaissent régulièrement au fil des histoires. Les images très explicites nous montrent chaque fois les points culminants sexuels des aventures de Valentine. Très simples et en noir et blanc, elles n’en sont pas moins détaillées et soignées, ce qui rend la lecture agréable. Les récits étant tournés plutôt sur l’aspect sexuel que sur une intrigue narrative haletante, cette idée de ponctuer le texte d’images est bienvenue.

Vous n’aimerez pas si…

Vous avez besoin d’une intrigue sous-jacente

Nous avons sans doute été assez clair sur ce point : il n’y a presque pas d’histoire. Ce sont une succession d’anecdotes sur les soirées chaudes du couple. Ça commence souvent le matin d’une journée qui va se terminer par tout un tas de mâles s’occupant admirablement de l’héroïne. Une répétition qui lassera les amoureux de récits à rebondissement mais qui plaira au lecteur en chaleur.

Vous aimez le libertinage avec plus d’une femme

Comme le dit notre héroïne à l’occasion d’une de ses aventures, elle n’aime pas trop lorsqu’il y a d’autres femmes avec elle dans une partie fine. Et cela se vérifie effectivement : Valentine est (presque) toujours la seule femme au milieu d’une horde de mâles. Certes leur nombre varie, ce qu’ils lui font aussi, mais on reste malgré tout sur un modèle assez similaire à chaque fois.

L’éjaculation faciale vous laisse de marbre

Vous vous en rendrez compte rapidement à la lecture des six histoires, Valentine voue un véritable culte aux sexes masculins qui s’agitent dangereusement près de son visage et qui n’hésitent pas à partager le fruit de leur secousse avec la frimousse de notre héroïne. Si ce final à répétition d’une femme couverte de semence ne vous excite pas franchement, ce roman vous laissera peut-être froid.

Droit au but

« Libertine Valentine » est donc un livre à destination des amoureux des lectures sulfureuses et sans concession, des adeptes du libertinage et plus particulièrement du candaulisme, des amateurs de scènes de sexe où une seule femme s’offre avec délectation à des hommes toujours en nombre. Nul romantisme poétique où séduction plus que nécessaire, juste une ode au plaisir sans tabou.

Laisser un commentaire

À propos Ema

Passionnée de mode, de design, d’art et de littérature, adepte d’un hédonisme non égocentrée : Le Plaisir est un art qui s’apprend et se partage.